ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Révélation High Hopes   

ODC : Révélation High Hopes


Trouver la mélodie entêtante et essayer de faire court : la musique catchy est une science. ODC la maîtrise bien et aurait tout à fait le profil pour faire la première partie d’un groupe comme Pain. Car comme le projet de l’ami Peter Tägtgren, la formation française partage un rock pêchu avec des sonorités électroniques. La production est à la hauteur et, à l’écoute de la musique du groupe ou en regardant son travail sur l’image, on peut sentir sa démarche professionnelle et son ambition.

Du hit, du hit et du hit ! Voilà l’ambition d’ODC ! On en discute avec Célia, la chanteuse du groupe, qui raconte l’histoire du combo tout en évoquant sa stratégie sur les réseaux sociaux. Célia revient également sur la signature récente d’ODC sur le label Blood Bast qui est rattaché à Nuclear Blast et spécialiste du développement digital des artistes.

En savoir plus…



Interview    Révélation High Hopes   

Plongée dans l’univers de Phosphen


Si un mot devait représenter le groupe Phosphen, ce serait incontestablement celui de la poésie. La démarche de ce quintet se veut révolutionnaire dans le genre. Il faut dire qu’il n’est pas toujours nécessaire de pousser le son au maximum pour faire passer un message, et cela Phosphen l’a bien compris. L’EP Underwater fait preuve d’une douceur dans la composition et dans ses arrangements qui conduit l’auditeur à un état d’hébétude sans retour. Certes, cet électro-rock aux notes légères et teintées de funk peut paraître simple aux premiers abords, mais c’est sans conteste qu’une fois pris dans les mélodies, chacun pourra se rendre compte du travail méticuleux fourni par le quatuor. La voix, à la fois satinée et prééminente, amène ce premier album à un niveau d’excellence redoutable.

Ce travail de précision entre les instruments, à savoir la guitare, la batterie et un clavier, est palpable. La symbiose est bien présente tout au long de l’histoire racontée par la chanteuse. L’inspiration prise dans leur quotidien ainsi que dans leurs écoutes musicales, passant de l’underground aux chanteurs à textes, leur permet d’atteindre un équilibre musical sans complexe. L’ambition portée par les Clermontois est porteuse d’espoir. Malgré un contexte difficile développé dans les premiers titres, il faut chercher le positif, la lumière, au risque de tomber dans une léthargie. Et autant dire que la période actuelle s’y prête particulièrement. Jade, chanteuse du groupe nous a fait le plaisir de répondre à nos questions.

Lire l’interview…



Révélation High Hopes   

Nephren-Ka : Révélation High Hopes


NEPHREN-KA from agony to transcendanceNephren-Ka a sorti son troisième album, intitulé From Agony To Transcendence, le 25 juin dernier. Toujours aussi efficace, le groupe de brutal death metal partage des compositions qui parleront avant tout aux fans de Hate Eternal, Origin et Nile. Mais la spécificité de Nephren-Ka, au-delà de proposer du lourd sur le volet musique, est d’être imprégné par la littérature puisque le concept du groupe est basé sur le livre Dune, œuvre de Frank Herbert publiée en 1965.

Nous évoquons entre autres cette question avec Dimitri Boudon, le bassiste du groupe qui a rejoint Nephren-Ka en 2019. L’occasion de faire le point sur son acclimatation au sein de la formation auvergnate tout en revenant sur l’immense exigence que nécessite le fait de jouer au sein d’un groupe aussi technique. Les perspectives du groupe, qui sort comme tous les artistes d’un an et demi de non-activité, sont également évoquées avec franchise par le musicien.

En savoir plus…



Interview    Révélation High Hopes   

Find My Name : Révélation High Hopes


Le groupe Find My Name est ce qu’il y a de plus déconcertant, du fait de son insouciance, de sa prise de risque et de son audace sans fin. Ce combo parisien est époustouflant par cette folie qui les accompagne. Réussissant avec brio des compositions dures et très engagées telles que « War » ou « Kill Your God », tout comme des morceaux moins agressifs mais diablement percutants. « The Worst Of All » résume parfaitement cette idée : il n’est pas forcément obligatoire d’être dans l’ultra-violence musicale pour savoir faire passer un message.

La connexion entre les musiciens se ressent à l’écoute de leur album Trying. Rythmé et en symbiose, le quintet expose ses idées de manière claire et avec une précision redoutable. La basse, très présente, apporte une lourdeur, qui, combinée à la percussion et aux riffs acérés, amènera l’oreille, même la plus experte, à considérer Trying comme un EP osé et réussi. Le macrocosme musical dans lequel nous emmène le groupe est raffiné par les accords endiablés, ainsi que les références à certains combos des années 90. Certes, pour certains auditeurs, il faudra peut-être plusieurs écoutes pour comprendre chaque subtilité des arrangements. Le cataloguer dans un genre particulier serait malavisé.

Lire la suite…



Révélation High Hopes   

Maudits : Révélation High Hopes


L’arrêt d’un groupe est souvent, pour un artiste, une petite mort. On a beau s’y préparer, l’envisager, la sentir venir : l’expérience peut rester extrêmement dure à vivre pour le principal ou les principaux concernés. La fin de The Last Embrace, après vingt ans d’activité, a par exemple été très compliquée à gérer pour Olivier (guitare) qui avait mis toute son énergie dans le projet. Mais le compositeur, qui évolue notamment dans Ovtrenoir, a su rebondir pour proposer, avec son nouveau groupe Maudits, un projet « post-metal/doom/prog/ambient instrumental » aussi riche que profond. Les critiques sont d’ailleurs très élogieuses sur ce premier disque, intitulé Maudits, sorti le 2 octobre chez Klonosphere.

