ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

Highly Suspect : la mort de l’innocence


Highly Suspect, trio au nom subversif et à la musique hautement diversifiée, se fait enfin connaître. Enfin, car cela fait presque dix ans que le groupe existe, une quasi-dizaine d’années passée à suer sang et eau pour vivre de leur passion, comme les frères Meyer nous le racontent dans l’entretien ci-dessous.

De ces années de galère, le groupe en a gardé la hargne, la rage de vaincre, et le souvenir de leurs racines, bien ancré dans leur mémoire, qui les rapproche humainement de leurs fans. L’humanité, c’est d’ailleurs, sous toutes ses formes, l’un des thèmes prégnants de The Boy Who Died Wolf, leur second album paru en novembre dernier, dont les conditions d’enregistrements ont été aussi variées que les morceaux qui le composent.

De leurs inspirations, de leur chemin vers la gloire, du contexte de création de leur album, voilà de quoi nous parlons avec Rich et Ryan Meyer dans les lignes qui suivent.

Lire l’interview…



Live Report   

Flotsam And Jetsam s’installe devant son petit comité


Après trente-six ans de carrière, Flotsam And Jetsam est toujours debout et n’a jamais cessé de produire de la musique. Son treizième album, sobrement intitulé Flotsam And Jetsam, est sorti l’an dernier et le Petit Bain est prêt à accueillir le groupe accompagné pour cette tournée de Dew-Scented et Izegrim. Une soirée thrash en perspective qui a tout pour être explosive… mais qui le sera malgré tout moins que ce que l’on pouvait imaginer.

Izegrim est un groupe hollandais dans lequel, c’est assez rare dans la scène thrash/death pour être souligné, une femme officie. Le seul bémol du set n’est pas le fait du groupe puisque bien peu de gens sont présents lors de cette première partie. Certes le premier rang est pris mais le centre de la fosse est pour sa part vide, alors que le reste de la foule attend au bar. Un effet que le groupe expliquera par le fait de jouer sur Paris un lundi, ce qui n’est pas forcément le meilleur jour pour remplir une salle.

Lire la suite…



Interview   

Martin « Youth » Glover (Killing Joke) : bassiste, producteur, druide et psychologue


Killing Joke fait partie de ces groupes, piliers, précurseurs, sur lesquels le temps qui passe n’a aucune prise. Presque quarante ans après leur premier album, les britanniques sont toujours aussi pertinents, tranchants même, et le public ne les boude nullement.

L’an dernier, leur passage à l’Elysée Montmartre fut donc l’occasion de rencontrer Martin Glover alias Youth, bassiste du groupe, producteur, et même druide ! L’homme ne manque pas de ressources, et nous avons donc pu aborder divers sujets au cours de l’entretien qui suit, notamment les relations particulières des membres de Killing Joke aux caractères bien trempés, mais aussi sa vision du métier de producteur, assez psychologique et analytique.

Et comme il fallait s’y attendre avec ce genre de personnage, exit la classique interview dans un fauteuil quelque part dans les loges de l’Elysée Montmartre. Non, nous irons discuter dans un restaurant non loin de la salle, autour d’une bière… et d’un steak-frites !

Lire l’interview…



En Tournée Avec    Live Report   

Sidilarsen : Les bâtards du dancefloor sont de sales gauchistes !


Sidilarsen a vingt ans. Un bel âge où, malgré soi en tant que groupe, on fait le point et où les questions de type « Qu’est-ce que l’on va faire ? » se pointent. Indéniablement, l’envie est toujours là et le groupe peut compter sur son dernier album dont ils sont très fiers, Dancefloor Bastards, pour les propulser vers l’avenir. Avec un line-up vraiment stable, les Toulousains abordent le futur confiant, avec certes de nombreuses inquiétudes liées au climat politique actuel, mais toujours prêts à arpenter les scènes du monde entier (de Clisson à Moscou et pourquoi pas Barcelone) en étant motivés à l’idée de défendre des idées humanistes. Nous avons eu la chance de passer la journée avec eux lors de leur passage au Bus Palladium le 23 mars dernier. Alors montez avec nous et ruez-vous sur le dancefloor !

Lorsque nous calons cette journée, rendez-vous est pris pour 14H30 avec comme début de programme la mise en place du groupe de 14H30 à 15H. Et effectivement peu après 14H30 devant le Bus Palladium, le groupe et son équipe, ponctuels, déchargent le camion.

Lire la suite…



Interview   

Life Of Agony : le courage de la vulnérabilité


Life Of Agony revient, après douze longues années d’absence, un deuxième split, et un chanteur devenu chanteuse ! Et le groupe revient avec en guise de « vengeance » selon leur terme, un album, A Place Where There’s No More Pain. « Le meilleur album de Life Of Agony que nous ayons jamais fait, » rien que ça.

Nous avons rencontré Mina Caputo, toute de rose vêtue en cette journée de la femme, et le bassiste et principal compositeur Alan Robert, afin de parler de la création de ce nouvel album, de leur état d’esprit aujourd’hui, de la vie de façon générale, mais aussi revenir sur le changement de genre de Caputo, et de son « rôle en société », qui en parle de façon touchante et avec une extrême franchise. Et tout ça, entre deux digressions sur l’alignement des planètes et les pancakes cramés sur Facebook, tout un programme !

