ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Blow Up Your Video   

Clips To See : cuvée août 2016


video1Cette sélection a failli ne jamais exister. La faute à un excès de barbecues, d’apéros, de moments chaleureux qui donnent tout sauf envie de se mettre devant un écran pour regarder des clips traitant de la mort ou de la guerre. Car qui irait se coltiner toute la production vidéo mensuelle de groupes de hard rock / metal tandis que les jours raccourcissent ? Qui aurait pu préférer la froide lumière des chaînes YouTube aux rayons de soleil de l’été alors que la menace de Septembre et de ses complices Rentrée et Automne résonnait déjà au loin ? Par chance (pour vous), quelques coups de fouet plus tard et le rédacteur récalcitrant est retourné dans son enclos et ainsi parvient à vos yeux avides le buffet des clips sortis en août.

Mais pas tous les clips, comme vous le savez, mais bien ceux qui méritent particulièrement d’être vus, ne serait-ce que pour l’effort et la créativité fournis pour ne pas être qu’une vidéo qui perdra en trente secondes attention et intérêt à vos regards. Ainsi sont mis de côté la masse de clips qui ne sont que montages d’images live (et puis c’est triste des concerts où vous n’étiez pas) ou de plans sur les musiciens filmés sous toutes les coutures dans un entrepôt, une cave, dans leur salle de répèt’ (rayez la mention inutile) et qui finiront comme source de fond sonore pendant que vous naviguerez parmi vos autres onglets ouverts. Rien à voir avec une quelconque volonté de dénigrer le travail sur ces derniers dont le but n’est jamais que de valoriser la musique d’artistes qui n’ont pas toujours les moyens de s’offrir une mise en scène à la Michael Bay alors qu’ils n’ont besoin que de continuer à faire vivre leurs créations par d’autres médiums que le disque. Il s’agit surtout de mettre en lumière une démarche artistique totale et d’encourager l’approche d’artistes dont le style musical n’a pas spécifiquement votre préférence mais qui pourront obtenir grâce à vos yeux par le plaisir esthétique apporté.

A découvrir dans la suite…



Blow Up Your Video   

Clips To See : cuvée juillet 2016


freddytvFinalement, malgré nos menaces de la fois dernière, le mois de juillet est passé. Une moitié d’entre vous a déjà profité des vacances d’été entre piscine, plage – chouchous, beignets, esquimaux ! – camping, apéro, moustiques, randos, coups de soleil, l’autre moitié s’apprête à en faire autant en août – chouchous, beignets… -, et la moitié restante (les maths aussi sont en vacances) n’a rien de mieux à faire que de se planter devant un écran pour bronzer à la lueur de clips de metal. Ce qui n’est pas très malin puisque, comme chacun le sait – … beignets, esquimaux ! – les groupes de metal jouent tous dans des caves sombres et mal éclairées (quoi un pléonasme ?!) et ne présentent donc que des écrans noirs en guise de… Chouchous, beignets… Et un bourre-pif, t’en veux un de bourre-pif ?! Y’en a qui essaient d’écrire sur cette plage !

Hum, bref, voici la sélection des clips sortis en juillet.

Lire la suite…



Blow Up Your Video   

Clips To See : cuvée juin 2016


videodromeLe mois de juillet est annulé !

Désolé, mais vous resterez bloqués au mois du bac, des dernières semaines de printemps et juste huit jours d’été, coincés devant les barrières du péage de l’autoroute des vacances qui refuseront de s’ouvrir tant que vous n’aurez pas laissé encore une chance à juin de vous offrir une dernière bouffée de plaisir audiovisuel. Promis, ensuite vous pourrez vous adonner au tourisme de masse et au tartinage de biafine sur vos coups de soleil sur votre peau de métalleux guère habituée aux rayons UV. Et votre meilleure chance de vous ouvrir les portes de ces deux mois de chasse aux moustiques et d’apéro devant la caravane, c’est de rester encore un temps à fixer votre écran d’ordinateur grâce à la sélection des clips qu’il fallait voir au cours du mois passé.

