ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

CR De Festival   

Desertfest Antwerp 2016 : le plein de stoner


Desertfest 2016En quelques années, le Desertfest, d’abord dans ses déclinaisons anglaise et allemande (Desertfest London et Desertfest Berlin) depuis 2012, puis belge (Desertfest Antwerp) depuis 2014, puis enfin grecque (Desert Athens) depuis cette année, s’est imposé comme un événement convoité par tous les amateurs de stoner, de desert rock et autres doom metal. En effet, avec ses affiches alléchantes et sa croissance exponentielle, il en est même venu à faire de l’ombre à la grande institution du genre : le Roadburn Festival, qui a lieu religieusement tous les ans en avril à Tilbourg aux Pays-Bas.

L’édition anversoise du Desertfest qui a eu lieu du 14 au 16 octobre ne déroge pas à la règle : sold-out quelques semaines avant de débuter, en trois jours et sur trois scènes, il aura fait se succéder groupes de légende (Pentagram), doom de haute volée (Yob, Cough), psychédélisme échevelé (Colour Haze, My Sleeping Karma) et artistes inclassables (GOAT) dans la joie et la bonne humeur. Nous sommes allés prendre la température lors du premier jour du festival, et en sommes revenus avec des riffs plein les oreilles et des étoiles plein les mirettes.

Lire la suite…



Carnet De Route    CR De Festival   

Les Feux de Beltane : une expérience hors du temps


Aujourd’hui en France, de nombreux projets atypiques liés au metal émergent. C’est notamment le cas du côté des festivals qui ont tendance à se multiplier chez nous. Portés par le célèbre Hellfest, on assiste à la prolifération d’événements ciblés (Ragnard Rock Fest, Fall Of Summer…) qui connaissent souvent une jolie ascension. Une trajectoire que l’on souhaite aux Feux de Beltane dont la première édition s’est tenue cette année.

Cet événement est un projet aux antipodes des fests mastodontes puisque son but est de proposer un fest à taille humaine et simple. Il a été pensé et créé par Vincent du collectif Tomahawk, un ensemble de groupes bretons, qui est également brasseur de la bien-nommée « couille de loup » qu’on retrouve dans les festivals comme le Hellfest ou le Motocultor. Il a été accompagné dans ce projet par Gus, de la brasserie Ouroboros, ainsi que par Les Acteurs De L’Ombre, le label de haute qualité spécialisé dans la production d’artistes de black metal français (Regarde Les Hommes Tomber, The Great Old Ones…).

Lire la suite…



Carnet De Route    CR De Festival   

Waken Open Air, édition 2016


Une invitation au Wacken Open Air ne se refuse pas. Outre la réputation du festival, c’est aussi l’occasion de faire un tour en Allemagne du nord : voyager en tant que média a toujours un cachet supplémentaire (dans la vie fantasmée du journaliste…). Ainsi nous étions deux à pouvoir profiter des commodités pratiques que nos contacts ont mis en place entre le trajet en avion, l’hôtel, et les conditions particulières dont nous avons bénéficié dans l’enceinte du festival. Vous l’aurez compris, cette édition 2016 du mastodonte s’annonçait singulière dans notre été festivalier.

Lyon-Munich, Munich-Hambourg. Trajet somme toute peu intuitif, mais qui sommes-nous pour contester les plans de nos amis du Wacken en ce mercredi ? Entre les différents tarifs et les contraintes qu’imposent le choix de la compagnie aérienne, cet aspect logistique était au final très bien géré. Vient alors le temps de faire sa valise, où plutôt son sac à dos. C’est alors que toute l’ingénierie logistique de mon collègue s’exprime. Comment faire pour ne voyager qu’avec le strict minimum ? Après être parvenu à la conclusion que quatre jours ne nécessitent pas 14 pulls à l’épaisseur outrancière et 86 paires de chaussettes, nous revenons à la raison. Pourquoi évoquer la préparation (passionnante) des sacs à dos ? Parce que le Wacken nécessite un item indispensable à son bon déroulement que les habitués connaissent très bien. Nous le savions. Nous l’avons oublié, et la réalité du terrain nous l’a rappelé plus tard.

