ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Révélation High Hopes   

Howard : révélation High Hopes


Nombreux sont celles et ceux qui ont voulu s’aventurer dans l’univers du rock psychédélique, dont la rythmique et les mélodies à la fois planantes et envoûtantes ne laissent jamais les fans du genre insensibles. Et pourtant, bon nombre d’artistes n’ont su définir leur propre style car, à travers les solos instrumentaux tortueux qui sont en somme la base de ce genre, il ne faut pas tomber dans la caricature, ni l’effet copier-coller des légendes que peuvent être The Doors, Pink Floyd ou encore Iron Butterfly.

C’est dans ce registre que le trio parisien Howard pose ses valises pour nous plonger dans un microcosme musical rempli d’électricité. Obstacle, sorti en mars de cette année, est un album que l’on pourrait qualifier de psyché-stoner. Il est jusqu’au-boutiste et généreux.

Lire la suite…



Révélation High Hopes   

Purge Of Sanity : Révélation High Hopes


« Chi va piano va sano e va lontano », littéralement « qui va doucement va sereinement et va loin », pourrait être la devise du groupe nantais Purge Of Sanity. Ce groupe de modern metalcore a sorti début 2020 son premier EP Disruptif et quelle démonstration ! Doté d’une belle expérience de la scène, le combo situé dans les terres du Grand Ouest sort le grand jeu, avec une ambition claire : la professionnalisation. Ainsi, l’édifice Purge Of Sanity se monte pierre par pierre, progresse chaque journée passant. Le travail sur leur communication, via les réseaux, et bien entendu sur leur musique est étudié de manière à avancer le plus sereinement et le plus loin possible. Les textes très personnels permettent de nous retrouver dans cette folie musicale. Violence, introspection et regard sur le monde qui nous entoure sont les éléments qui nourrissent les portées de Purge Of Sanity. Ainsi « Cyc/One » amènera l’auditeur à cette réflexion, où les violences sur soi-même peuvent être un témoignage de mal-être profond, alors que sur « The Grey », l’espoir apparaîtra comme ligne directrice.

Lire la suite…



Révélation High Hopes   

Nord : Révélation High Hopes


L’astérisme le plus brillant, celui de la Grande Ourse, fait partie d’une constellation permettant de trouver l’étoile polaire, soit le nord, de façon précise. Justement, le groupe Nord a toutes les qualités pour devenir le point de repère de nombreux auditeurs à partir d’aujourd’hui. Cette formation parisienne, formée en 2012 sous la bannière Light Deflection, optera pour un changement d’orientation musicale à l’occasion de ce changement de nom. Avec The Only Way To Reach The Surface, Nord propose une musique barrée, imprévisible et particulièrement riche. Ce disque partage aussi bien des plages progressives que de gros riffs sauvages qui déchirent.

La musique de Nord est jusqu’au-boutiste, généreuse et jouissive.

Lire la suite…



Révélation High Hopes   

The K. : Révélation High Hopes


the k. Amputate Corporate ArtEt si le rock de demain devenait une véritable fête du slip ? C’est avec leur troisième album, intitulé Amputate Corporate Art et dont la pochette représente un boxer noir sur fond rose, que le groupe belge The K. revient aux affaires après une pause de cinq ans. Pour les fans du groupe, ou pour ceux qui ont eu l’expérience de vivre un de leurs concerts, le coup du boxer ne sera pas une surprise car le leader de la formation, Sébastien Von Landau, a pour habitude de l’arborer fièrement sur scène.

Lire la suite…



Révélation High Hopes   

The Ghost I See : Révélation High Hopes


The Ghost I See WisdomAccomplissement, estime, appartenance, sécurité, physiologie : autant de besoins qui poussent régulièrement l’homme à se hiérarchiser pour avancer de nouveau et faire face. C’est dans cette optique que le groupe perpignanais The Ghost I See s’est posé pour nous offrir un EP prometteur et redoutable. Les cinq besoins définis par Maslow dans sa fameuse pyramide sont couverts à l’écoute des morceaux de Wisdom, titre de leur premier EP, avec en primeur une intro très claire : « For Those Afraid To Speak » (pour ceux qui ont peur de parler). Il n’y a pas lieu de procrastiner, cette création artistique emmènera chaque auditeur dans un monde parallèle, où le défoulement est permis.