Discuter avec Olivier, il y a quelques jours, a été un vrai plaisir. Car notre interlocuteur respire l’humilité, lui qui nous confiera par exemple préférer créer des riffs plutôt que de travailler la technique. Le musicien soulignant dans cette optique la chance qu’il a de travailler avec ses deux collègues dont le niveau l’impressionne : « Il est hyper facile de composer avec des mecs qui captent tout de suite ce que tu veux et qui gèrent pendant les prises studio et live. C’est royal ! ».

Lire la suite…



Révélation High Hopes   

The Hellectric Devilz : Révélation High Hopes


Le Sud-Ouest, réputé pour sa gastronomie, ses paysages, son soleil, est également une terre fertile aux bonnes sonorités. Tel est le cas du groupe The Hellectric Devilz, dont le soleil a sûrement eu un impact indéniable sur leurs compositions. C’est tellement chaud que ces derniers nous proposent de nous réfugier dans leur taverne composée de dix titres absolument démoniaques.

Le combo, aux influences diverses, allant du rock au punk, sans oublier le thrash, a sorti son premier album fin septembre. Résolument tournés vers le live, les morceaux s’enchaînent sans qu’on ressente le moindre épuisement auditif ou les juge rébarbatifs. Il faut noter que le quintette a su, par ses diverses origines, créer un univers qui lui est propre. Le jeu des musiciens, qui se permettent quelques facéties en mélangeant les genres, est immersif !

Lire la suite…



Révélation High Hopes   

Howard : révélation High Hopes


Nombreux sont celles et ceux qui ont voulu s’aventurer dans l’univers du rock psychédélique, dont la rythmique et les mélodies à la fois planantes et envoûtantes ne laissent jamais les fans du genre insensibles. Et pourtant, bon nombre d’artistes n’ont su définir leur propre style car, à travers les solos instrumentaux tortueux qui sont en somme la base de ce genre, il ne faut pas tomber dans la caricature, ni l’effet copier-coller des légendes que peuvent être The Doors, Pink Floyd ou encore Iron Butterfly.

C’est dans ce registre que le trio parisien Howard pose ses valises pour nous plonger dans un microcosme musical rempli d’électricité. Obstacle, sorti en mars de cette année, est un album que l’on pourrait qualifier de psyché-stoner. Il est jusqu’au-boutiste et généreux.

Lire la suite…



Révélation High Hopes   

Purge Of Sanity : Révélation High Hopes


« Chi va piano va sano e va lontano », littéralement « qui va doucement va sereinement et va loin », pourrait être la devise du groupe nantais Purge Of Sanity. Ce groupe de modern metalcore a sorti début 2020 son premier EP Disruptif et quelle démonstration ! Doté d’une belle expérience de la scène, le combo situé dans les terres du Grand Ouest sort le grand jeu, avec une ambition claire : la professionnalisation. Ainsi, l’édifice Purge Of Sanity se monte pierre par pierre, progresse chaque journée passant. Le travail sur leur communication, via les réseaux, et bien entendu sur leur musique est étudié de manière à avancer le plus sereinement et le plus loin possible. Les textes très personnels permettent de nous retrouver dans cette folie musicale. Violence, introspection et regard sur le monde qui nous entoure sont les éléments qui nourrissent les portées de Purge Of Sanity. Ainsi « Cyc/One » amènera l’auditeur à cette réflexion, où les violences sur soi-même peuvent être un témoignage de mal-être profond, alors que sur « The Grey », l’espoir apparaîtra comme ligne directrice.

Lire la suite…



Révélation High Hopes   

Nord : Révélation High Hopes


L’astérisme le plus brillant, celui de la Grande Ourse, fait partie d’une constellation permettant de trouver l’étoile polaire, soit le nord, de façon précise. Justement, le groupe Nord a toutes les qualités pour devenir le point de repère de nombreux auditeurs à partir d’aujourd’hui. Cette formation parisienne, formée en 2012 sous la bannière Light Deflection, optera pour un changement d’orientation musicale à l’occasion de ce changement de nom. Avec The Only Way To Reach The Surface, Nord propose une musique barrée, imprévisible et particulièrement riche. Ce disque partage aussi bien des plages progressives que de gros riffs sauvages qui déchirent.

La musique de Nord est jusqu’au-boutiste, généreuse et jouissive.

Lire la suite…



Révélation High Hopes   

The K. : Révélation High Hopes


the k. Amputate Corporate ArtEt si le rock de demain devenait une véritable fête du slip ? C’est avec leur troisième album, intitulé Amputate Corporate Art et dont la pochette représente un boxer noir sur fond rose, que le groupe belge The K. revient aux affaires après une pause de cinq ans. Pour les fans du groupe, ou pour ceux qui ont eu l’expérience de vivre un de leurs concerts, le coup du boxer ne sera pas une surprise car le leader de la formation, Sébastien Von Landau, a pour habitude de l’arborer fièrement sur scène.

Lire la suite…



  • Arrow
    Arrow
    The Old Dead Tree @ Savigny-Le-Temple
    Slider
  • 1/3