ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Chronique   

Wolves In The Throne Room – Primordial Arcana


En près de vingt ans d’existence, Wolves In The Throne Room, l’une des têtes de proue du black metal atmosphérique à l’américaine avec Agalloch, non seulement a créé un son unique – un black épique et animiste qui puise ses sources dans les forêts du Pacific North West – mais a fait école, posant les fondations de ce qu’on appelle parfois le Cascadian black metal, pour la chaîne de montagnes des Cascades où elle a émergé. Hommages à la nature et à ses mythes, les six albums du groupe ont proposé plusieurs variations sur ses thèmes de prédilection, du classique Diadem Of 12 Stars à l’album complètement atmosphérique Celestite en passant par la triade Two Hunters/Black Cascade/Celestial Lineage. Alors qu’en 2017, Thrice Woven marquait un retour au black metal après Celestite, Primordial Arcana semble poursuivre dans la même direction. Les deux frères qui portent le projet depuis ses débuts, Aaron et Nathan Weaver, y sont accompagnés du guitariste Kody Keyworth, avec qui ils jouent en live depuis 2010, et qui avait commencé à s’impliquer dans le processus créatif du groupe pour Thrice Woven. Vu le passif du personnage – il a notamment joué dans le projet funeral doom Aldebaran –, on peut donc s’attendre à encore plus de profondeur et de majesté. Et en effet, de la profondeur et de la majesté, Primordial Arcana en a à revendre…

Après quelques bruissements organiques, « Mountain Magick » explose et débouche sur un riff particulièrement grandiose, référence explicite à la majesté des montagnes dont il est question. Premier extrait de l’album accompagné d’un clip réalisé par le groupe lui-même où les plans de montagnes s’intercalent entre deux images des musiciens, culminant dans un solo joué cheveux au vent devant un torrent, il fait figure de bande-annonce pour ce qui va suivre : black metal épique voire grandiloquent, allant qui rappelle un peu la période viking de Bathory – sur le très fédérateur « Spirit Of Lightning » notamment –, paysages enneigés, et arcanes secrets de la nature. Plus cinématographique que jamais – à ce titre, on pense parfois à l’aérien et mal-aimé Celestite en termes d’atmosphère – avec ses nappes de synthétiseur, ses introductions ritualisantes et ses hurlements qui semblent se perdre dans le vent glacial des cimes, il convoque tout l’imaginaire primitif et forestier du groupe. Chaque chanson est un paysage ancestral où l’homme se fait tout petit : la production faite maison crée la clarté et l’espace nécessaires au déploiement de tous les instruments et est pour beaucoup dans l’impression de grandiose qui court tout au long du disque. Entre explosion d’intensité, ralentissements doom (« Underworld Aurora »), coloration presque melodeath et pauses acoustiques folk (« Masters Of Rain And Storm »), Primordial Arcana se déroule sans temps mort jusqu’aux synthétiseurs et aux clapotements de rivière – fil rouge qui coule tout au long de l’album – de l’instrumental « Eostre ».

Bref, Wolves in the Throne Room convoque autant le pouvoir primordial de la nature que celui des pionniers du black metal, de Bathory donc, de Burzum pour l’amour de l’ambient et d’Emperor pour le côté épique et glacé, sans oublier quelques « Ugh » à la Celtic Frost. Pas étonnant pour un groupe pour qui environnement, animisme et musique sont autant liés : enregistré dans un studio construit à la main par les musiciens à la lisière de la forêt et à partir du bois de cèdre des environs en comité extrêmement réduit, Primordial Arcana se présente comme la voix des bois et des montagnes environnants, la musique n’étant que leur caisse de résonance. Entre sentiment d’isolement et de solitude et célébration du lien et de la communauté – « Spirit Of Lightning » est dédiée à celle du metal, dont les grand-messes que sont les concerts ne peuvent être célébrées en ce moment –, physicalité et spiritualité, angoisse et émerveillement, ce septième album tout en nuances est une bouffée d’air frais alors même que les forêts de la côté Ouest des États-Unis n’ont jamais autant brûlé…

Chanson « Spirit Of Lightning » :

Clip vidéo de la chanson « Mountain Magick » :

Album Wolves In The Throne Room, sortie le 20 août 2021 via Century Media Records. Disponible à l’achat ici



Laisser un commentaire

  • Arrow
    Arrow
    The Old Dead Tree @ Savigny-Le-Temple
    Slider
  • 1/3