ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Radio Metal   

Une page se tourne, relisons-la


Comme annoncé la semaine dernière et comme vous avez pu vous en rendre compte en parcourant la grille des programmes, cette dernière a fait peau neuve !

Nous avons donc dit au revoir à des émissions historiques de Radio Metal. Avant de tourner la page, voici, pour reprendre les termes de Didier Delsaux, un dernier hommage :


Stairway To Heaven, autoproclamée « émission des métalleux vendus qui veulent serrer des minettes » était la plus polymorphe de la grille, changeant régulièrement de formule. On se rappelle notamment de ce binôme dantesque que formaient Stairway To Heaven et Hard As A Rock, animées par un duo détonnant formé de Metal’o Phil et de l’élégant The Love Machine, duo qui avait d’ailleurs son propre fan club officiel féminin. Fous rires et sensualité garantis !

Ci après, la dernière émission de Metal’o phil en compagnie de The Love Machine:

Il s’agit également, jusqu’à présent, de la seule émission à être tombée enceinte et en avoir enfanté une autre ! Metal Pour Les Nuls était en effet, à l’origine, une spéciale mensuelle au sein de Stairway To Heaven, une spéciale au cours de laquelle plusieurs membres du staff de Radio Metal auront ouvertement parlé de leur parcours et de leur histoire.
Notons également la constitution d’un fan club officiel de ce jingle, annonçant la diffusion du morceau « extrême-mais-pas-trop » de la soirée. Comme vous êtes nombreux à nous l’avoir demandé, nous avons donc décidé de le mettre à disposition ici en streaming :


Spaceman et Metal’o Phil vous ont fait croire à la suppression de Replica pendant des mois. A tel point que lorsque la semaine dernière, nous vous avons annoncé l’arrêt réel de l’émission, certains d’entre vous n’y ont probablement pas cru.
Quoi qu’il en soit, ce programme original aura fait grincer les dents des esprits les plus étriqués. Et nous, à Radio Metal, on aime faire chier les fermés d’esprit.

Si aujourd’hui on n’imaginerait pas Replica sans Virginie, sachez, pour ceux qui nous ont découvert récemment, que l’autoproclamée « meilleure émission de Radio Metal, l’émission de la culture, de l’intelligence et du raffinement » n’a pas toujours été présentée par la dominatrice. En effet, le programme consacré aux reprises était au départ animé par Doc’, dont le passage éclair aura été marqué par une intervention mémorable. « Mesdames et Messieurs, nous allons le faire. Oui, Radio Metal va passer du Britney Spears ».
Puis très rapidement, Virginie, incollable sur les noms de village de naissance des musiciens, championne de la prononciation des noms de musiciens suédois ainsi que de l’épreuve de traduction en français de noms d’albums absurdes, a pris le relais sur près de 150 émissions. Et pour la petite histoire, il est une reprise qu’elle affectionnait tout particulièrement et qu’elle aura eu bien du mal à passer. C’est au cours de sa centième, réalisée dans une ambiance particulièrement festive, qu’elle a finalement franchi le cap en diffusant « Escape » de Metallica, reprise par Gojira.

Ci-après, la 100ème de Replica :


« Eeeeeeerrrhhhhhhhhh Bonsoir à tous, les enfants, bienvenue sur Radio Metal ce soir c’est Rock Is Dead ! ». A l’image de ce gimmick par lequel notre clubbeur ouvrait de manière systématique, Rock Is Dead brillait de par sa régularité, Crusty ayant tenu à toujours être au rendez-vous, y compris le 25 décembre et le 1er janvier : « Rien à foutre des vacances, il y a sûrement des gens qui n’ont rien de prévu et qui voudront écouter une émission. Alors je veux être là pour eux. »
En bon animateur, Crusty a su proposer une programmation diversifiée, couvrant un large panel de styles et allant du très connu au très obscur. Sa seule véritable erreur aura été d’accepter les suggestions musicales de Spaceman et Metal’o Phil, dont les goûts sont, comme chacun le sait, très discutables.

Ci-après, l’émission du 1er janvier 2010, en compagnie de Virginie :


Seasons In The Abyss est actuellement en travaux pour revenir sur l’antenne en tant que rendez-vous mensuel de 3 heures sur l’extrême. Au cours de ces 3 ans d’existence, notre Seb national, spécialiste en bépéhèmologie, discipline qui étudie la vitesse des batteurs à la double grosse caisse, aura proposé une émission pointue, faisant découvrir de nombreux groupes underground et présentant régulièrement des thématiques précises, telle que la spéciale « Edge Of Sanity », la spéciale Sexe ou encore la spéciale Grind, dont l’objectif était de passer le plus de morceaux possible en une heure !
Dédié à sa cause, Seb avait même demandé à pouvoir utiliser un vieux micro pour accentuer l’aspect underground de l’émission !



Laisser un commentaire

  • The Love Machine dit :

    Nostalgie, nostalgie quand tu nous tiens… C’est émouvant de réécouter cette émission de Stairway… Merci beaucoup pour ce cadeau… Nostalgie aussi pour Replica et cette émission mythique où toutes les règles de l’ordre et du sérieux ont explosés ! 🙂 La démesure dans toute sa splendeur ! Bravo encore, comtesse Virginie 😉

    [Reply]

  • Excellent ce jingle du Metal pour les nuls!
    Plein de bonnes références avec ca ^^
    Personnellement mon jingle préféré était celui de replica (non, pas le fameux ô combien fameux « je vais le répéter » que je n’ai pas connu, mais bien la suite de morceaux parfaitement dosée et très bien choisie qui précédait chaque émission).
    Puisque l’on parle de Réplica j’ai carément alluciné en ecoutant la 100ème ! Oo
    Virginie y est méconaissable, on voit qu’elle était contente de pouvoir passer sa reprise. En d’autres termes je sais pas ce qu’elle a pris mais j’en veux aussi ^^

    [Reply]

  • Il en faut pour tous les goût Bargemedarkthrone, en plus l’indus n’est pas non plus de la drum n’bass ou de la hard tech… C’est dancefloor mais pas non plus hyper commercial ou grand public et beaucoup de metalleux aiment ça.

    [Reply]

  • Bargemedarkthrone dit :

    Comme je l’avais déja dit je suis trés déçu de la supression de Starway to heaven(qui ne passait pas forcément que des trucs « mélodic »,on pouvait entendre du slayer ou du amon amarth) car pour moi le metal est aussi une question de mélodie, d’ambiances et d’atmosphère comme ça en est le cas beaucoup sur la scène Européenne,NON on nous a suprimés notre petite heure de bonheur pour nous foutre 2 heures de Dancefloor!

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    Alice Cooper @ Paris
    Slider
  • 1/3