ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Song For The Deaf   

Within Temptation croise définitivement la pop et l’acier avec sérénité


Le parti pris de Within Temptation semble désormais irrévocable. Le groupe veut s’engager de plein pied dans une nouvelle ère. Un jardin musical dans lequel la bande de Sharon va pouvoir cultiver son nouveau visage. Sereinement et avec un doigté toujours méthodique. Car avec la sortie en avril dernier de The Q-Music Sessions (album de reprises compilant les nombreuses reprises que le groupe a réalisées l’automne dernier pour la station de radio belge Q-Music), le groupe confirme ses choix et désirs artistiques. Une évolution déjà constatée et entamée sur The Unforgiving, le dernier opus studio du groupe en date.

Within Temptation clôt donc de manière sûre (définitive ?) son chapitre le plus grandiloquent, son chapitre le plus metal. Le combo s’enfonce dans un genre qui, pour certains sera renié, décrié et pour d’autres, à défaut d’être totalement compris, sera au moins respecté. Telle est la volonté d’un groupe qui, tôt ou tard, se serait inexorablement rapproché de ce metal popisant pour de bon.

Au final, les Hollandais n’expérimentent pas quoi que se soit mais suivent leur propre courbe d’évolution naturelle. En janvier 2006, déjà, Within Temptation décrochait le Dutch Pop Prize (meilleure contribution pop néerlandaise) et le Dutch Export Prize (Meilleure vente d’un groupe néerlandais hors des frontières néerlandaises). Ce qui, en soi, n’est pas une surprise puisque le groupe a toujours été vu dans son pays comme un artiste Pop. Un artiste pop reconnu, apprécié et donc, tout naturellement récompensé. Et depuis ses premières réussites commerciales (les débuts du groupe étant ancrés dans un metal gothique d’excellente facture), le combo évolue dans un registre à la frontière des deux styles que sont la pop et le metal avec ses mélodies accrocheuses et ses titres au format calibré pour la radio. D’ailleurs, c’était très nettement une arme d’exposition pour eux. A titre d’exemple, « What Have You Done » – titre excessivement pop en duo avec Keith Caputo (ex-Life Of Agony) – fut le premier single envoyé aux radios américaines afin de promouvoir The Heart Of Everything (2007). Ce dernier a été le premier opus du groupe à paraître sur le Nouveau Continent. La bande, à l’époque, s’attaquait donc au marché américain en mettant en avant son aspect le plus pop.

Assumant cette étiquette à double format, Sharon Den Adel nous avouait en interview en juin dernier que « The Unforgiving est une source d’inspiration efficace et nous allons continuer dans cette direction ». Mais alors que The Unforgiving pouvait encore apparaître dans certains esprits comme un petit écart du groupe, The Q-Music Sessions enfonce le clou. A grands coups de mélodies dont le but est d’accrocher l’esprit et de s’incruster au plus profond de notre inconscient, Within Temptation rappelle que malgré la grandiloquence symphonique qu’on leur connaît, ils savent encore et toujours faire des tubes. Et la reprise de David Guetta qui n’a pas manqué de faire réagir la communauté metal, n’en est d’ailleurs que la démonstration. D’une chanson à fort caractère populaire, le combo a réussi à y incruster ses racines afin de s’approprier ce titre, l’incorporant même à ses dernières setlits comme un titre désormais incontournable de son répertoire.

Cette réappropriation de ce titre soulève également un fait : Within Temptation prend plaisir à faire ce qu’il fait. Et la bonne humeur et la légèreté qui s’écoulent tout au long de cet album de reprises rappellent qu’au final Within Temptation reste un groupe qui a toujours évolué sur ces pistes-là. Toutefois, il faut voir en cet album un groupe qui se veut plus mature, voulant se détacher de toute la féerie peut-être puérile qui l’enrobait. Peut-on s’extasier devant un monde enfantin quand on a les soucis d’une mère ? Car les membres du groupe sont désormais parents, quadragénaires. Indéniablement, on ne peut aborder sa musique sans prendre du recul sur celle-ci avec l’âge.

Within Temptation avance, sereinement. Et malgré un changement artistique quelque peu déroutant, le combo maîtrise encore et toujours son sujet. Car, définitivement et plus que jamais, Within Temptation reste un excellent groupe de pop teinté de metal.



Laisser un commentaire

  • Alsvartr dit :

    Je ne suis pas un grand fan du groupe, mais cette chanteuse est la meilleure dans son registre !!!!

    [Reply]

  • Twisted Brother dit :

    C’est un groupe qui suit son chemin avec un grand talent. Ils se sont fait plaisir avec leur album de reprises et c’est bien là le principal de l’exercice. Je ne vois pas où est le problème d’inclure de la pop dans la musique, tant que la qualité et la passion sont au rendez-vous (ce qui est le cas pour eux actuellement). Sharon est une chanteuse extraordinaire qui a les capacités de chanter ce qu’elle désire, autant ne pas la brider 🙂

    [Reply]

  • arkangell dit :

    j’ai ecouter leur album de reprises et je dois avouer qu’il est pas mal du tout maintenant attendons de voir ce que donnera le prochain opus du groupe car si il ressemble a the unforgiving ce la ne me derange pas car je l’avais trouver tres bon et comme le dit si bien radio metal « Within Temptation reste un excellent groupe de pop teinté de metal. »

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3