ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

Stone Sour : un nouveau départ


Le suspense arrive enfin à son terme. Hydrograd est l’album de Stone Sour qui aura probablement suscité le plus d’attente, après une pause de quatre ans, dû en partie au retour de Slipknot, mais aussi et surtout après le départ forcé du guitariste Jim Root qui aura valu au groupe une certaine défiance de la part des fans. Mais la bande est fin prête à se racheter avec un disque rempli à ras bord et dont ils ne sont pas peu fiers. Un album qui a semble-t-il bénéficié des EPs Burbank de reprises, puisque c’est bien le côté rock « classique » (au sens noble du terme) qui a primé, tout comme l’interaction live lors de son enregistrement.

Mais autant prendre la température directement auprès du groupe, et plus particulièrement le chanteur Corey Taylor et le guitariste Josh Rand, pour savoir réellement ce qu’il en est de tout ça, le tout dans un enthousiasme débordant de leur part.

Lire l’interview…



Interview   

L’apocalypse selon Saint Akroma


Né de la collaboration entre Alain Germonville et Matthieu Morand et combinant des passions, que l’on pourrait croire éloignées, pour Dream Theater et Rush d’un côté, et Cradle Of Filth de l’autre, Akroma est un projet exclusivement studio qui a son ambition propre. En effet, toute la production musicale du duo est intimement et obligatoirement liée à une trame narrative et à une forte immersion. Tous les moyens sont mis en oeuvre pour également proposer une expérience grandiloquente sur le disque. Autant de raisons qui rendent difficilement imaginable pour Akroma de monter sur scène.

A l’occasion de la sortie du nouvel album Apocalypse, un disque ayant la particularité d’avoir été écrit sous la forme d’un requiem, c’est donc plus que jamais de narration, de thématiques, de processus de composition et d’arrangements que nous avons parlé avec le duo. C’était notamment l’occasion d’éclaircir le rapport qu’ont ses membres à la religion, qui est leur thème privilégié alors qu’aucun d’eux n’est croyant.

Lire l’interview…



Interview   

Carach Angren : Ardek et son orchestre


Carach Angren est doucement mais surement en train de s’imposer en référence en matière d’orchestrations dans le metal, auprès du public mais aussi des autres professionnels et artistes, puisque sa tête pensante, le claviériste Clemens « Ardek » Wijers, réalise de la musique pour des court-métrages en tout genre et de la publicité, mais s’est également illustré auprès d’artistes tels que Lindemann, Pain ou Ex Deo sur leurs dernières œuvres respectives. Et peut-être que la clef de son succès est à la fois son caractère obsessionnel et son sens du dosage dans un genre pourtant réputé pour sa surenchère.

Aujourd’hui, Carach Angren revient avec un nouvel opus de « horror metal » (gare à ceux qui parlent de « black metal symphonique »…), baptisé Dance And Laugh Amongst The Rotten et dont l’objectif premier est de divertir l’auditeur et de lui filer des frissons via des histoires de fantômes. Nous avons donc longuement échangé avec lui à ce sujet, et saisi l’occasion pour en savoir plus son processus créatif, sa vision artistique, y compris dans son travail orchestral, son background, sa collaboration avec Lindemann, etc.

Lire l’interview…



Interview   

Municipal Waste : le châtiment divin du thrash


Il y a quelque chose de paradoxal lorsqu’un groupe réputé pour la vitesse de sa musique met cinq ans à délivrer un nouvel opus. Mais la vie à cent à l’heure peut aussi avoir des effets néfastes sur l’inspiration et c’est précisément ce qui est arrivé à Municipal Waste, les patrons du revival thrash, après la tournée de The Fatal Feast. Et ce n’est pas parce qu’on fait une musique expéditive et punk dans l’âme qu’on doit négliger la qualité !

Ainsi Municipal Waste nous reviennent avec un sixième album, Slime And Punishment, mais aussi un second guitariste dans ses rangs qui a certainement contribué à faire avancer le groupe. Ryan Waste, qui se voit donc désormais secondé à un poste qu’il devait jusque là gérer seul, nous explique ce que cela a changé pour lui ainsi que la genèse de l’album, en passant par Donald Trump, le mode de vie du groupe, son rapport à la musique de ses pairs, etc.

Lire l’interview…



Interview   

Iced Earth : l’intégrité de l’esprit


S’il y avait une valeur que le guitariste Jon Schaffer érigerait au-dessus de toutes, ce serait sans doute l’intégrité. C’est un principe de vie, dans son travail comme dans ses relations, et c’est bien là tout le sens du titre du nouvel album Incorruptible. Et c’est justement pour préserver cette intégrité la plus intacte possible, après des déboires avec le management mais aussi des conditions avec le label Century Media qu’il qualifie lui-même de « brutales », qu’il s’est décidé à prendre la voie de l’indépendance en construisant son propre QG, le bien nommé Independance Hall.

Car aujourd’hui, Schaffer a foi en l’avenir, grâce notamment à sa relation quasi-fusionnelle avec le chanteur Stu Block, mais aussi aux opportunités qui d’après lui s’ouvriront pour qu’enfin « l’artiste qui a travaillé dur pendant de nombreuses d’années puisse enfin prospérer grâce à son travail ». En attendant, l’homme qui est à la tête d’Iced Earth depuis plus de trente ans, et pour qui l’inspiration revêt aujourd’hui un caractère spirituel, n’est pas peu fier de son nouveau bébé. Il nous parle de tout ceci ci-après.

