ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

Enfin une Pin-Up dans les studios de RM !


Un album d’avant-garde metal « excentrique et désinhibé », c’est ainsi que se définit 342, le nouveau disque de ces tarés de chez Pin-Up Went Down. Pourtant, aucun adjectif ne semble être assez fort pour traduire en mots la folie de ce projet. Pin-Up Went Down, c’est avant tout Alexis Damien (ex-Carnival In Coal, Wormfood) et sa musicalité dérangée couvrant un large spectre musical. Encore une fois « large » est un euphémisme, tant cela part dans toutes les directions.

En l’espace de deux morceaux, on peut passer de Type O Negative à du gospel, puis à du Deicide. Autrement dit, chanter là-dessus, c’est pas évident. Le mariage entre les compositions d’Alexis, aux digressions dignes d’un épisode de Twin Peaks, et ce caméléon qu’est Asphodel (ex-Penumbra) est donc d’autant plus pertinent et naturel. Un caméléon vocal d’ailleurs tellement impressionnant (comment ne pas frissonner à l’écoute de « Intrusion » ?) que certains ont même cru qu’elle n’était pas la seule à chanter (cf. vidéo ci-dessous) ! On parle de plus en plus de cette dernière comme la réincarnation féminine de Mike Patton. Le noyau de composition a également été complété récemment par Nicolas Damien, le frère d’Alexis, au piano.

342 sortant le 28 juin, nous recevons le groupe ce soir dans nos studios à l’occasion d'Anarchy X pour une émission qui, en toute logique, promet d’être déjantée. Spaceman et moi-même avons peur que nos petites cervelles ne tiennent le choc. Nous aurons donc besoin de vous : comme d’habitude, vous pouvez participer à l’émission par le biais du chat et poser vos questions aux artistes par téléphone ( 09 77 21 75 22 ) ou par skype ( pseudo : radiometal ).

EDIT : Réécoutez cette émission culte, ne serait-ce que pour la brillante participation de Zombie, la chienne d’Asphodel et pour l’interprétation a capella du titre « Intrusion » par la chanteuse :




Nouvelles Du Front   

Pin-Up Went Down : Un et un font trois


Pin-Up Went Down est un groupe qui divise au sein de la rédaction. Si certains y voient un metal des plus racé et raffiné, d’autres se sentent perdus face à leurs compositions multipliant les références et les influences – quitte à parfois sortir de la sphère metal – pour s’aventurer sur des terres plus proches de la Pop ou du Trip Hop. Le groupe se définit lui-même sur son MySpace comme jouant de la pop-metal. Cependant, définir le combo par cette appellation serait réducteur tant les ambiances et influences utilisées sont variées. On pourrait citer, en vrac, la funk, le disco, la techno, la musette, le black metal, le doom, le r’n’b, le rock n’roll ou, plus récemment, la musique africaine.

La formation revient dans quelques semaines avec un nouvel album qui risque de faire du bruit. Si vous ne connaissez pas ou voulez savoir ce à quoi vous attendre, cet article est fait pour vous.



  • Arrow
    Arrow
    Judas Priest @ Vienne
    Slider
  • 1/3