ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Live Report   

Opeth ensorcelle le Trianon


Nous retrouvons Opeth, un an après sa tournée anniversaire, dans la belle salle du Trianon et, en dépit des critiques de certains fans de la première heure, nostalgiques des growls de Mikael Åkerfeldt et sceptiques depuis le tournant entamé par le groupe dès Heritage, il y a tout de même déjà cinq ans, les fans sont venus en foule et la queue s’allonge presque à perte de vue sur le boulevard parisien.

Quant au groupe, d’ores et déjà mythique, il ne décevra personne. Certes venu soutenir son nouvel album Sorceress qui, à l’instar des deux précédents, peut diviser mais dont la sincérité artistique ne peut être mise ne doute, Opeth offre pour ce concert un set très varié, fort d’un large spectre discographique, et revient sur des titres exemplaires de sa carrière pour le plus grand plaisir de tous.

Lire la suite…



Live Report   

Sabaton repart au front


Cela faisait deux ans que les soldats suédois de Sabaton n’étaient pas venus dans une salle parisienne. Nantes a eu le droit à sa date, Marseille également, mais pour la capitale ce fut un passage au Download festival, sous la pluie, qui avait d’ailleurs été très remarqué. Alors pour la sortie du dernier album The Last Stand, et une tournée, il était évident qu’on allait les voir sur Paris. Et c’est l’Olympia qui aura l’honneur d’accueillir cette date avec de beaux guests : Twilight Force et la légende Accept.

Il est 18h30 quand un mage apparaît sur scène armé de son bâton, s’installant derrière ses claviers. Puis les elfes débarquent à leur tour armés de leurs guitares et c’est avec son épée qu’arrive ensuite le chanteur, héros de notre première partie, déterminé et souriant tel le prince charmant des contes. Car si vous n’êtes pas familier avec Twilight Force, sachez que c’est tout ce que le power metal a pu faire de plus cliché autant dans sa composition que dans ses thèmes. Et c’est aussi ce qui rend le groupe si jouissif à écouter. Imaginez juste que vous demandiez à un enfant de vous faire un univers d’heroic-fantasy. Il vous dessinera des dragons, un brave chevalier, des elfes, un magicien et des fées. C’est en gros tout ce que contient le groupe.

Lire la suite…



Live Report   

Les Ramoneurs De Menhir : Insurrection celte à Issy !


concert-ramoneurs-de-menhirsIssy-les-Moulineaux, ville des Hauts-de-Seine proche de Paris, desservie par le métro, et son Réacteur ont déjà vu passer quelques noms intéressants de la scène metal comme Dagoba ou Black Bomb Ä. En ce samedi soir glacé de début décembre, l’ambiance sera plus celte et plus punk, dans la mesure où les Ramoneurs De Menhir investissent la place. L’appel de l’Ouest a été entendu : le concert affiche complet. Comme quoi, la banlieue bouge ! Pour se réchauffer avant la déferlante bretonne, vous prendrez bien un peu de Oï musique ? Tant mieux car Hors Contrôle, skins anti fascistes ouvrent le bal.

Lire la suite…



Live Report   

Avatar fait son cirque


En ce début décembre, le Trabendo accueille une affiche 100% suédoise avec les très attendus Avatar, et en ouverture leurs compatriotes de The Last Band. Sans surprise, la salle affiche complet depuis des semaines, et on aurait de quoi se demander si, pour le prochain passage du groupe, il ne faudrait pas prévoir un peu plus de sept cent places, quitte à déménager dans le dix-huitième arrondissement.

Parmi les fidèles venus pour cette soirée de metal scandinave, on trouve étonnamment une grande variété d’âges et de styles, certains étant même maquillés en honneur du combo tête d’affiche. Malgré une ouverture des portes prématurée, avant 19 heures, ce n’est qu’autour de 20 heures que le groupe de première partie fait son apparition sur la scène.

Lire la suite…



Live Report   

The Dead Daisies & The Answer : duo de choc en toute intimité


Si le site web du Transbordeur pouvait laisser comprendre que The Answer était la tête d’affiche de cette tournée, en mettant les irlandais en avant, c’est bel et bien en co-tête d’affiche que ces derniers et The Dead Daisies sont partis à la conquête du vieux continent. L’un profite d’une certaine ancienneté, sa formation pouvant être remontée jusqu’au début des années 2000 avec pas moins de six albums sous le coude, l’autre s’il est jeune et a déjà connu de nombreux changements dans ses rangs (on parlait même de collectif il fut un temps), est constitué de vétérans de la scène ayant déjà fait leurs armes au sein de grandes pointures telles que Whitesnake, Thin Lizzy et autres Mötley Crüe. Ce partage d’affiche semblait donc s’imposer de lui-même, avec une heure quinze allouée à chacune des formations. A voir si cette équité est justifiée avec les prestations proposées.

C’est en tout cas dans le Trans-Club et donc sur la petite scène attenante au bar du Transbordeur que les groupes joueront. Visiblement, la notoriété des deux formations réunies ne suffisait pas à remplir une plus grande salle. Certains s’en étonneront, d’autres se réjouiront de pouvoir profiter d’une telle intimité et proximité avec les musiciens.

Lire la suite…



Live Report   

Nancy On The Rocks, remonté à bloc


« I’ll be back ». Le festival Nancy On The Rocks, deuxième édition du nom, est de retour le 4 novembre dernier au Zénith de Nancy, avec une programmation fort alléchante et pour le moins internationale.

