ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Titre À Titre   

Loudblast : quelque chose de plus


« Franchement, j’aime pas trop le thrash/death en temps normal, mais c’est vraiment un bon album » nous disait en début de semaine notre bien-aimé chef d’entreprise à propos de ce disque de Loudblast. Normal : ce disque a quelque chose en plus.

Loudblast : voilà un groupe français qui a le vent en poupe en ce moment ! Ils font en effet partie des élus qui accompagneront le Big Four, Dream Theater et Slipknot au Sonisphere d’Amnéville. Plus particulièrement, le leader Stéphane Buriez sait être partout : en studio avec Allan Theo (!), invité à une table ronde pour représenter le public metal auprès des représentants de l’Eglise Catholique… Et pour être tout à fait honnêtes avec vous, nous avons même été (agréablement) surpris de voir les retours que générait l’imminente sortie du prochain album du groupe. Un premier album depuis sept longues années.

Et ça valait le coup d’attendre. Frozen Moments Between Life And Death est exceptionnel. Difficile, d’ailleurs, de lui rendre justice avec un Track By Track. Ce n’est, en effet, pas un album extrêmement varié. Côté atmosphères, sa couleur est au contraire très homogène. Ce qui complique le renouvellement des adjectifs et du vocabulaire à utiliser pour décrire tour à tour les chansons. Mais essayons tout de même. Car, en eux-mêmes, les titres de cet opus sont d’une impressionnante richesse. Chacun révèle au fil des écoutes une multitude de détails qui font toute la différence : arpèges, contrastes, harmonies à deux guitares…

Savourez ce track by track !



Titre À Titre   

Devin Townsend Project : Ghost dévoilé


Après le gros bordel – à peine – organisé offert par Deconstruction, il est temps de s’attaquer au dernier chapitre de la quadrilogie du Devin Townsend Project. A part une affirmation comme quoi l’album serait une sorte de « new wave ambiante » et qu’il ne serait « pas sombre du tout », le maître a finalement donné assez peu d’éléments sur le sujet comparativement à son turbulent frère siamois qui, lui, a été gâté en descriptions loufoques. Peut-être parce que tout simplement il n’y a pas plus d’information à donner. La pochette, elle, en revanche, a été dévoilée, contrairement à Deconstruction d’ailleurs. Décidément tout semble naturellement opposer ces deux albums – chose que, vous le verrez, se confirmera à l’issue de l’écoute. Une pochette (voir plus bas) en phase totale avec le contenu avec ses couleurs pastelles, son paysage crépusculaire calme et ses vagues qui caressent les rochers telles les notes de musique sur nos tympans.

Alors mettez vous à l’aise et lisez la suite…



Titre À Titre   

Devin Townsend Project : Deconstruction décortiqué


Deconstruction et Ghost sont probablement parmi les disques les plus attendus cette année pour de nombreux passionnés de metal. Il s’agit en effet de la deuxième moitié de la quadrilogie initiée par Devin Townsend en 2009 avec l’acoustique Ki et l’entrainant Addicted. Il faut dire que le maître sait attiser la curiosité lorsqu’il s’agit de décrire ses œuvres. C’est ainsi qu’il avait affirmé que Deconstruction était « par bien des égards un voyage au fond de mon trou du cul ». Nous n’avions d’ailleurs pas manqué de demander à Devin lors de notre rencontre pendant le Hellfest 2010 d’expliciter ses propos. Ce a quoi il avait conclu « j’ai un cul très intéressant ». Ce que son ex-compère Gene Hoglan remettait visiblement en cause en affirmant : « je pense que le cul de Devin (Townsend) est comme deux coudes mis côte-à-côte. Je dois avouer que je trouve le cul de Byron (Stroud) beaucoup plus intéressant que celui de Devin. » Bref à qui devons nous nous fier ?

Jugeons-en par nous même avec ce track-by-track détaillé de Deconstruction…



Titre À Titre   

Nouvel album d’Amon Amarth : le track-by-track


Amon Amarth sortira fin mars Surtur Rising, son huitième album. Vendredi dernier, les médias français ont pu découvrir cet opus pour un track-by-track que nous vous faisons partager ci-dessous. Johan Hegg (chant) ainsi que le guitariste Olavi Mikkonen étaient arrivés le matin même à Paris en provenance d’Amsterdam où la formation suédoise avait participé à une journée promo spéciale Benelux. C’est dans le joli cadre de l’Institut suédois que nous avons écouté en intégralité Surtur Rising avant de poser quelques questions à Johan pour une interview qui sera en ligne sur le site dans quelques semaines.

Lire la suite…



Titre À Titre   

Piqûre de Rappel


Sting In The Tail, le nouvel album des Scorpions, voit le jour cette semaine, et après l’annonce de l’arrêt définitif de leur carrière, quels journalistes serions-nous si nous ne profitions pas de cette ultime ligne droite pour le mettre à l’honneur ? Scorpions est l’un des plus grands groupes de hard rock au monde. Il a pondu une batterie impressionnante de tubes et pas seulement des ballades comme le grand public semble parfois l’oublier. C’est donc une bonne occasion pour nous de décortiquer Sting In The Tail dans un « track by track » détaillé.

Êtes-vous prêts pour une piqure de Scorpions ?



Titre À Titre   

En Avant, Asia !


Il faut se méfier des séances de pré-écoute exclusives. L’excitation de la nouveauté, la rareté intrinsèque du fait de ne pas réellement avoir accès à l’objet, ont tendance à fausser les émotions et vous font idéaliser le moment.

Surtout avec un album aussi dense que ce nouvel Avantasia. Pour cet ultime opus, Tobias Sammet ne souhaitait avoir aucun regret et a tout donné. L’accomplissement de toute une vie, comme il nous l’avouera plus tard en interview, triste et heureux à l’idée de tourner cette page et quelque peu inquiet de ne pas savoir quoi faire après. The Wicked Symphony/Angel Of Babylon se veut donc comme un festival, compilant toutes les facettes musicales de la saga depuis 10 ans. Si vous souhaitez ne pas gâcher la surprise, ne cliquez surtout pas sur ce lien (Spoiler inside).



  • Arrow
    Arrow
    In Flames @ Lyon
    Slider
  • 1/3