ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Chronique   

Gorod – Aethra


D’une certaine façon, ce qui est arrivé à Gorod est injuste. Les Français avaient réalisé une prouesse avec A Maze Of Recycled Creeds qui entérinait leur statut de pilier de la scène extrême hexagonale. Une promo douteuse a, selon eux, plombé l’entrain du groupe qui n’a pas bénéficié de l’élan qu’aurait dû lui offrir ce cycle. L’EP thrash Kiss The Freak sorti l’an dernier avait permis aux bordelais de maintenir leur visibilité, recours très intelligent. Désormais Gorod entend bien faire ce qu’il faut pour qu’Aethra, son sixième opus, bénéficie de toute l’attention possible grâce au nouveau label Overpowered Records. Musicalement, cela se ressent par un sens de l’accroche aiguisé. Aethra a amplement de quoi convaincre tout le monde une bonne fois pour toutes.

Lire la suite…



Chronique   

Warrel Dane – Shadow Work


Shadow Work était de toute façon voué à devenir un album singulier. Le second album solo de Warrel Dane sera malheureusement le dernier, l’ex-chanteur de Nevermore étant décédé le 13 décembre 2017 alors qu’il venait à peine de débuter ses enregistrements. Shadow Work est avant toute chose un album posthume, le dernier témoignage du talent musical d’un chanteur qui aura durablement marqué la scène metal. L’album a été enregistré au Brésil et mis à part un seul titre complété en studio, la voix du frontman est issue des démos et pré-productions enregistrées au préalable. Il a fallu l’impressionnant travail de la part du groupe qui l’entourait pour donner forme à Shadow Work et ses huit titres (onze étaient originalement prévus) et faire honneur à l’artiste. Shadow Work est en outre une fenêtre sur les véritables affects de l’artiste, évoquant la formule qui a fait sa renommée avec Nevermore.

Lire la suite…



Chronique   

Amaranthe – Helix


Aborder la musique d’Amaranthe est un véritable casse-tête. On pourrait même étendre le problème au simple fait de l’apprécier tant les Suédois proposent un melting-pot effrayant sur le papier. Pourtant la formation trouve ses adeptes, et a su gagner son statut de monstre scénique. Il faut dire que la présence de trois chanteurs et le mélange de refrains pop et riffs heavy a de quoi créer des prestations atypiques… Amaranthe propose désormais son cinquième opus, Helix, et devrait repousser encore davantage ceux qui ne voient dans le groupe rien d’autre qu’une aberration. Pour les autres… Helix devrait les ravir.

Lire la suite…



Chronique   

Ace Frehley – Spaceman


Ace Frehley officie en solo depuis 1978, avec un break de vingt ans entre 1989 et 2009, année de l’album Anomaly. Depuis Ace enchaîne les sorties à un rythme de croisière, ne déviant pas d’un iota de sa formule : un hard rock classique avec une légère teinte exubérante, dans une veine pas très éloignée des premiers albums de Kiss. Spaceman, son dernier effort survient à point nommé, maintenant qu’une tournée finale de Kiss est dans les petits papiers pour 2019. Personne ne sait si Ace en fera partie, en attendant ce dernier a de nouveau collaboré avec Gene Simmons qui a co-écrit deux chansons et suggéré le titre de l’album. Ace Frehley fait toujours indéniablement partie du paysage rock, avec une constance louable.

Lire la suite…



Chronique   

Disturbed – Evolution


Disturbed sait faire parler de lui, via une communication bien huilée qui sied à son statut de groupe phare de la scène metal moderne. D’autant plus lorsque la formation annonce un changement d’orientation musicale motivé par le succès de la reprise « The Sound Of Silence ». Le groupe a emmagasiné suffisamment de confiance pour se permettre de sortir des sentiers battus, afin de proposer ce qui, pour lui, devrait s’apparenter à son « Black Album », en terme de reconnaissance et d’ouverture à de nouveaux horizons musicaux. Le groupe de Chicago a donc nommé son septième album à propos, Evolution. L’entreprise est délicate, car il s’agit d’entériner définitivement la notoriété de Disturbed, tout en se permettant des écarts. En réalité, Evolution n’est pas aussi « radical » qu’il n’y paraît.

