ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Girls Girls Girls   

Voilà décembre, enfilez une (très) petite laine


Voici le premier jour du mois, cela signifie donc l’arrivée de la tant attendue pin-up du mois sur Radio Metal. Sachez avant toutes choses que la Miss Décembre aurait pu être très particulière ce mois-ci. Après avoir jeté l’idée dans l’arène du studio, nous avons longuement débattu, nous nous sommes lancé au visage des objets plus contondants et tranchants les uns que les autres (comme toujours en réalité) pour finalement rejeter cette idée. Et quelle idée ? Que nous organiserions un concours pour que Miss Décembre soit une des lectrices/auditrices de Radio Metal qui nous auraient envoyé leur portrait en petite tenue de Mère Noël. Mais peut-être avons-nous eu tort de rejeter cette idée. Peut-être que les mois qui viennent nous prouveront que nos lectrices sont toutes sexy, délurées et prêtes à soumettre le dessin de leurs courbes à nos regards d’esthètes.

En attendant – et par chance – dans l’océan de la grande industrie musicale et sidérurgique dans laquelle nous baignons nagent aussi quelques créatures peu vêtues et aux formes généreuses. Chers lecteurs et amis, let me introduce you, laissez-moi vous présenter Miss Décembre Radio Metal 2010 : Maria Brink, chanteuse du groupe de metal-core californien In This Moment.

Regardez-moi dans les yeux…

Vous lisez encore ? C’est donc que vous devez être du genre à lire Playboy plutôt qu’à ne vous procurer le célèbre magazine que pour satisfaire vos instincts lubriques. J’en profite justement pour préciser que l’image dont vos pupilles se repaissent agrémentait à l’origine les pages du numéro de mars 2009 du magazine au lapin blanc et dont le site conserve encore aujourd’hui d’autres chastes clichés de Maria pleine de grâce. Et comme Playboy, c’est aussi du texte, nous apprenons quelques détails sur la vie de la demoiselle et sur ses petits plaisirs privé : « J’aime prendre de longs bains. […] J’allume des bougies et je chante Sarah McLachlan ». Et en tournée avec le groupe : « les gars me laissent l’arrière du bus. J’accroche des rideaux, j’y mets des bougies et des fleurs ainsi que toutes mes robes. C’est mon petit coin secret de fille. » Tout cela n’est-il pas des plus charmant ?

De toute manière, il n’était guère étonnant que Maria Brink folâtre dans le Manoir du Lapin Blanc : conte de fées et pays des merveilles font aussi partie de son propre jardin secret. Il suffit de voir son site officiel personnel, « Maria Brink’s Wonderland », si disneyien qu’on a du mal à reconnaître au milieu de tout cela la frontwoman d’un goupe de metal. Ce goût pour la féerie est d’ailleurs corroboré par ses tatouages : on peut lire sur ses phalanges les lettres du mot « Believer » ; très probablement en référence à la célèbre chanson des Monkees, « I’m A Believer ».

Un brin d’innocence donc qui, associé à une plastique alléchante et son appartenance au groupe In This Moment, lui a permis d’être désignée en avril 2010 « Hottest Chick in Metal » (autrement dit, la demoiselle la plus choucarde du metal) grâce aux Revolver Golden Gods Awards organisés par le magazine américain Revolver.

Et l’actu du groupe ? Un album (A Star-Crossed Wasteland) sorti en juillet dernier, qui s’était positionné la semaine de sa sortie à la quarantième place des charts américains, une tournée américaine en cours avant de tourner avec Disturbed en 2011 pour la prochaine tournée Music As A Weapon. Mais je doute que ce soit ce genre d’information qui vous a attiré vers cet article.



Laisser un commentaire

  • Enfiler une petite Layne ?!
    Eurk >_o

    [Reply]

  • Au moins, voilà une preuve que les pouffiasses superficielles (se reporter à ses propres paroles répertoriées dans le présent article) ont mauvais goût. Bah ouais, il en faut du mauvais goût pour se plonger dans le créneau du metalcore 🙂

    [Reply]

    Je ne pense pas qu’on soit là pour parler musique de toute façon mais plutôt de la tenue (ou non) d’un concours miss Radio Metal.

    Oui, je le veux mon concours ! (lueur lubrique au fond des yeux)

    Papy Wired

    Je vote pour une élection de Miss radio Métal à la condition qu’il y ait aussi l’élection d’un Mister. Je ne vois pas pourquoi seuls les mâles lubriques auraient le droit de se rincer l’œil, non ?

    Une femme nue c’est beau, un homme nue c’est ridicule.

    Je vote donc pour l’élection Miss et Mister RadioMetal.

    Margoth/RM

    Papy, ta demande serait-ce un coming out? Ou une trop forte confiance en toi d’être sûr de gagner dans la catégorie masculine? 🙂

    Stanaron

    Je vote aussi pour!

  • Est-ce qu’il y aura une miss Radio Metal 2010 ?

    P.S.: Très charmante personne au passage 😀

    [Reply]

  • Et bien voila une personne charmante pour se réchauffer en cette période de grand froid dans la région Rhône-Alpes.

    [Reply]

    Papy Wired

    En revanche, ses tatouages sont moisis…

  • Article sorti alors que « Girls, Girls, Girls » de Motley Crue passe à l’antenne… Le cosmos lui-même aime mes articles pour apporter une telle conjonction des astres !

    [Reply]

    Morgor

    c’est Spaceman le responsable de la playlist, es-ce lui que tu appelle cosmos? Kos-mos appréciera-t-il?
    Remarque cosmos-espace il y a comme une idée commune, et puis Spaceman est un des astres, c’est bien connu.

  • J’avoue avoir explosé de rire à la lecture de la phrase suivante :

    « J’aime prendre de longs bains. »

    Sûrement parce que, dans le contexte de l’article, on n’est même plus dans le registre de la caricature mais bien au-delà !

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3