Pas tous les clips sortis, certes, mais bien ceux qui méritent particulièrement d’être vus, ne serait-ce que pour l’effort et la créativité fournis pour ne pas être qu’une vidéo qui perdra en trente secondes attention et intérêt à vos regards. Ainsi sont mis de côté la masse de clips qui ne sont que montages d’images live (et puis c’est triste des concerts où vous n’étiez pas) ou de plans sur les musiciens filmés sous toutes les coutures dans un entrepôt, une cave, dans leur salle de répèt’ (rayez la mention inutile) et qui finiront comme source de fond sonore pendant que vous naviguerez parmi vos autres onglets ouverts. Rien à voir avec une quelconque volonté de dénigrer le travail sur ces derniers dont le but n’est jamais que de valoriser la musique d’artistes qui n’ont pas toujours les moyens de s’offrir toute une dramaturgie alors qu’ils n’ont besoin que de continuer à faire vivre leurs créations par d’autres médiums que le disque. Il s’agit surtout de mettre en lumière une démarche artistique totale et d’encourager l’approche d’artistes dont le style musical n’a pas spécifiquement votre préférence mais qui pourront obtenir grâce à vos yeux par le plaisir esthétique apporté.

Bon visionnage !

A voir dans la suite…



Blow Up Your Video   

Clips To See : cuvée mai 2016


ecran« Les groupes de metal, c’est pas des foutus boys bands. » Kamel Ouali, 2011.

Partant de cette citation dont la véracité comme le bien-fondé font débat (après tout, il peut y avoir des girls-bands aussi), l’on se permettra tout de même de dire que si l’on voulait voir des clips à même de faire frémir les petits culottes d’ados qui découvrent leur corps (ce n’est pas sale) en balançant du gros plan sur les gueules d’anges et les torses et membres virils (non, pas ceux-là, bande de canaillous) des artistes visuellement promus, eh bien, on ne chercherait pas spontanément un clip de metal. C’est-à-dire une vidéo qui bouscule les mirettes, une tranche d’audiovisuel qui fait bruisser le sens du beau, un café, l’addition, s’il vous plait.

Par conséquent, pourquoi nous attarderions-nous ici sur la masse de clips qui ne sont qu’inventaires des différentes facettes visibles des musiciens représentés sur fond noir, vert, gris, incrustations d’images de synthèse moches, de champ de blé, de hangar à vélo, etc. Non. Comme nous le disions la première fois, La sélection « Clips To See » a pour vocation de mettre en avant les vidéos douées de force évocatrice, de puissance esthétique ou d’un certain pouvoir de divertissement (voire les trois en même temps). Voici donc, pour vous occuper durant le dernier weekend du mois, la cuvée mai 2016 avec – une fois n’est pas coutume – une petite répartition thématique. Bon visionnage !

A voir dans la suite..



Blow Up Your Video   

Radio Metal & The G-Spots présentent : HackerGroove Chronicles #1


Si vous êtes un fidèle de l’antenne de Radio Metal, il est plus que probable que vous connaissiez déjà la fine et forte équipe des G-Spots. Entraîné par l’Amiral Animal, l’escadron du grouik et du groove n’a de cesse d’explorer la musique à travers toutes ses thématiques et de faire vibrer vos esgourdes de plaisir chaque premier samedi du mois. Mais ce n’est pas tout !

En effet, le monstre G-Spots a plus d’un tentacule à son arc et fait aujourd’hui évoluer sa formule en accouchant d’une chronique vidéo ! Son velu papa, HackerGroove, retourne avec ce premier épisode sur le thème des enfants (auquel l’émission de février était consacrée) en s’intéressant au parcours et à l’évolution du célèbre groupe de grunge Silverchair.

Bon visionnage à tous !



Blow Up Your Video   

Clips To See : cuvée avril 2016


videoVoilà, c’est le dernier weekend du mois et comme vous êtes des petits fous-fous, vous avez déjà fait tous les trucs de dingos que vous aviez projetés de réaliser chaque weekend depuis le 1er jour d’avril, comme remonter les chutes du Niagara à la nage ou plier vos chaussettes. Conséquence de cela : vous êtes très fatigués, pire : désœuvrés. Voire sans le sou (c’est pas donné un aller-retour transatlantique) ! Donc vous vous retrouvez à fixer votre écran d’ordinateur à vous demander que faire et si vous n’avez pas manqué, mis certaines choses de côté au cours du mois qu’il vous faudrait voir avant de partir pour une nouvelle mensualité de fiévreuse activité.

