ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

CR De Festival    Live Report   

Hellfest 2018 : fil rouge de la journée du dimanche 24 juin


2018 ne déroge pas à la règle : une fois de plus, le staff de Radio Metal débarque en grande pompe au Hellfest Open Air armé de ses rangers, sa crème solaire et une bonne dose d’endurance pour vous faire vivre en direct ce rendez-vous incontournable pour tous les fans de metal de France et d’ailleurs. Black, death, thrash, hardcore, hard, prog, doom, sludge, folk, fusion… La recette du festival est comme à son habitude des plus variées et ajustée aux goûts de toutes et tous. De Judas Priest à Neurosis en passant par Marilyn Manson ou encore Watain, notre équipe va tout faire pour vous retranscrire au mieux les faits marquants de ces dizaines de concerts et l’ambiance qui règne à Clisson Rock City.

Comme nous avons pu le faire ces dernières années, vous allez pouvoir suivre le festival en direct via ce fil rouge qui sera fréquemment mis à jour de l’ouverture des hostilités vers 10h30 jusqu’à la fin des derniers concerts vers 2h du matin. Si les dieux de la 4G s’avèrent cléments et nous laissent faire notre travail, vous trouverez la majorité des informations sur le site donc, mais vous pourrez également suivre les festivités sur notre galerie Instagram, notre compte Twitter et notre page Facebook. N’hésitez d’ailleurs pas à recharger fréquemment nos différentes plateformes afin de ne rien louper ! Enfin, sachez que ce fil rouge sera enrichi dès notre retour afin de corriger les éventuelles imprécisions et rajouter quelques détails plus ou moins croustillants.

Vous trouverez ici le compte-rendu de la journée de vendredi, et celui de samedi. Bonne lecture !

Read more…



CR De Festival    Live Report   

Hellfest 2018 : fil rouge de la journée du samedi 23 juin


2018 ne déroge pas à la règle : une fois de plus, le staff de Radio Metal débarque en grande pompe au Hellfest Open Air armé de ses rangers, sa crème solaire et une bonne dose d’endurance pour vous faire vivre en direct ce rendez-vous incontournable pour tous les fans de metal de France et d’ailleurs. Black, death, thrash, hardcore, hard, prog, doom, sludge, folk, fusion… La recette du festival est comme à son habitude des plus variées et ajustée aux goûts de toutes et tous. De Judas Priest à Neurosis en passant par Marilyn Manson ou encore Watain, notre équipe va tout faire pour vous retranscrire au mieux les faits marquants de ces dizaines de concerts et l’ambiance qui règne à Clisson Rock City.

Comme nous avons pu le faire ces dernières années, vous allez pouvoir suivre le festival en direct via ce fil rouge qui sera fréquemment mis à jour de l’ouverture des hostilités vers 10h30 jusqu’à la fin des derniers concerts vers 2h du matin. Si les dieux de la 4G s’avèrent cléments et nous laissent faire notre travail, vous trouverez la majorité des informations sur le site donc, mais vous pourrez également suivre les festivités sur notre galerie Instagram, notre compte Twitter et notre page Facebook. N’hésitez d’ailleurs pas à recharger fréquemment nos différentes plateformes afin de ne rien louper ! Enfin, sachez que ce fil rouge sera enrichi dès notre retour afin de corriger les éventuelles imprécisions et rajouter quelques détails plus ou moins croustillants.

Vous trouverez ici le compte-rendu de la journée du vendredi. Bonne lecture !

Read more…



Festival Report    Live Report   

Hellfest 2018 : fil rouge de la journée du vendredi 22 juin


2018 ne déroge pas à la règle : une fois de plus, le staff de Radio Metal débarque en grande pompe au Hellfest Open Air armé de ses rangers, sa crème solaire et une bonne dose d’endurance pour vous faire vivre en direct ce rendez-vous incontournable pour tous les fans de metal de France et d’ailleurs. Black, death, thrash, hardcore, hard, prog, doom, sludge, folk, fusion… La recette du festival est comme à son habitude des plus variées et ajustée aux goûts de toutes et tous. De Judas Priest à Neurosis en passant par Marilyn Manson ou encore Watain, notre équipe va tout faire pour vous retranscrire au mieux les faits marquants de ces dizaines de concerts et l’ambiance qui règne à Clisson Rock City.

