ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Carnet De Route    Live Report   

La dévotion pour Tool n’a pas de frontières


Un dilemme important se pose fréquemment lorsque l’on voit Tool en live : en tant que spectateur, doit-on avant tout ressentir ou voir ? Car si les riffs parlent aux cervicales et les montées en régime des Américains à l’âme, l’œil – si important dans l’univers du groupe – est en live constamment sollicité par les images défilant sur les écrans géants qui entourent la formation américaine. Le tout a tendance à rendre le fan schizophrène, car voir Tool en live, c’est apprendre à headbanguer tout en gardant les yeux ouverts… même si l’on sait qu’en fermant les yeux on peut parfois ressentir les choses encore plus intensément ! Le but étant de rester à l’affût pour ne rien manquer, même s’il s’agit d’un vœu pieux tant il se passe de choses sur scène.

Nous avons suivi le groupe sur sa récente tournée européenne lors de quatre dates : Prague, Vienne, son passage au Hellfest Open Air et le concert de Zurich. Nous devions également couvrir le dernier concert de la tournée à Lisbonne mais Easyjet en a décidé autrement. Notre avion, et donc notre voyage, ayant été annulé.

Lire la suite…



Carnet De Route    CR De Festival   

Les Feux de Beltane : une expérience hors du temps


Aujourd’hui en France, de nombreux projets atypiques liés au metal émergent. C’est notamment le cas du côté des festivals qui ont tendance à se multiplier chez nous. Portés par le célèbre Hellfest, on assiste à la prolifération d’événements ciblés (Ragnard Rock Fest, Fall Of Summer…) qui connaissent souvent une jolie ascension. Une trajectoire que l’on souhaite aux Feux de Beltane dont la première édition s’est tenue cette année.

Cet événement est un projet aux antipodes des fests mastodontes puisque son but est de proposer un fest à taille humaine et simple. Il a été pensé et créé par Vincent du collectif Tomahawk, un ensemble de groupes bretons, qui est également brasseur de la bien-nommée « couille de loup » qu’on retrouve dans les festivals comme le Hellfest ou le Motocultor. Il a été accompagné dans ce projet par Gus, de la brasserie Ouroboros, ainsi que par Les Acteurs De L’Ombre, le label de haute qualité spécialisé dans la production d’artistes de black metal français (Regarde Les Hommes Tomber, The Great Old Ones…).

Lire la suite…



Carnet De Route    CR De Festival   

Waken Open Air, édition 2016


Une invitation au Wacken Open Air ne se refuse pas. Outre la réputation du festival, c’est aussi l’occasion de faire un tour en Allemagne du nord : voyager en tant que média a toujours un cachet supplémentaire (dans la vie fantasmée du journaliste…). Ainsi nous étions deux à pouvoir profiter des commodités pratiques que nos contacts ont mis en place entre le trajet en avion, l’hôtel, et les conditions particulières dont nous avons bénéficié dans l’enceinte du festival. Vous l’aurez compris, cette édition 2016 du mastodonte s’annonçait singulière dans notre été festivalier.

Lyon-Munich, Munich-Hambourg. Trajet somme toute peu intuitif, mais qui sommes-nous pour contester les plans de nos amis du Wacken en ce mercredi ? Entre les différents tarifs et les contraintes qu’imposent le choix de la compagnie aérienne, cet aspect logistique était au final très bien géré. Vient alors le temps de faire sa valise, où plutôt son sac à dos. C’est alors que toute l’ingénierie logistique de mon collègue s’exprime. Comment faire pour ne voyager qu’avec le strict minimum ? Après être parvenu à la conclusion que quatre jours ne nécessitent pas 14 pulls à l’épaisseur outrancière et 86 paires de chaussettes, nous revenons à la raison. Pourquoi évoquer la préparation (passionnante) des sacs à dos ? Parce que le Wacken nécessite un item indispensable à son bon déroulement que les habitués connaissent très bien. Nous le savions. Nous l’avons oublié, et la réalité du terrain nous l’a rappelé plus tard.