Ne cherchez pas plus loin ! Cet article a vocation à mettre devant vos yeux friands d’images les clips qu’il fallait voir au cours du mois passé. Pas tous les clips sortis mais bien ceux qui méritent particulièrement d’être vus, ne serait-ce que pour l’effort et la créativité fournis pour ne pas être qu’une vidéo qui perdra en trente secondes attention et intérêt à vos regards. Ainsi sont mis de côté la masse de clips qui ne sont que montages d’images live (et puis c’est triste des concerts où vous n’étiez pas) ou de plans sur les musiciens filmés sous toutes les coutures dans un entrepôt, une cave, dans leur salle de répèt’ (rayez la mention inutile) et qui finiront comme source de fond sonore pendant que vous naviguerez parmi vos autres onglets ouverts. Rien à voir avec une quelconque volonté de dénigrer le travail sur ces derniers dont le but n’est jamais que de valoriser la musique d’artistes qui n’ont pas toujours les moyens de s’offrir toute une dramaturgie alors qu’ils n’ont besoin que de continuer à faire vivre leurs créations par d’autres médiums que le disque. Il s’agit surtout de mettre en lumière une démarche artistique totale et d’encourager l’approche d’artistes dont le style musical n’a pas spécifiquement votre préférence mais qui pourront obtenir grâce à vos yeux par le plaisir esthétique apporté.

Bon visionnage !

A voir dans la suite…



Blow Up Your Video   

Kaada / Patton : pilule surréaliste


kaadapattonInceste et zoomorphisme, névroses infantiles et comédie du divin, omniprésence de la mort et un plancher foutu. Tels sont les ingrédients de la vidéo illustrant « Imodium », extrait de Bacteria Cult, nouvel album de Kaada / Patton. Qui ça ?

Mais voyons, Mike Patton est loin d’être un inconnu ! Incontournable serait plutôt l’adjectif qui lui correspondrait le mieux tant son nom revient sans cesse à travers la multiplication de ses side-projects. D’abord concentré sur ses premiers groupes Mr Bungle et Faith No More jusqu’à leur arrêt à l’aube du XXIe siècle, ces dernières années, il ne s’en est pas passé une seule sans qu’il fonde un nouveau groupe, rejoigne un nouveau projet, sorte ou participe à un album. Sans parler du retour de FNM et de la gestion de son label Ipecac Recordings pour éditer tout ça et les œuvres des copains et autres artistes qu’il admire qui se retrouvent parfois dans les mêmes groupes que lui. Et 2016 ne fait pas exception puisqu’il aura déjà participé à une nouvelle association artistique – Nevermen – mais revient aussi avec un ancien side-project qui semblait ne plus devoir avoir de suite : Kaada / Patton.

Mais c’est qui Kaada ? Là est la question.

Lire la suite…



Avant-Première    Blow Up Your Video   

Avant-première : Menace dans les profondeurs


Quand Mitch Harris, guitariste de Napalm Death, s’est lancé dans son nouveau projet Menace, ce n’était pas pour simplement explorer et présenter d’autres aspects de ses talents musicaux (en plus de prendre pour la première fois le rôle de chanteur principal), au-delà des seules musiques extrêmes, mais pour y développer aussi ses talents artistiques au sens large. Ainsi Impact Velocity, premier album de ce groupe, n’est pas une œuvre pensée pour se suffire à elle-même. A l’origine, l’artiste voyait cette musique comme la bande originale de films qu’ils réaliseraient ensuite (le monsieur est diplômé en école de cinéma). Par conséquent, la vidéo a une importance presque égale à la musique pour cet album – au moins sert elle à en étendre l’impact – et le groupe a même une théorie là-dessus : « Combiner les sens à travers des visuels et des storyboards renforce les sens, augmentant la puissance et la profondeur du message sous-jacent. »

Trois mois après cette sortie, Menace sort un quatrième clip pour un morceau de ce disque « Drowning In Density », devenant, selon leur explication « la bande sonore émotionnelle d’une histoire touchante : vivre le contrecoup psychologique de l’effondrement du monde en un sens personnel. » Un nouveau clip misant sur l’animation, comme pour « I Live With Your Ghost » (après deux clips usant de la technique du sand-drawing) avec des images dont le sens (solitude dans une société mourante ou déjà fantôme ? la nature comme échappatoire à cette dernière ?) n’a pas autant d’importance que l’effet qu’elles peuvent avoir sur le spectateur avec l’appui de la musique.