Comme nous avons pu le faire ces dernières années, vous allez pouvoir suivre le festival en direct via ce fil rouge qui sera fréquemment mis à jour de l’ouverture des hostilités vers 10h30 jusqu’à la fin des derniers concerts vers 2h du matin. Si les dieux de la 4G s’avèrent cléments et nous laissent faire notre travail, vous trouverez la majorité des informations sur le site donc, mais vous pourrez également suivre les festivités sur notre galerie Instagram, notre compte Twitter et notre page Facebook. N’hésitez d’ailleurs pas à recharger fréquemment nos différentes plateformes afin de ne rien louper ! Enfin, sachez que ce fil rouge sera enrichi dès notre retour afin de corriger les éventuelles imprécisions et rajouter quelques détails plus ou moins croustillants.

Bonne lecture !

Read more…



Live Report   

The Damned : Pay attention!


The Damned a marqué la musique punk, le rock donc, en sortant le premier 45 tours de l’histoire du punk à Londres quelque part en 1976. Il s’agissait du titre « New Rose ». Avant les Sex Pistols. Et quand on entend ce titre, il n’est pas uniquement intéressant parce qu’il est le premier, il est tout simplement bon ! Un classique pourrait-on dire sans craindre le ridicule. Avec David Vanian ou Captain Sensible, le groupe aura aussi livré quelques figures emblématiques du punk. Certains d’entre vous ont par ailleurs pu découvrir Captain en 1981 (eh oui !) avec son tube « Wot ». Il en sera question ce soir. Mais tout cela reste le passé et Evil Spirits, le dernier album des Anglais, prouve que le groupe ne compte pas se reposer sur ses lauriers. Pour attester de la vivacité des britanniques, de la ferveur des fans autour d’eux, deux dates à Petit Bain. Toutes les deux affichant complet.

La première partie du soir (elles sont différentes sur les deux soirs) est Vile Assembly, groupe anglais ultra politisé qui a autant la rage contre le système que d’autres combos plus exposés.

Lire la suite…



Live Report   

Ne Obliviscaris : Tempête progressive sur la France


Après trois albums, un passage au Hellfest et au Motocultor en 2015, ainsi qu’une tournée avec Cradle Of Filth en 2015 et Enslaved à l’automne 2016, Ne Obliviscaris est enfin la tête d’affiche d’une tournée européenne. Avec pas moins de cinq dates, la France est particulièrement gâtée par cette grande tournée qui est une première pour les Australiens. En plus d’une reconnaissance amplement méritée pour le groupe qui va défendre Urn, son dernier album en date, l’affiche a de quoi faire saliver les amateurs de metal extrême aux tendances progressives avec deux noms du death technico-mélodique : le poids lourd d’Allegaeon et les très prometteurs Virvum.

Des concerts qui peuvent prouver aux sceptiques, s’il en reste encore, que lier la férocité noire aux mélodies aériennes n’a rien d’impossible. Depuis le mois de mars, le Vieux Continent en est convaincu, et c’est bien l’Hexagone qui aura le privilège d’être le point de chute de cette vaste tournée. Nous étions donc sur place pour les deux derniers concerts de la tournée, au Gibus à Paris le 1er Mai et à l’Autre Canal de Nancy le lendemain. Ces deux dates qui ont marqué le clap de fin de cette aventure, et particulièrement la dernière, présenteront quelques éléments scéniques parfois… atypiques.

Lire la suite…



Live Report   

Vulvodynia : Le Roi Slam


Le slam death est un dérivé du death metal plus violent, plus entraînant, plus guttural et plus lourd. Un genre que l’équipe de Suden Promotion s’évertue à propager dans la capitale avec ce soir un Gibus qui accueille une tournée avec en tête d’affiche Vulvodynia. Au programme : un spectateur qui fait des pompes sur scène, un directeur de label sur les planches, les membres du groupe dans un circle pit et un cours de sud-africain.

Commençons avec des visages bien connus des Parisiens. En effet, Child Of Waste est une formation de deathcore dont nous avons souvent croisé la route. Le groupe s’est brutalisé avec le temps pour notre plus grand plaisir et va même démarrer le set avec une nouveauté, « Shelter Of Ignorance », prévue sur leur prochain EP qui arrive bientôt. Comme un reptile, le chanteur fait pencher sa tête en avant avec un regard de possédé. Le tout s’exécute parfaitement, et même si tout le public n’est pas en mouvement, les applaudissements de la foule permettent de sentir l’enthousiasme. Le groupe regrettera peut-être que les spectateurs ne « cassent pas tout » comme annoncé par le chanteur, mais ils peuvent être fiers d’avoir déjà une belle maîtrise scénique ou rien ne sonne faux.

