ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Le Blog Du Doc   

Une question d’image


Les faits, rien que les faits, toujours les faits. C’est pour RM l’idéal journalistique ultime (un bel idéal difficile à atteindre) et sur le plan de la communication c’est exactement la même chose car seuls les faits ont du sens en étant les signes imparables de développement. Radio Metal va fêter ses quatre ans d’activité en avril 2011. En quatre ans nous avons fait beaucoup de choses avec des prises de décisions qui se sont souvent avérées payantes.

En revanche la communication fait partie des points que nous devons améliorer. Mais une bonne comm’ nécessite souvent des moyens financiers considérables que Radio Metal n’a pas encore, un peu à l’image de la scène metal en règle générale, même si notre travail a débouché au fil du temps sur des partenariats de plus en plus valorisants pour la radio et le site.

Ainsi nous avons toujours souhaité nouer des partenariats avec les structures qui nous permettent de passer un cap de visibilité. Plus RM est présent, plus son rayonnement est important : la communication est d’une logique aussi implacable que simple. Dans cette optique, les producteurs de spectacles font par exemple partie de nos interlocuteurs privilégiés car ils ont besoin de médias forts pour vendre leurs tickets de concerts.

En travaillant avec un média comme Radio Metal, cette question de l’achat du client (que vous êtes aussi, amis lecteurs fans de metal) reste bien entendu la plus importante pour nos partenaires – le monde de la musique est avant tout un business et nous sommes aussi là pour faire de l’argent – mais il ne faut pas oublier qu’elle est obligatoirement accompagnée d’une image de marque que souhaite dégager le partenaire qui accepte de s’associer avec un média comme le nôtre.

Car dialoguer avec un média c’est dialoguer avec une image qui doit forcément correspondre à l’image que la marque partenaire souhaite renvoyer…

Dans cet ordre d’idée Radio Metal et Gérard Drouot Productions, l’un des tous premiers producteurs de spectacles français tous styles confondus, vont de plus en plus travailler ensemble. J’ai reçu la photo présente en haut de cet article par mail en début de semaine (merci Henri pour l’envoi). Comme vous le constatez, Radio Metal est associé au concert d’Alice Cooper organisé par GDP le 8 novembre prochain au Zénith de Paris et ce cliché a été pris dans le métro parisien.

En quatre ans d’activité, Radio Metal a prouvé par sa ligne éditoriale décalée, son contenu varié et son travail qui a toujours souhaité être le plus professionnel possible (un bel objectif là encore) qu’il était un média crédible et sérieux. Le fait qu’un producteur de spectacle aussi prestigieux que GDP reconnaisse cet état de fait est pour nous une très grande victoire et je félicite tous les membres de mon équipe pour l’avoir obtenue. Que GDP souhaite dialoguer avec un média internet metal aussi jeune que nous prouve que nous allons dans le bon sens. Que GDP accepte d’associer son professionnalisme, sa compétence et son savoir-faire à un média comme Radio Metal prouve que notre projet a quelque chose qui fait la différence.

Cela va peut-être vous étonner mais quand j’ai vu cette photo j’ai eu un mélange de satisfaction (ce partenariat est le signe que notre structure avance) mais aussi de colère. Colère car j’ai eu une pensée pour tous ceux qui ont freiné notre développement depuis le départ en ne jouant pas à fond le jeu de la réciprocité. C’est-à-dire en arrêtant par exemple des partenariats pour de mauvaises raisons alors qu’on a tous intérêt à bosser ensemble ou en ne jugeant pas utile de les renforcer.

Le partenariat avec GDP montre que tous ces gens se sont trompés, et se tromperont encore et toujours, en ne dialoguant pas avec Radio Metal. GDP a un sens du business, par son envergure, qui est très éloigné de nos contrées métalliques. Car si nous avions, nous communauté metal, un minimum de sens du business pourquoi n’avons-nous pas, par exemple, de TV ou de radio FM entièrement consacrées à notre style fétiche comme c’est le cas dans d’autres pays ?

Avec GDP pas d’histoire à la con d’exclusivité à deux francs cinquante ou de coups foireux de dernière minute. Normal GDP ne fait pas partie du microcosme metal. Et bien lui en a pris d’ailleurs car sinon il ne se serait pas développé de cette manière ! Notre microcosme à nous est constitué de personnes qui restent extrêmement conservatrices en prenant toujours le minimum de risques. Or c’est toujours en prenant des risques qu’on avance. GDP prouve à tous ces gens-là, qui attendaient de voir le développement de Radio Metal, que notre média est plus que jamais présent et qu’il est plus que jamais séduisant.

GDP, lui, a fait le choix clair d’associer son nom au nôtre.

Mais le paradoxe dans la situation actuelle c’est que Radio Metal, malgré son rayonnement, reste un média fragile – eh oui comme tous les médias ! – dont le développement économique n’est pas en phase avec son évolution et son impact auprès de la communauté metal.

Pourtant nous avons la chance de proposer avec RM un média indépendant qui a une approche très variée susceptible de séduire beaucoup de partenaires/annonceurs différents, dont les labels. Certains se sont engagés à travailler avec nous et à nous soutenir financièrement car, en plus de l’image reflétée qui les séduits, Radio Metal dispose de moyens efficaces pour valoriser leurs artistes. Ces moyens ce sont l’antenne RM, le site (avec ses éléments connexes), notre usage maximal des réseaux sociaux, nos communications magazines sans oublier notre capacité à toucher le public international.