Radio Metal, en partenariat avec Season Of Mist, a le plaisir de vous présenter ce nouveau clip en avant-première.

A voir dans la suite…



Blow Up Your Video   

Brainstorm contre la torture télévangéliste


En France, allumer la télévision conduira quasi inévitablement le téléspectateur à tomber nez à nez sur l’une des nombreuses absurdités qui forment le paysage télévisuel actuel : téléréalité, téléachat, pseudo-sujets de société dans des programmes de racolages sur les familles hantées par le monstre d’un ado incontrôlable ou des commerces en déroute gérés par des incapables. Mais n’est-ce pas là l’un de ses buts, au téléspectateur, lui qui est avide de décompression intellectuelle, éminemment favorisée par le petit écran ? Quelle diablesse de télé, toujours là pour vous tenter !

Cependant il faut relativiser et surement s’estimer heureux. Car outre-Atlantique, dans cette Amérique puritaine et profondément religieuse où tous les discours prolifèrent (surtout quand ils sont religieux, ou se voulant comme tel), allumer le petit écran peut vous conduire à devoir vous coltiner, en plus des mêmes types de programmes que dans nos contrées, ces colporteurs de foi, arnaqueurs de première catégorie et qui pire que de venir sonner à votre porte entre midi et deux (quand ils sont à peu près sûrs de vous trouver chez vous), viennent vous faire les yeux doux à travers la lucarne posée au milieu du salon au moment où vous vous montrez le plus vulnérable : les télévangélistes. Ceux-la même qui rappellent que l’amour du Seigneur et ses bonnes grâces ont un prix, et qui ne manquent pas de vous servir ça, à la télé, façon télé-shopping des potes de Jésus. Après tout, Dieu c’est aussi une marque. Du shampoing labellisé « Grand Patron » qui vous lave de vos péchés, au GPS vous menant au Paradis et aux Bibles qui contiennent la vérité, tout s’achète et tout se vend, surtout quand le Père fondateur est derrière tout ce beau monde. Et ce sont ces marchands d’opium du peuple du XXIe siècle que les Allemands de Brainstorm ont décidé de tacler via leur tout nouveau clip d’un tout nouveau titre, « Firesoul », extrait de l’album du même nom à venir le 4 avril prochain.

A voir dans la suite…



Blow Up Your Video   

Dave Mustaine et Metallica : une histoire qui méritait une chanson


Robert Rolfe Feddersen est un auteur-compositeur américain dont le nouvel et quatrième album, American Loser, est sorti l’an dernier. Guitariste gaucher, un peu corpulent à l’allure d’ours, le regard tantôt sympathique, tantôt mélancolique, à la voix chaude faite pour cette folk tellement américaine, particulièrement poilu (au moins de ce qu’on voit de lui) et portant sobrement un T-shirt croisant la typographie d’une célèbre marque de bourbon et le nom de Johnny Cash. Alors qu’est-ce qui vaut au bon Feddersen d’atterrir dans ces colonnes metalliques ?

Si la réponse ne réside pas dans sa folk ni son rock au demeurant agréable, sincère et de bonne facture, celle-ci se trouve néanmoins dans l’un de ses derniers titres, « Dave’s Lament », morceau relatant (comme son titre l’évoque) les lamentations de Dave Mustaine, leader de Megadeth. Un Mustaine qui a plus d’une fois été parodié et moqué pour ses dires concernant ses ex-collègues de Metallica. Cependant le parti pris de ce morceau se veut original : chanter l’histoire d’un homme se sentant désabusé comme l’a fait Dylan et consort en leur temps. Et c’est encore mieux avec un clip (à voir par ici) pour promouvoir le morceau démarrant par un fameux billet de bus Greyhound, avant de suivre un Mustaine (interprété, ô surprise !, par Billy Ozzello de Survivor) s’enfermant dans son spleen…

Lire la suite…



  • Arrow
    Arrow
    Alice Cooper @ Paris
    Slider
  • 1/3