Lire la suite…



Carnet De Route   

Carnet de route : quelques mots sur le Jardin du Michel 2014


Après avoir mis en ligne les galeries photos d’Alice Cooper, Skip The Use et FFF voici un mot sur le Jardin du Michel en tant que tel. Déjà, Michel existe et le festival se déroule sur son site. C’est un vrai gens ! Il fête même ses soixante ans cette année. Le festival dure trois jours, en est à sa dixième édition et se déroule en Lorraine dans la commune de Bulligny. Le site est à taille humaine, on y circule aisément, et l’on passe d’une scène à l’autre sans effort. Outre les deux scènes concert, un chapiteau, la Cabane du Michel propose aussi des animations, cirque, séance photo, etc. Un certain soin est apporté côté décoration avec des structures en formes de fleurs qui s’éclaireront à la nuit tombée. Elles ajoutent un côté champêtre à une ambiance qui l’est déjà. Le site du festival étant au milieu des champs, juste à côté de la commune.

Sur les différents stands testés, banque à jeton (on paie en « mich » sur le site), buvettes où les bénévoles sont très accueillants, tout sourires. Aussi radieux et agréables que le soleil du jour qui continuera à taper encore à 19H ! Ce qui est considéré par beaucoup comme un élément clef de la réussite de tout festival. Au niveau pratique, toilettes et points d’eau sont présents et l’on y fait pas la queue malgré la forte chaleur. Des stands de nourriture, non testés, proposent tartiflettes (à 30°C, le plat idéal ! Et typiquement régional !), crêpes et à l’entrée du festival, un stand pâte et un stand de restauration indienne.

Lire la suite…



Carnet De Route   

Bangkok, l’autre Cité Des Anges et du Metal


Le long des Khlongs (canaux) de la ville-province-mégalopole de Thaïlande s’égrène une vie toute sauf reposante : Bangkok, la Cité Des Anges (la signification en Thaï) de l’Asie du sud-est ne dort jamais, suinte, ronronne, brûle et se consume vingt-quatre heures sur vingt-quatre au gré des embouteillages prodigieux, des marchés merveilleux de couleurs et de richesses, des odeurs de nourritures aux milles origines, des histoires et parcours fascinants des quinze millions d’habitants du Grand Bangkok. De ce volcan en fusion permanente a émergé une scène Metal incarnée par des hommes, des lieux et des événements qui donnent une identité propre au Metal Made In Thaïlande, une scène en constant devenir, encore loin du bouillonnement Indonesien, la Mecque du Metal d’Asie du Sud-Est actuel, mais un vivier passionné et passionnant, solidement ancré et niché dans les ruelles sombres des artères de Bangkok, au su et au vu de qui veut bien le chercher, agrippant parfois la vague populaire mais dévoilant ses plus profondes ramifications dans l’underground.

Lire la suite.



Carnet De Route   

Larmes de bonheur au Hellfest


Quand, il y a quelques mois, j’avais assisté depuis les tribunes au concert d’Ozzy Osbourne à Bercy, je m’étais juré une chose : la prochaine fois, je serai aux premiers rangs et je vais me prendre des seaux d’eau dans la tronche. Oh, oui, je le voulais !

Par conséquent, quand le soir de la prestation du Godfather of metal au Hellfest est arrivé, j’ai fait en sorte que cela advienne et j’ai commencé à faire ce qu’en général je ne supporte pas chez d’autres spectateurs : j’ai fait le forcing pour arriver au plus près de la scène.

A quelques mètres du but, j’étais bien obligé de reconnaître que ce ne serait pas forcément pour cette fois, la foule étant trop dense une fois parvenu à moins de dix mètres de mon objectif. Je me retrouvais donc à côté d’un très sympathique couple de genevois, Alessio et Claire, avec lequel j’entame la conversation. J’allais apprendre qu’ils ont deux enfants, que, vivant avec un seul salaire d’ouvrier, ce premier voyage au Hellfest a demandé quelques sacrifices, et que la femme est fan d’Ozzy depuis son adolescence et que c’est la première fois qu’elle va voir son idole. Conséquence : dès les premiers titres, elle ne peut retenir ses larmes.

Voici son histoire…



Carnet De Route    CR De Festival   

70 000 Tons Of Metal : seconde partie du reportage et bilan


Vous le savez, la semaine dernière nous avons tenté d’être en relation avec Saff’ qui vient de passer ses vacances dans une croisière aux Caraïbes (ce qui nous rend déjà jaloux) avec plein de concerts metal 24h/24 (ce qui nous rend pour le coup EXTREMEMENT jaloux !). Pour info ces concerts ont duré 4 jours avec 40 groupes sans oublier la présence de 2 000 fans. Selon nos informations, 48 nationalités différentes ont fait la fête sur le bateau du 70 000 Tons Of Metal.