Lire l’interview…



Live Report   

Korn : puissamment décousu


Korn, on le sait désormais, est revenu en forme depuis quelques années. Et la qualité de leur dernier album en date, intitulé The Serenity Of Suffering, de confirmer cette bonne forme. Bon album, bon groupe, la fête devrait être belle au Zénith de Paris pour ce premier jour de printemps. Sauf que… nous y reviendrons. Intéressons-nous en attendant aux valises de la bande de Bakersfield, Californie. A l’intérieur vous y trouverez tout d’abord leurs compatriotes de Hellyeah et avec eux leur dernier opus Unden!able. Ensuite, avec vingt impressionnantes années de carrière au compteur et un récent opus Wanderer à leur crédit, les Allemands de Heaven Shall Burn.

Trois groupes, trois univers différents, mais un point commun toutefois : aucune de ces formations ne fait dans la berceuse. Pour autant même en s’y mettant à trois, ils ne rempliront pas le Zénith. Entrez donc avec nous dans la salle de la Porte de La Villette pour le constater.

Lire la suite…



Interview   

Uneven Structure déroule sa partition


Uneven Structure, groupe inclassable, mi-progressif, mi-technique, et cent pour cent autonome, est de retour, quatre ans après Februus, avec ce qu’on pourrait appeler la suite de l’histoire : La Partition. On a envie de dire « enfin », puisqu’il a fallu quatre années au combo avant d’accoucher de cette oeuvre complète, à la fois efficace et complexe, aux atmosphères riche et pleine d’expérimentations sonores.

Ces quatre années, dont deux de no man’s land inspirationnel, comme nous l’explique Igor Omodei dans l’entretien qui suit, ont aussi permis au groupe de trouver sa ligne de conduite, et d’intégrer deux nouveaux membres à son line-up, dont Arnaud Verrier, anciennement batteur de Zuul FX notamment, qui rejoint la bande des six derrière les fûts.

Rencontre avec le tiers de l’équipage auteur de cette partition, qui pose un regard le plus objectif possible sur le résultat de ces quatre années de labeur.

Lire l’interview…



Chronique   

Ultra Vomit – Panzer Surprise !


Il faut le dire, depuis Objectif : Thunes (2008), Ultra Vomit avait laissé un vide qu’il nous fallait combler par nos propres blagues vaseuses et notre humour douteux. Réjouissez-vous, Ultra Vomit a décidé de rempiler et de nous rappeler qui est le maître de la vanne. En ce mois de Pâques, tout le monde fera le lien avec le titre gracieux qu’est Panzer Surprise, aussi rentre-dedans que subtil. Encore une fois, aucun cliché n’est épargné. Ultra Vomit démontre un savoir-faire parodique déstabilisant de crédibilité qui prouve deux choses : d’une les membres du groupe laissent transparaître une curiosité musicale, de deux ils prouvent que derrière l’humour se cachent tout de même de vrais musiciens.

Lire la suite…



Live Report   

Un coup de nostalgie avec Doyle


Difficile de ne pas penser aux Misfits lorsqu’on parle de Doyle. Ayant été le guitariste du groupe pendant un moment, de l’époque glorieuse avec Glenn Danzig dans années 80 mais également la reformation avec Michale Graves dans la seconde moitié des années 90, puis après quelques apparitions live aux côté de Danzig, il était temps que Wolfgang Von Frankenstein vole pour de bon de ses propres ailes, en créant son projet solo : Doyle. En 2013 sortait donc Abominator, et sentant déjà l’éloignement par rapport au punk, Doyle enchaîne avec un second album, lequel sortira en mai prochain, après la tournée.

Une manière assez étrange de promouvoir un album, mais voir le groupe sur scène n’est pas quelque chose dont on se plaint. La tournée prend fin par un concert expéditif, punk dans l’âme, au Glazart parisien, pour l’homme à la musculature imposante et la célèbre mèche.

Lire la suite…



Interview   

Ayreon : Arjen Lucassen remonte à la source


Arjen Lucassen, tête pensante d’Ayreon, mais également de Star One et de nombreux autres projets, ainsi qu’artiste solo, est un compositeur hyperactif, ce n’est plus à prouver ! Archétype du savant-fou, coupé du monde, réfugié derrière ses écrans et son monde imaginaire, le géant Arjen a tout de même daigné sortir de sa grotte pour venir nous parler de cet album, The Source, qu’il présente comme un prequel à la saga qu’Ayreon nous fait suivre depuis ses débuts, et à laquelle, pourtant, il avait annoncé avoir mis un terme avec l’album 01011001. Mais, dans le monde de Lucassen, rien n’est jamais figé dans le marbre !

Cet entretien, c’est aussi l’occasion de se glisser dans la tête de cet artiste prolixe, et d’essayer d’en savoir un peu plus sur son fonctionnement, notamment basé sur le challenge. Et pour finir, il partage avec nous quelques mots sur les trois concerts exceptionnel de The Ayreon Universe prévu pour Septembre à Tilburg, et le moins qu’on puisse dire est que ça promet !

Lire l’interview…



  • Arrow
    Arrow
    Rock'N Festival @ Chauny
    Slider
  • 1/3