Lire la suite…



Live Report   

Dieu est un astronaute endormi


God Is An Astronaut s’est construit une belle réputation à travers les années en s’imposant comme une référence dans le monde du post-rock instrumental. Alternant pure douceur et passages plus violents, Epitaph, son dernier album en date sorti en avril chez Napalm Records, est un bon résumé de la carrière du groupe. Le dernier passage de ce dernier à Paris revient à presque un an jour pour jour, lorsque la formation était passée sur la péniche du Flow. On passe du bateau au Trabendo, pour voir légèrement plus grand, et pour le plaisir des fans qui ne louperont pas cette tournée.

Beaucoup de matériel pour Xenon Field qui ouvre la soirée. Des câbles jonchent le sol et sont également présents sur les claviers, etc. On note également sur scène la présence d’écrans à LED, de touchpads, d’une guitare, d’une basse. Et pourtant Xenon Field n’est qu’un duo !

Lire la suite…



Live Report   

Havok et Cephalic Carnage sont sur un bateau…


C’est presque devenue une habitude de voir Havok venir nous dire bonjour pour faire suer l’audience. Il y a deux ans, on les retrouvait ainsi à Petit Bain avec Gorod et Warbringer. Et il y a quelques mois c’était en compagnie de Converge, Earthless et Gorguts au Trabendo. Maintenant, retour à la péniche pour une autre soirée thrash.

À défaut d’avoir Kreator parmi les invités du soir, Harlott se rapproche beaucoup des mastodons allemands, tant dans la voix que dans les riffs. Harlott rajoute cependant l’ultra-rapidité d’exécution et l’utilisation de chœurs que l’on peut associer à la scène crossover. Parfait pour une découverte et parfait pour ouvrir la soirée. Avant que les gros noms de l’affiche ne se présentent devant l’audience, Harlott offre au public parisien une prestation très solide.

Lire la suite…



Live Report   

The Dead Daisies : Bienvenue chez le fleuriste


En ce 6 mai 2018, la chaleur est estivale sur Paris. Conditions idéales pour que s’épanouissent marguerites aussi mortes soient-elles et roses aussi nouvelles soient-elles. Côté The Dead Daisies, mine de rien, quatre albums déjà dont le récent Burn It Down que le groupe défend au cours d’un Burn It Down World Tour qui passe par le Trabendo. Pour compléter le bouquet, The New Roses s’ajoutent. Les Allemands que certains d’entre vous ont pu voir à Petit Bain avec Audrey Horne en début d’année, et qui ont sorti One More For The Road en août 2017, ouvrent donc le bal. Prêt à une soirée chez le fleuriste ? Entrez avec nous dans le Trabendo prendre votre dose de parfum rock’n’roll.

19H20, plus tôt que l’horaire prévu, les roses allemandes déploient leurs pétales. Et dès le premier titre « Every Wild Heart », le groupe germain nous emmène au cœur de l’Amérique avec son hard rock très mélodique. Timmy Rough prend son rôle de leader à cœur et sollicite le public dès le deuxième titre. Norman Bites, guitariste solo, assure une grande partie de l’animation multipliant les clins d’œil, les grimaces, jouant avec les photographes pour lesquels il prendra la pose. Sympa ! Et très cohérent avec la bonne humeur qui ressort de la prestation des Allemands.

Lire la suite…



Live Report   

G3 : Cérémonie de la guitare sur seine


Juste après que Michel Sardou a fait ses adieux, La Seine Musicale, toute récente salle des environs de Paris, a accueilli les amateurs de guitare le temps d’une soirée. Joe Satriani revient en effet avec le G3 à travers l’Europe. Ce projet lancé par le guitar hero permet de mettre en avant plusieurs autres grands maîtres de la six cordes comme Steve Vai, Yngwie Malmsteen, Steve Morse de Deep Purple, Robert Fripp de King Crimson et tant d’autres. Pour cette tournée, Satriani emmène avec lui John Petrucci de Dream Theater et Uli Jon Roth, l’ex-guitariste de Scorpions.

L’occasion pour nous de profiter de morceaux rares en concert des répertoires solos des musiciens, dans une salle à l’acoustique irréprochable. Alors on entre dans ce grand bâtiment à la fière allure, et l’on s’assoit pendant que les fanatiques de l’instrument viennent se coller au premier rang pour prendre quelques photos des setlists et des guitares déjà disposées sur scène.

Lire la suite…



  • Arrow
    Arrow
    Avenged Sevenfold @ Hellfest
    Slider
  • 1/3