ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

Septicflesh ou le sens du dramatique


S’il y a un groupe réputé pour se mettre la pression, c’est bien Septicflesh. A chaque album, c’est une vraie compétition avec eux-mêmes qui se met en place. L’objectif est simple : faire mieux que la fois d’avant. Le processus pour y arriver, lui, est un peu plus compliqué, voire carrément frustrant, à en croire le compositeur, parolier, guitariste et chanteur voix claire Sotiris Vayenas. Et pour le onzième album du combo grec, le moins que l’on puisse dire est que la pression était à son comble. Faire mieux que Codex Omega (2017) était déjà une gageure en soi, mais il fallait aussi honorer la récente signature sur le prestigieux label Nuclear Blast et composer avec une période particulièrement compliquée et pleine d’incertitudes. Heureusement, ce n’est pas le genre de la maison de baisser les bras et Modern Primitive – c’est son nom – n’aura, une fois encore, pas de mal à impressionner.

Nous nous sommes longuement entretenus avec Sotiris afin qu’il nous raconte cette nouvelle étape, rentrant dans les rouages créatifs de Septicflesh. Thématiques incluses : le musicien, qui n’exclut pas à l’avenir de se lancer dans l’écriture de romans, met en effet beaucoup d’efforts et de connaissances dans ses textes, n’hésitant pas à puiser dans l’histoire, les mythes et la philosophie des civilisations anciennes comme actuelles. Surtout, Septicflesh manie plus habillement que jamais le contraste pour appuyer sa fibre dramatique.

Lire l’interview…



Interview   

Les instantanés de Déhà


En étant sans doute l’un des artistes les plus prolifiques de la scène metal underground, Déhà a une discographie monumentale qui a de quoi donner le vertige… Entre ses multiples projets solos, ses collaborations, ses simples participations et son travail de production, il est presque impossible de suivre le musicien au jour le jour. En réalité, Déhà ne s’arrête jamais. Si nous pourrions percevoir cela comme une marque de fabrique, lui ne le voit pas du tout du même œil, puisque ce besoin de composer en permanence est quasi maladif pour lui. Si cette formule peut paraître, sinon présomptueuse, du moins assez fausse ou caricaturale dans la bouche de certains musiciens, ce n’est certainement pas son cas. Au contraire même, Déhà semble souffrir de cet excès d’authenticité et de ses maux/mots qui ne peuvent s’exprimer que par ses instruments.

Pour autant, quantité et qualité ne font que rarement bon ménage dans le milieu de la musique, mais là encore ce n’est pas l’objectif du musicien que de produire quelque chose de strictement carré dans ses œuvres. Déhà a le goût de l’imperfection et du sentiment réel, celui qui sonne vrai et qui vient du fond des tripes, quitte à l’étendre dans des compositions fleuves mélancoliques. Malgré cela, impossible de nier ses capacités : il n’a jusqu’à présent jamais réellement proposé de mauvaises copies, ce qui peut impressionner d’autant plus. Pour autant, Decadanse est pensé différemment du processus instantané et de l’énergie brute, il fait partie de ces albums qui « ont besoin de prendre le temps de macérer dans le noir » pour reprendre les mots du musicien. Il est une synthèse très travaillée de son savoir-faire et de la pluralité de ses influences musicales. C’est à l’occasion de cette sortie que nous avons souhaité nous entretenir avec Déhà, qui s’est exprimé longuement sur bien des sujets avec une très grande sympathie, nous ouvrant ainsi les portes du vaste studio actif en permanence dans sa tête.

Lire l’interview…



Interview    News Express    Radio Metal   

ANTENNE : HYRGAL en interview dans PFA ce lundi soir


L’émission de Radio Metal consacrée au metal extrême PFA proposera la trente-sixième émission de sa dixième saison ce lundi 16 mai 2022. L’équipe vous proposera un nouvel entretien avec le groupe HYRGAL à l’occasion de la sortie de leur nouvel album sans titre qui paraitra ce vendredi 20 mai 2022 via Les Acteurs De L’Ombre. L’émission débutera ce soir à partir de 20h30 sur notre antenne. Voir le programme de l’émission…



Interview   

Evergrey : portrait d’un hyper-créatif


Tom S. Englund est une machine créative. En 2019, Evergrey sortait The Atlantic. En 2020, c’est au tour de son nouveau projet Silent Skies de dévoiler son premier album Satellites. En 2021, rebelotte avec Evergrey et l’album Escape Of The Phoenix. Et cette année, c’est la double dose : Nectar de Silent Skies suivi d’A Heartless Portrait (The Orphean Testament) d’Evergrey. Il faut dire que la pandémie est passée par là en suspendant les tournées : pas question de se tourner les pouces, et tant pis si le dernier album n’a pas vraiment pu être défendu en live, autant aller refaire un tour en studio.

C’est donc de ce treizième album d’Evergrey et de son contexte de création que nous avons discuté avec le chanteur-guitariste. L’occasion d’aborder divers sujets annexes, que ce soit son « cerveau hyperactif », sa formation en psychologie sociale, les réseaux sociaux – l’un des thèmes de l’album –, le mythe d’Orphée en tant que métaphore de l’humanité ou le réconfort dans l’obscurité…

Lire l’interview…



Ce qu'ils en pensent    Interview    Tribune   

Zaz raconte sa collaboration avec Till Lindemann… et plus


Zaz est actuellement en tournée et lorsque nous avons reçu par e-mail une proposition d’entretien avec l’artiste, nous avons sauté sur l’occasion pour refaire le monde avec elle ! Car, vous ne le savez peut-être pas, mais Zaz (de son vrai nom Isabelle Geffroy) a récemment fait une collaboration avec quelqu’un que vous connaissez bien, à savoir Till Lindemann, le chanteur de Rammstein. Ce titre s’appelle « Le Jardin Des Larmes » et vous pouvez l’écouter sur le dernier album en date de Zaz, Isa, sorti l’année dernière.