Lire la suite…



CR De Festival   

Retour sur l’Xtreme Fest 2016


xtremefest2016C’est à Cap Découverte, à proximité de la ville d’Albi (connue pour sa magnifique cathédrale), que la quatrième édition du désormais fameux Xtreme Fest s’est tenue, réunissant près de 5000 personnes sur soixante-douze heures. A peine le temps d’installer le campement sous une chaleur accablante (non on ne se plaint pas) et de découvrir les installations du camping (douches plein air gratuites et toilettes en dur très appréciables) qu’il est déjà l’heure de filer à grande vitesse sur la zone du festival pour les premiers concerts. C’est là que débute un long périple, que seuls les plus braves et les moins éméchés sauront terminer rapidement. Direction le terrible « escalier de la mort », interminable au delà de trois grammes, avec beaucoup de dénivelé et un poil (juste un, vraiment) glissant par temps humide, pour ensuite s’amasser devant la X Stage, la salle en intérieur du fest pour assister aux saturations de guitare matinales. Bon, à vrai dire il existe un chemin plus praticable, mais beaucoup plus long aussi. Pas un truc de poilu(e) quoi. Bref, voici notre report (non exhaustif) de ce séjour dans le Tarn.

Lire la suite…



CR De Festival   

Motocultor 2016 : fil rouge du dimanche


motocultor affiche juin Véritable rendez-vous estival, le Motocultor fait désormais partie de ces hauts lieux de pèlerinage pour les metalheads de France et d’ailleurs. Une fois encore, notre équipe a traversé l’hexagone d’Est en Ouest (en essayant de ne pas s’endormir dans les plaines de la Beauce) pour couvrir l’événement. A l’instar du Hellfest, nous allons essayer cette année de tenir à jour un fil rouge tout au long de ces trois journées, toutefois ne vous étonnez pas si nous prenons parfois du retard, comme le coeur la connexion internet a ses raisons et peut parfois nous jouer des tours.

Au programme : des reports, des reports, des reports, peut-être quelques anecdotes plus ou moins croustillantes, et encore des reports.

Be ready.

Lire la suite…



CR De Festival   

Motocultor 2016 : fil rouge du samedi


motocultor affiche juin Véritable rendez-vous estival, le Motocultor fait désormais partie de ces hauts lieux de pèlerinage pour les metalheads de France et d’ailleurs. Une fois encore, notre équipe a traversé l’hexagone d’Est en Ouest (en essayant de ne pas s’endormir dans les plaines de la Beauce) pour couvrir l’événement. A l’instar du Hellfest, nous allons essayer cette année de tenir à jour un fil rouge tout au long de ces trois journées, toutefois ne vous étonnez pas si nous prenons parfois du retard, comme le coeur la connexion internet a ses raisons et peut parfois nous jouer des tours.

Au programme : des reports, des reports, des reports, peut-être quelques anecdotes plus ou moins croustillantes, et encore des reports.

Be ready.

Lire la suite…



CR De Festival   

Motocultor 2016 : fil rouge du vendredi


motocultor affiche juin Véritable rendez-vous estival, le Motocultor fait désormais partie de ces hauts lieux de pèlerinage pour les metalheads de France et d’ailleurs. Une fois encore, notre équipe a traversé l’hexagone d’Est en Ouest (en essayant de ne pas s’endormir dans les plaines de la Beauce) pour couvrir l’événement. A l’instar du Hellfest, nous allons essayer cette année de tenir à jour un fil rouge tout au long de ces trois journées, toutefois ne vous étonnez pas si nous prenons parfois du retard, comme le coeur la connexion internet a ses raisons et peut parfois nous jouer des tours.

Au programme : des reports, des reports, des reports, peut-être quelques anecdotes plus ou moins croustillantes, et encore des reports.