Lire l’interview…



Interview   

Royal Blood réinvente le rock à deux


Royal Blood, c’est une histoire – un conte de fée, presque – comme seul le rock, le vrai, peut en créer. Un puissant duo formé du bassiste-chanteur Mike Kerr, qui par un savant branchements d’amplification et de pédales parvient à faire oublier l’absence de guitare, et du batteur grooveur Ben Thatcher, qui en l’espace d’un album et trois ans sont passés de leur garage aux plus grandes scènes du monde et à tisser des liens avec les plus grands, tels que Jimmy Page ou Lars Ulrich.

Il nous reviennent cette année avec How Did We Get So Dark?, leur second album, mais premier à avoir véritablement été attendu par un public. Nous avons échangé avec Ben Thatcher sur cet album qui affirme leur patte et sur lequel ils n’ont pas hésité à malmener le rock. Mais avant ça, nous en avons profité pour revenir sur ces trois folles années depuis le premier opus qui les ont propulsés parmi les plus gros espoirs du genre.

Lire l’interview…



Interview   

Nickelback : la machine puise dans ses racines


L’asservissement, que ce soit à un régime totalitaire, à la religion ou bien à la technologie, est un thème bien dans l’air du temps. Un thème volontairement ouvert qui sert de trame de font à l’univers visuel du nouvel album de Nickelback, Feed The Machine, et son premier single éponyme, flirtant avec les images et notions habituellement rencontrées dans les musiques industrielles. Mais si on peut entendre ici et là quelques petites sonorités qui rappelleront ces dernières, cet album est avant tout né d’une envie, celle du groupe de retrouver ses racines hard rock.

Nous nous sommes entretenus avec le bassiste Mike Kroeger, frère du frontman Chad, pour nous parler de tout ça, avec des petits détours par le cinéma ou leur rapport aux fans ou aux critiques. L’occasion d’ailleurs de le faire réagir sur (et comprendre avec lui) la haine dont Nickelback peut parfois faire l’objet, et face à laquelle Mike semble plutôt garder la tête froide.

Lire l’interview…



Interview   

Magna Carta Cartel : le magicien Omega


Il y a encore peu, le nom de Martin Persner ne vous disait sans doute rien du tout, alors que maintenant, peut-être qu’il résonne de manière un peu plus familière. Et pour cause, il s’agit du premier ancien membre de Ghost à avoir révélé son identité, connu auprès de Papa Emeritus pour avoir été la goule que les fans ont baptisé Omega, de part le symbole arboré sur sa guitare. Depuis juillet 2016, Martin a fait tomber le masque et est reparti voler de ses propres ailes, en profitant pour relancer son groupe Magna Carta Cartel.

Depuis 2009, le combo avait été rangé au placard, trois de ses membres s’étant embarqués dans l’aventure Ghost lancée en 2010. S’il n’a souhaité évoquer son départ de Ghost, ne voulant pas alimenter quelque polémique que ce soit, il nous a accordé un long entretien avant tout pour parler de Magna Carta Cartel, ce projet musical qui lui tient tant à cœur, ainsi que le nouvel EP The Demon King, mais aussi pour apprendre à mieux le connaître, comme son rapport à l’anxiété ou l’origine du symbole Omega. A noter que ceci est la première partie de l’entretien, la seconde partie, qui sera publiée ultérieurement, étant consacré à un autre de ses projets à l’univers étonnant : Tid.

Lire l’interview…



Interview   

Anathema : des réponses pour aller de l’avant


Rencontrer Anathema, c’est toujours l’assurance d’un entretien passionnant et enrichissant. La musique du combo est à l’image de ses membres, riche, profonde, toujours porteuse de messages. Avec The Optimist, album au titre évocateur, mais aussi ironique, comme nous l’explique Vincent Cavanagh dans les lignes qui suivent, le groupe nous parle de santé mentale, à travers ce personnage dépressif, qui est un peu le reflet de ses créateurs.

L’opus, conçu comme une suite à l’histoire de A Fine Day To Exit, et dont le point de départ serait la pochette pleine d’intérrogations de l’album de 2001, s’envisage comme une oeuvre multi-sensorielle, comme un voyage et une expérience. Vincent nous explique ceci, et ce que ça présage pour la tournée à venir, dans l’interview ci-dessous. L’occasion également de revenir sur la création de l’album, son histoire, ses thèmes, et le futur d’Anathema, nous apprenant qu’il planche déjà sur le prochain album !

Lire l’interview…



Interview   

He Is Legend : faire beaucoup avec peu


He Is Legend est de retour avec un album au titre minimaliste et intriguant : Few. Un titre d’album à l’image de la musique qu’il recèle, épurée. Un retour aux sources que le groupe a poussé jusque dans les conditions d’enregistrement, pour le moins rudimentaires. Un album financé uniquement par les fans, grâce à une campagne de financement participatif, dont les thèmes vont parfois trouver leurs racines dans l’occultisme, domaine pour lequel le chanteur et auteur Schuylar Croom se passionne. Pour autant, ce n’est pas un album hors du temps, toujours ancré dans notre époque et les questions sociétales qui se posent aujourd’hui.

De tout cela, de l’isolement, de sa passion pour l’occulte, de ses inspirations, mais aussi du groupe, de son histoire, du hiatus des années passées, nous avons été en discuter avec Schuylar, à quelques heures de leur date parisienne dans la salle des Étoiles.

Lire l’interview…



  • Arrow
    Arrow
    Rob Zombie @ Hellfest
    Slider
  • 1/3