Nous avons évidemment discuté de cette collaboration avec Zaz tout en revenant avec elle entre autres sur sa vision du metal, de Rammstein et son regard sur Till Lindemann, avant d’embrayer sur des sujets plus larges, à savoir la comparaison des publics français et étranger, l’éducation et le fait d’être un artiste dans l’industrie musicale. Retrouvez le compte rendu, ci-après, avec une première partie en mode tribune, puis une seconde en format question-réponse.

Lire l’interview…



Interview   

Halestorm : l’heure de la résurrection


La façon dont Halestorm et sa front-woman Lzzy Hale ont vécu la pandémie et le confinement est l’exemple même du groupe qui s’est senti perdu, voire mourir, dans un monde où leur métier n’avait plus de sens. C’est en ressentant le poids d’une angoisse existentielle et celui d’un monde qui se délitait, puis une forme de renaissance en commençant à apercevoir la lumière au bout du tunnel que leur nouvel album, Back From The Dead, a été conçu.

Un album témoin où l’on retrouve toutes les émotions ressenties durant cette période et les réflexions qui les ont accompagnées. Un album rassurant face à l’incertitude ambiante, une sorte de bulle musicale confortable, énergique et accrocheuse. Un album en forme de confession dans lequel la chanteuse reflète le monde et se reflète elle-même, cette « fille étrange » pour qui il est important de se démystifier, montrer qu’elle est exactement comme ses fans avec ses parts d’ombre et de lumière, et qui a besoin de sa communauté, de son église, de son sanctuaire. Nous parlons de tout cela avec une Lzzy Hale joviale, généreuse et authentique.

Lire l’interview…



Interview    News Express    Radio Metal   

ANTENNE : HELIOSS en interview dans PFA ce lundi soir


L’émission de Radio Metal consacrée au metal extrême PFA proposera la trente-deuxième émission de sa dixième saison ce lundi 9 mai 2022. L’équipe vous proposera un entretien avec le groupe HELIOSS à l’occasion de la sortie de leur nouvel album, intitulé Contre ma lumière, paru le samedi 21 avril 2022 via Satanath Records. L’émission débutera ce soir à partir de 20h30 sur notre antenne. Voir le programme de l’émission…



Interview   

Coreleoni : et la vie reprend…


L’heure du changement a sonné pour Coreleoni. Groupe fondé en 2017 par Leo Leoni dans le but de donner un nouveau souffle aux vieux morceaux plus hard et moins mainstream de sa formation principale, Gotthard, il s’était jusqu’à présent illustré sur deux albums principalement composés de reprises de ce dernier, réinterprétées par le très prisé chanteur chilien Ronnie Romero. Depuis, une pandémie est passée par là, Romero s’en est allé, tout comme le batteur Hena Habegger. Leo Leoni a une nouvelle fois trouvé la perle rare, en la personne d’Eugent Bushpepa, chanteur albanais découvert grâce au concours de l’Eurovision 2017. Nouvelle voix, nouvelle approche : le troisième album de Coreleoni a bénéficié du temps que les musiciens avaient alors qu’ils étaient coincés chez eux pour proposer cette fois-ci une majorité de compositions originales.

Les fans des trois premiers albums de Gotthard seront aux anges : on retrouve ce hard rock bourré d’énergie qui, selon Leo Leoni lui-même, se fait rare de nos jours. Un album à l’ancienne pour faire de la résistance dans un monde où il n’y a « plus de respect pour la musique » et qui incite à vivre après deux ans de pandémie. Nous en parlons ensemble.

Lire l’interview…



Interview   

Le manifeste de Watain


« Je veux être capable de communiquer avec les gens, nous avons des choses à dire, ce n’est pas qu’une question d’obscurité ineffable » : venant d’un groupe à l’ésotérisme aussi revendiqué que Watain, le propos aurait de quoi surprendre. Il faut dire que les Suédois se sont fait une place dans la scène black metal grâce à leur sens de l’atmosphère et leur agressivité mélodique à la Dissection certes, mais aussi grâce à leur imagerie ténébreuse et leur satanisme professé. Auraient-ils, après près de vingt-cinq ans d’existence, mis de l’eau dans leur vin (de messe) ? Ce n’est pas de ça qu’il est question, nous explique Erik Danielsson, chanteur, bassiste et compositeur principal du groupe : son septième album, The Agony & Ecstasy Of Watain, propose du Watain dans son essence la plus pure et n’a absolument rien à cacher.

Aimable et loquace, Danielsson nous répond avec franchise en sirotant un verre de vin : de la genèse de ce dernier album au style de vie des musiciens en temps de pandémie, il évoque son histoire et sa manière d’appréhender son art. Et il s’agit toujours finalement de définir, redéfinir et expliciter ce qu’est l’entité Watain…

Lire l’interview…



Interview    News Express   

ANTENNE : émission spéciale LADLO Fest 2 ce mercredi soir à partir de 20h


Ce mercredi 4 Mai à partir de 20h, nous parlerons du tant attendu LADLO FEST 2 qui après 2 ans de report se tiendra enfin les 20, 21 et 22 Mai 2022 à NANTES!

En savoir plus …



  • Arrow
    Arrow
    Tool + Brass Against @ Paris
    Slider
  • 1/3