La palme d’or revient à la Finlande avec trois représentants, Lordi, Apocalyptica et Children Of Bodom. La Suède est également à l’honneur et arrive en deuxième position avec les filles de Thundermother ainsi que Pain, qui aura la charge de clôturer cette soirée très scandinave. Le pays au cinq Coupe du Monde nous envoie ses plus dignes ambassadeurs, en la personne de Max et Iggor Cavalera pour faire un bond en arrière avec Return To Roots. Tandis que la résistance gauloise (n’y voir aucune accointance avec un certain homme politique) est orchestrée par les locaux de Phazm.

Lire la suite…



Live Report   

FFF remplit le Bataclan de bonnes ondes


FFF @ Bataclan 2016A peine plus d’un an après les attentats qui ont ensanglanté le lieu, et seulement deux semaines après la réouverture, il incombe à FFF la lourde tâche de remplir d’amour ces lieux désormais si chargés. C’est du moins dans cette intention que le premier groupe français à jouer depuis la réouverture débarque sur scène. Mais avant de nous intéresser au combo tête d’affiche, concentrons-nous sur ses invités.

La Mouche, curieux nom, et non moins curieuse formation. Sur scène ce soir-là, on retrouvait la chanteuse et claviériste, une seconde claviériste, qui a remplacé, au pied levé mais avec brio, le précédent occupant du poste, un bassiste et chanteur, un guitariste choriste, qui bien que blessé, a assuré un show du diable, et enfin un batteur et un percussionniste.

Lire la suite…



Live Report   

Sick Of It All célèbre ses trente ans


sick-of-it-all-320x448L’automne à Paris est de retour et a pris dans ses bagages Sick Of It all qui revient aux affaires dans la Capitale ! Nous allons assister ce soir à un concert un peu particulier puisque le groupe fête ses 30 ans de carrière et va ainsi reprendre tous ses plus grands hits. Il est néanmoins à noter que la présence de Sick Of It All en France est régulière puisque nous les voyons presque chaque année à Paris et dans de nombreux festivals. Afin de compléter cette soirée, les New-Yorkais seront accompagnés de Black Bomb A, des Américains de Wisdom In Chains et enfin de Crowned Kings. Une bonne dose de hardcore qui tombe à pic !

C’est au Trabendo que la puissance s’exprime ce soir. Les portes ouvrent aux alentours de 19H. Une partie du public est déjà présente à cette horaire pour dégoupiller les premières bières. Le premier groupe à monter sur les planches est donc australien, Crowned Kings. Formés en 2010 à Melbourne, les jeunes du plateau ont derrière eux deux albums studio et partagent une belle énergie !

Lire la suite…



Live Report   

Europa Blasfemia Part II : Messe Noire au Transbordeur


Behemoth tour 2016La dernière fois qu’on avait vu Behemoth à Lyon, c’était en 2014 au CCO de Villeurbanne alors que le groupe venait de sortir The Satanist. Deux ans plus tard, fort du succès de l’album et d’une fanbase toujours plus étendue, c’est dans une salle beaucoup plus grande, le Transbordeur, qu’on retrouve les Polonais, accompagnés à l’occasion de cette tournée Europa Blasfemia Part II de leurs compatriotes de Mgła et des Allemands de Secret of the Moon, composant un line-up varié pour une des plus grosses dates metal extrême de cette fin d’année, organisée par Sounds Like Hell Productions.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le public a répondu présent : dès Secrets Of The Moon, qui a échangé au dernier moment son créneau avec Mgła pour la soirée, le Transbordeur se remplit à vue d’œil. Du petit jeune fan de Behemoth au vieux de la vieille venu acclamer Secrets Of The Moon, de l’amateur de grosses productions au hipster qui veut voir ce que donne Mgła en live, en passant par des gothiques, des punks, et quelques curieux : tout ce que la région compte d’amateurs d’obscurité et de riffs rageurs était rassemblé ce soir-là pour rendre un hommage bien mérité à l’un des poids lourds de la scène.

Lire la suite…



Live Report   

Killing Joke n’est pas mort


Killing Joke Paris 2016Killing Joke, c’est un pilier absolu. Plus de trois décennies, presque quatre, qu’ils traversent les modes et les époques avec toujours la même énergie, la même créativité, et une identité à la fois mouvante et tellement personnelle. Avoir inspiré, et influencé des groupes comme Metallica, Nirvana, Nine Inch Nails, et on en passe, peu de groupes peuvent s’en vanter. Killing Joke ne s’en vante d’ailleurs pas, tant ses membres ont su rester humbles.

En cette soirée du 9 novembre 2016, la salle de l’Élysée Montmartre flambant neuve (sans jeu de mot !) accueille les légendes de l’indus anglais pour un concert qui promet d’être mémorable. Dans la file d’attente se croisent les habitués, qui suivent le groupe depuis des années, voire des décennies, et qui se connaissent bien, les petits nouveaux dont c’est la première fois, et les curieux qui ne seront certainement pas déçus du voyage !

Lire la suite…



  • Arrow
    Arrow
    Airbourne @ Lyon
    Slider
  • samedi, 21 janvier 2017 à 15:01
    Top 50 2016 : l’heure de l’élection
    samedi, 21 janvier 2017 à 12:46
    Opeth ensorcelle le Trianon
    samedi, 21 janvier 2017 à 9:49
    Sabaton repart au front
    vendredi, 20 janvier 2017 à 20:59
    CULT OF LUNA dévoile un trailer pour Years In A Day
    1/3