Lire la suite…



Révélation High Hopes   

Radio Metal et Metalorgie présentent DeathMatch : Révélation High Hopes


En ce début d’année vous avez besoin d’un petit remontant, histoire de vous remettre d’aplomb et d’attaquer au mieux cette décennie qui se profile ? Le groupe DeathMatch a ce qu’il vous faut : un son bien gras, et une violente envie de vous faire du bien ! Telle une posologie médicinale, l’EP sorti ce 27 janvier est le remède à tous vos maux. Leurs compositions vous emmèneront tout droit dans le dur, et c’est à gros coups de riffs ravageurs que leur son « power-lifté » vous rentrera dans la tête, en vue de vous soulager de toute pression. Les trois amis ne font pas dans la dentelle, ça martèle les fûts à tout va, et les pauvres cordes subissent les assauts brutaux des guitaristes. Non, il ne s’agit pas d’un chaotique capharnaüm : ce joyeux bordel, ou plutôt cette joviale frénésie déployée par les trois compères, sonne plutôt bien et l’effet est immédiat !

Lire la suite…



Révélation High Hopes   

Radio Metal et Metalorgie présentent Odeum : Révélation High Hopes


A l’heure des premières flambées, voire des premières chutes de neige, les apôtres du bon goût aiment prendre le temps de se poser, une boisson chaude à la main, l’esprit divaguant avec en fond sonore Radio Metal ! Et si vous remplaciez la station (momentanément, bien sûr) par l’album Behind The Fear d’Odeum ? Prévu le 10 janvier 2020, ce premier disque de la formation française vous invitera à faire le point et vous emportera dans ses compositions symphoniques d’une justesse et d’une précision incroyables.

Il aura fallu cinq ans pour définir cet univers musical, ce qui souligne le degré d’exigence des musiciens. De prime abord, l’auditeur pourrait croire que ces compositions, mixant à la fois la fantasy et le symphonique, amènent une atmosphère légère et suave. Or, au fil des minutes écoutées, on se rendra compte que l’atmosphère proposée se veut à la fois plus lourde et plus pesante.

Lire la suite…



Révélation High Hopes   

Radio Metal et Metalorgie présentent Dusk Of Delusion : Révélation High Hopes


Formé en 2016, Dusk Of Delusion utilise des éléments neo-métal pour créer un mélange mélodique et rageux qui défonce ! Néanmoins, il n’est pas question ici de faire du neuf avec du vieux et, lorsque l’on fait référence à l’époque du milieu des années 90, il s’agit juste d’inspiration. Ainsi, même si les influences du quintette sont Korn, Slipknot ou encore Linkin Park, le groupe met en avant une identité propre qui n’est pas une pâle resucée des groupes phares de cette scène.

En effet, c’est avant tout autour d’un concept (artistique et scénique) que les musiciens de Dusk Of Delusion se sont retrouvés. Le titre de leur premier album, (F)unfair, jouant sur le double sens des termes « défaire » et « fête foraine ».

Lire la suite…



Révélation High Hopes   

Radio Metal et Metalorgie présentent Black Inked Ocean : Révélation High Hopes


Attention : il s’agira d’un véritable placage (et non à la gorge) que vous allez subir lors de l’écoute de Wild Mind, premier album du groupe Black Inked Ocean. Nous voici dans le pays de la chocolatine, pays dans lequel le combo de melodic-metalcore prend racine. Groupe créé en 2017, les six amis aux multiples influences (de Paramore à A Day To Remember) ont l’idée d’allier deux genres que tout, ou presque, oppose : la pop-punk et le metalcore. Comment combiner le côté sauvage et rebelle du punk, avec celui des breakdowns brutaux couplés à une structure syncopée caractérisant le metalcore ?

Il ne serait pas désobligeant de craindre que la virtuosité musicale soit complètement oubliée pour faire place à un véritable capharnaüm.

Lire la suite…



Révélation High Hopes   

Radio Metal et Metalorgie présentent Snap Border : Révélation High Hopes


Devant l’évidence, parfois on ne comprend pas les choses ! Snap Border en est un exemple parfait. En effet, comment comprendre que ce groupe nancéien n’explose pas (déjà) au niveau national ? Formé en 2012, le groupe dont la ligne directrice se nourrie de toutes les essences propres au rock, est dans le vraie. Les faux semblants ne sont pas dans leur ADN et leurs compos sont d’une sincérité à toutes épreuves. L’énergie déployée nous transporte sans difficultés dans leur macrocosme, et ce tout au long des treize titres composant leur premier album.

Leur rock alternatif, de la même trempe que Bukowski, est à la fois pêchu et décomplexé.

Lire la suite…



  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3