En effet Radio Metal est un média français dont la portée et l’impact à l’international est de plus en plus important. Nombre de nos interviews sont relayées par les organes de presse internationaux (Blabbermouth et Bravewords notamment). Celle de Tarja Turunen a par exemple fait l’objet d’un article dans un – visiblement – célèbre magazine d’actuallité finlandais qui nous a rapporté via son site beaucoup de nouveaux visiteurs. Notre objectif étant, bien sûr, de fidéliser ces nouveaux arrivants. Ca bouge de plus en plus sur le site RM et cette semaine nous avons par exemple proposé une exclusivité internationale avec l’écoute du prochain Evergrey ou une déclaration de Ben Barbaud sur l’annulation de Satanic Warmaster qui a été très largement reprise par les medias internationaux.

Avoir l’opportunité de travailler avec un média à vocation professionnelle sur le web français est une chance pour nos interlocuteurs que sont les labels, les producteurs de spectacles, les chargés de promotion, les annonceurs du monde de la musique etc. S’ils ne se rendent pas compte de cette chance à court terme, alors nous finirons par mourir et le metal français perdra (encore) un média de plus.

Mais dans ce cas nous mourrons avec notre public, nos convictions, nos actes et notre image de marque.

GDP a choisi de travailler avec Radio Metal alors que nous ne sommes pas le premier média metal français en termes de trafic mais cette structure est séduite par l’impact que nous avons déjà et par nos objectifs de développement. L’image de marque de GDP est respectable et je n’oublierai jamais que cette structure aura facilité notre développement sur le volet de la communication au moment où nous en avions le plus besoin.

Ce moment : c’est maintenant.

Je peux par ailleurs vous assurer que nous ferons à très court terme la distinction entre les interlocuteurs qui ont joué le jeu au moment où nous en avions vraiment besoin, c’est-à-dire maintenant, et les interlocuteurs qui souhaiteront dans le futur utiliser notre plate-forme pour faire du buzz.

Radio Metal remercie particulièrement Gérard Drouot Productions pour contribuer aujourd’hui au développement du média que je représente mais également Roger de Base Productions, Julien de K-Productions et tous les autres acteurs du metal qui ont cru en nous depuis le début de nos actions et qui ont facilité nos démarches.

En quatre ans nous avons fait nos preuves.

A vous maintenant, chers interlocuteurs du monde du metal français, de nous prouver ce que vous êtes capables d’entreprendre avec nous.



Laisser un commentaire

  • Joli article publicitaire… J’espère que Radio Metal gardera son indépendance comparativement aux chroniques de concert de GDP (boîte de production habituée aux tarifs élevés de billetterie, mais qui a l’énorme mérite de faire tourner le métal !). J’espère que le moment venu, au lieu de céder à l’autocensure, vous ferez encore des chroniques griffant méchamment GDP à l’occasion, comme ici : http://www.radiometal.com/article/et-ca-continu,638

    [Reply]

    Ne t’inquiète pas, Radio Metal n’est pas encore Le Figaro qui enlève de lui-même sur sa couverture de Rachida Dati la bague que cette dernière portait au doigt…

    Nous sommes honnêtes.

    lemmy

    Tu me rassures. J’ai découvert Radio Metal il y a peu et dans son grand ensemble, j’en aime le ton, et s’il y a des choses que je n’aime pas, tant mieux, c’est ça la liberté d’écrire ! Mais le pire serait de se restreindre.

  • Eh ben, ça fait du bien de se lancer des fleurs de temps en temps pas vrai ?
    C’est clair que de manière générale voir les différents médias du milieu se tirer dans les pattes est complètement con. Comme si chercher à tirer la couverture à soi en traitant du metal dans un pays comme la France pouvait avoir du sens, quelle bonne blague !

    Ceci dit, le commentaire sur le fameux « sens du business » établit de mon point de vue une contrevérité : c’est justement parce que les autres médias metal français ont le sens du business qu’ils cherchent à plomber Radio metal. Chercher à rafler la mise en niquant les autres, n’est ce pas chercher à faire du business, justement ? Si VS, par exemple, était vraiment dans une logique positive autre que mercantiliste, ils ne vous boycotteraient pas !

    Moi j’ai toujours pensé que tout ce monde là devait former un bloc communautaire vachement soudé qui permettrait de former un grand media de traitement de l’actualité metal sur le papier, sur le net, et sur les ondes bien évidemment. Mais voila, tout le monde se pense mieux que les autres et cherche à tirer son épingle du jeu en tirant à vue sur une concurrence qui n’a aucunement lieu d’être. C’est débile et totalement contreproductif.

    Maintenant gardons tout de même à l’esprit que nous parlons de musique, de l’art qui nous passionne tous. Toutes ces histoires de gros sous et de logos sur des affiches n’ont pas vraiment d’intérêt…

    [Reply]

  • Well done Radio Metal! You deserve it 😉

    [Reply]

  • FELICITATIONS !!!
    C’est en sortant comme tu dis si bien, de la niche métal, que RM va s’épanouir.
    Attents-toi bien évidement aux foudres du clan des oeillères pour défoncer GDP car il ne fait pas tourner uniquement des groupes de métal extrêmes ;-)))

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    Arch Enemy @ Lyon
    Slider
  • 1/3