Be ready.

Lire la suite…



CR De Festival   

Ragnard Rock Fest 2016, contre vents et marées


rff 2016 affiche finale« Contre vents et marées… Le Ragnard Rock Fest 2016 est SOLD OUT. », communiquait l’organisation du festival la veille de l’évènement. Le drakkar RRF pour sa deuxième expédition prend le large au complet, ne reste alors que quelques pass 1 jour aux guichets d’entrée. Rares sont les évènements qui peuvent prétendre avoir un tel succès après seulement une édition. Mais il faut dire que tout semble réuni pour la réussite de ce festival : à la fois un concept original, alliant histoire et musique et une programmation éclectique et spécialisée – et nous y reviendrons en profondeur – avec des groupes exclusifs en France. L’évènement était donc prometteur et le public a donné sa pleine confiance au projet porté par la compagnie Edoras, malgré sa mise en péril ces dernières semaines. Revenons ensemble sur ce festival mixant immersion dans une époque ancestrale et voyage musical…

Dès notre arrivée, nous constatons la première grande évolution de l’histoire du festival, à savoir le changement de site. Sa double facette chère à l’organisation renforçant le concept du festival est conservée, entre d’une part le village viking et de l’autre le site musical. La navigation entre ces deux parties est bien facilitée par rapport à l’an passé, l’accès cette année étant immédiat, contrairement à 2015 où le passage de l’une à l’autre nécessitait d’avantage un contournement et un temps de marche. Le festival semble plus intimiste et moins éparpillé, premier signe que les remarques de l’année dernière ont été entendues.

Lire la suite…



CR De Festival   

Download Festival de Paris : le best-of de la rédac’


Les 10, 11 et 12 juin derniers, notre équipe s’est rendue à l’hippodrome de Longchamp où se tenait la première édition du Download Festival France. Iron Maiden, Korn, Rammstein, Ghost, Deftones, Gojira : en dépit d’un samedi légèrement en retrait, la programmation générale était clairement alléchante. Plus orienté sur des groupes « mainstream » ou relativement facile d’accès (pour un public metal, entendons-nous bien), le menu proposé avait clairement de quoi attirer les foules, notamment celles de la région parisienne qui se trouvaient alors à seulement quelques arrêts de transports en commun. Si l’organisation a connu quelques couacs inhérents à tout jeune festival (notamment sur l’accès au site le premier jour et le rechargement du cashless), le déroulé de ces trois jours s’est plutôt très bien goupillé, laissant peu de temps morts à nos esgourdes.

C’est à tête reposée que nous revenons aujourd’hui sur les concerts qui nous ont le plus marqués, bien entendu, ceci est très subjectif et de très bons concerts n’apparaîtront pas dans cette liste : vous voilà prévenus.

Lire la suite…



CR De Festival    Live Report   

Bal rock’n’roll sous les remparts de Longwy


rnrLe Rock’N’Roll Train Festival, quatrième du nom, nous accueille dans le cœur historique de la ville de Longwy en Meurthe-Et-Moselle, dans ces fameux remparts qui furent construits entre 1679-1684 par Sébastien Le Prestre de Vauban. C’est donc de ces remparts inscrits au patrimoine mondial de l’humanité, juste sous la porte de France, que vont se déverser des salves de décibels tout au long de ce samedi.

N’oublions pas, pour commencer, de mentionner la présence du warm-up le vendredi (avec MyNodz, Lost Dogs et 1984) comme le propose chaque année les organisateurs de All Inclusive. Par contre désolé pour les artistes ayant joué en début de journée le samedi (soit Seyminhol, The Last Wanted, Snap Border et le spectacle pour enfants des Mini-Vengeurs) mais c’est malheureusement en plein set de Burning Heads que votre serviteur débarque pour se prendre sa première dose d’uppercuts en pleine face.

Lire la suite…



  • Arrow
    Arrow
    Sabaton @ Lyon
    Slider
  • 1/3