ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Blow Up Your Video   

Vaut-il mieux être sourd pour apprécier le grind ?


Votre maman vous a peut-être déjà dit en entendant ce qui sortait de vos bafles quand vous écoutiez un album de grindcore que cela allait finir par vous rendre sourd d’écouter ça plus longtemps. Eh bien, sachez qu’elle a raison !

Je sens que je vais encore me faire plein d’amis après ça… Le grind n’est certes pas ma musique d’ambiance préférée mais avec ce que je sais du genre, je peux tout de même dire que le nouveau clip d’Agoraphobic Nosebleed est pour moi l’une des meilleures façons de faire une vidéo sur un morceau de grind. Regardez, et surtout écoutez, et je vous explique.



Le titre « Miscommunication » est extrait de And On And On…, un split CD réunissant ANB et Despise You (que vous pouvez écouter sur Soundcloud et qui sortira en Europe le 9 mai) et la vidéo ci-dessus démontre déjà comment surmonter la difficulté première en voulant réaliser un clip pour un titre de grindcore : la durée.

« Miscommunication » dure quand même, à la base, 24 secondes ! Alors pourquoi s’emmerder à tourner, monter, et tout, et tout, un truc pour 24 pauvres secondes ? Rendons cela plus intéressant : faisons durer ça une minute. Oui, mais on ne va pas recomposer le morceau ! Et puis, 24 secondes, c’est presque la durée moyenne dans ce genre…

Ce qui nous ramène à Maman. Si 24 secondes est une quasi limite à ne pas dépasser pour un titre « classique » de grind, dans le cas de ce morceau d’Agoraphobic Nosebleed, c’est même la limite à ne pas dépasser pour ne pas devenir sourd. Mais heureusement, ils ont pensé à tout, pour les ultra-fans jusqu’au-boutistes : on vous offre déjà un premier cours de langage des signes.

Et pour ça, cette vidéo de « Miscommunication » est un chef-d’œuvre du clip de grind.

Animalement vôtre.



Laisser un commentaire

  • http://www.dailymotion.com/video/xtxjz_brutal-truth-collateral-damage_music

    -> « le plus court clip réalisé »

    Sinon, autant j’aime bien certains morceau de BT ou Nasum, autant des fois la durée des morceaux est vraiment trop courte et frise plus un n’importe quoi balancé sur un blast beat qu’une agressivité maitrisé…

    [Reply]

  • la courte durée des morceaux c’est la seule qualité que je trouve au grind…

    [Reply]

  • Nan mais il faut aller au-delà de la caricature…. 😉 De toute façon, les chansons courtes et bourrins, c’est l’essence même du grind… Alors bon, c’est sûr que c’est pas forcément accessible, mais franchement, de temps en temps, ça débouche bien les oreilles, c’est un vrai plaisir!

    Bref… Pas pourri du tout le morceau d’AN, j’aime plutôt bien (bon, sauf la fin « pour faire un clip d’une minute »). En fait, ça me donne presque l’impression qu’ils assument pas….(???).

    En tout cas, merci pour ces 24 secondes de plaisir ^^

    [Reply]

  • De toute facon personne n’égalera Caninus, ni en grind, ni en rien d’autre. Niveau jusqu’auboutiste c’était quand même pas mal.

    Perso j’avais même pris l’habitude de me passer du grind tout les weekend sur l’ampli, ne serais-ce qu’un jour. Ca en étonnera surement mais ca me détend autant que ca me défoule.

    [Reply]

    L0o

    Ben pourquoi ça serait étonnant ?
    Ou alors on est tout les deux de la même espèce et j’approuve. (j’avais pris l’habitude au lycée de passé une chtite chanson de grid le matin avant de quitter l’internat)

  • « adieu je n’ais pas ma place chez vous le monde des etoils m’attend au revoir a tout jamais »

    T’as raison le Bescherelle ne mérite pas ça.

    Direct dans le no comment?

    _Sinon pour l’article, je pense que c’est caricatural, car sinon l’auteur ferais bien de replonger dans Napalm Death et autre Nasum, le grind c’est un peu plus riche que des morceaux de 24 secondes quand même.

    [Reply]

  • symphonicko dit :

    adieu je n’ais pas ma place chez vous le monde des etoils m’attend au revoir a tout jamais

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3