Lire la suite…



Chronique   

Rise Of The Northstar – The Legacy Of Shi


Rise Of The Northstar porte très bien son nom car tout est une question d’ascension. Les Français ont pu se faire connaître du plus grand nombre grâce à Welcame (2014), sorti sur leur propre label Repression Records en lien avec Nuclear Blast. ROTN profite d’une identité léchée, inspirée des shōnen (mangas japonais pour « adolescents » tels que Dragon Ball ou Saint Seiya) et qui se perçoit jusque dans l’accoutrement du groupe sur scène. Fort d’une certaine notoriété, ROTN en a terminé avec le cycle Welcame et veut continuer sa progression fulgurante avec The Legacy Of Shi, l’histoire d’un samourai multi-centenaire qui prend possession d’un être humain. L’occasion de mettre les choses au point sur les ambitions du groupe et de clore les débats sur la singularité de la formation.

Lire la suite…



Chronique   

Soulfly – Ritual


On peut dire ce qu’on veut, la longévité de Soulfly parle d’elle-même. Certes, le groupe emmené par l’inénarrable Max Cavalera accuse quelques inconstances dans sa discographie. On a souvent accusé la formation de changer trop souvent de registre, que ce soit le nu-metal des débuts en passant par une forme de death et ses erzats « sepulturesques ». Avec Archangel (2015), dixième album de Soulfly, Max avait voulu marquer le coup avec des thèmes bibliques, en cherchant à donner des allures plus « mystiques » à sa musique. Ritual, qui sort vingt ans après le premier opus, lui se « contente » de piocher dans ce que le frontman sait faire de mieux, tout en faisant un léger clin d’œil au passé…

Lire la suite…



Chronique   

Bukowski – Strangers


Bukowski n’est pas du genre à se laisser faire. On The Rocks (2015) avait été l’objet d’une gestion hasardeuse de la part de l’ancien label du groupe. Avec ce revers, couplé à des changements radicaux de line-up avec le départ du batteur Niko Nottey, remplacé en 2014 par Timon Stobart, et du guitariste Fred Duquesne parti rejoindre Mass Hysteria, Bukowski aurait pu accuser le coup de manière bien plus conséquente. Ce serait insulter leur faculté de résilience. Bukowski a accueilli Clément Rateau en tant que nouveau guitariste, et a eu recours au crowd-funding pour assurer l’auto-production de son nouvel album intitulé Strangers. Bukowski prend tout à bras-le-corps avec force, de quoi inspirer le respect.

Lire la suite…



Chronique   

Greta Van Fleet – Anthem Of The Peaceful Army


From the Fires est à peine ancré dans les têtes que Greta Van Fleet veut entériner son statut, celui de figure montante de la scène rock, (très) fidèle héritière de la musique des années 60-70. Le quatuor qui comprend les trois frères Kiszka, originaires du Michigan, avait déjà livré l’EP Black Smoke Rising (2017), couplé à de nouvelles chansons pour former From the Fires sorti cette année. Le véritable premier album du groupe se faisait encore attendre, il s’agit désormais d’Anthem of the Peaceful Army. Le groupe a eu l’attention des auditeurs en étant qualifié d’une sorte de revival de Led Zeppelin. Reste à savoir s’il parvient à exister de lui-même, si Greta Van Fleet présente un intérêt singulier.

Lire la suite…



Chronique   

Shining – Animal


Les Norvégiens de Shining ne perdront sans doute jamais leur aspect provocateur. La formation emmenée par Jørgen Munkeby avait en 2010 déstabilisé la plupart de ses auditeurs avant de les convertir avec le « blackjazz », musique hybride entre le metal, l’industriel et le jazz, formule qui trouve une de ses meilleures synthèses avec International Blackjazz Society (2015) qui avait emporté tous les suffrages. Depuis Shining s’est taillé une réputation de bête de scène, une véritable expérience physique avec une énergie rarement égalée par les prestations musicales de ces derniers temps. On aurait pu alors s’attendre à un nouvel album dans la lignée des exercices précédents : il n’en est rien. Shining se plaît à prendre le contre-pied, parce que c’est ce qui lui semble juste. Animal, leur nouvel opus, risque d’en faire rager plus d’un. Shining n’est plus le même groupe, et grâce à cela il n’a jamais été autant lui-même…

Lire la suite…



  • Arrow
    Arrow
    Mainstage 1 @ Hellfest - jour 3
    Slider
  • 1/3