Comme le montre le courriel de notre reporter reçu mercredi 26 janvier vers 22h que l’on vous a fait partager dans son intégralité, il était difficile de se connecter au net sur le bateau du 70 000 Tons Of Metal. Mais Saff’ a fait son maximum pour couvrir ce moment unique. Car faire une croisière de luxe 100% metal est sans conteste un souvenir qui restera gravé dans une vie. Radio Metal vous le prouve une nouvelle fois ci-dessous pour la seconde partie de notre reportage avec à la clé un bilan de la croisière effectué par notre reporter. C’est (re)parti.

Lire la suite…



Carnet De Route    CR De Festival   

Fil rouge : suivez la croisière 70 000 Tons Of Metal en (quasi) direct


Vous le savez depuis quelques jours, nous tentons d’être en relation directe avec Saff’ qui passe actuellement ses vacances dans une croisière aux Caraïbes (ce qui nous rend déjà jaloux) avec plein de concerts metal 24h/24 (ce qui nous rend pour le coup EXTREMEMENT jaloux !). Pour info ces concerts durent 4 jours avec 40 groupes sans oublier la présence de 2 000 fans. Selon nos informations, 48 nationalités différentes font en ce moment la fête sur le bateau.

Comme le montre le courriel de notre reporter reçu hier soir vers 22h que l’on vous fait partager dans son intégralité ici, il est difficile de se connecter au net sur le bateau du 70 000 Tons Of Metal. Mais sachez que Saff’ fait son maximum pour couvrir ce moment unique. Car faire une croisière de luxe 100% metal est sans conteste un souvenir qui restera gravé dans une vie. Radio Metal vous le prouve ci-dessous : photos à l’appui ! C’est parti.

Lire la suite…



Carnet De Route    CR De Festival    Live Report   

Sonisphere 2010 en suisse : les carnets de Dimebag


Après le Novarock en Autriche en 2009, Dimebag a pris son baluchon pour l’édition suisse du Sonisphere 2010, près de Zurich, le vendredi 18 juin. Avec au programme, pour la première fois de l’histoire, le Big Four du thrash metal réuni le même jour : Metallica, Slayer, Megadeth et Anthrax. Carnets de route.

« Boue : (n.f.) terre ou poussière détrempée d’eau. » Petit Larousse illustré. De la boue, beaucoup de boue, un océan de boue… Le Sonisphere en Suisse, cela a d’abord été ceci : un combat permanent contre la boue. Car dès la veille au soir, la pluie a commencé à tomber. Pour s’arrêter vers 14h le lendemain, soit près de 18 heures de pluie d’affilée ! Pas dur d’imaginer alors les conséquences sur un champ piétiné, re-piétiné, re-re-piétiné par des dizaines de milliers de hardos.



Carnet De Route    CR De Festival    Live Report   

Tout le Hellfest en direct live : journée du dimanche 20 juin


Du jeudi 17 au lundi 21 juin, Radio Metal consacre son antenne – et la page principale de son site – au Hellfest Open Air qui se tient en ce moment même à Clisson. Flash antenne, exclusivités, fil rouge sur le site et goodies : suivez tout le Hellfest sur Radio Metal ! Et n’oubliez pas le live report intégral de ces 3 jours de musique qui sera en ligne sur le site quelques jours seulement après la fin du festival.

Ce soir à 1 heure du matin, la 5e édition du Hellfest Open Air va s’achever en beauté avec Kiss. Kiss sera t-il plus fort que Manowar l’année dernière ?! Franchement si ce n’est pas le cas, ils mériteront clairement de recevoir des tomates « made in Radio Metal » !

EDIT : Dernière mise à jour le lundi 21 juin à 02h16 : Compte-Rendu Intégral de la journée du dimanche ! Bon Retour à tous !

Cliquez ici pour suivre le Hellfest en direct !



  • Arrow
    Arrow
    Mass Hysteria @ Transbordeur
    Slider
  • 1/3