ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Blow Up Your Video   

6h33 & Arno Strobl : n’ayez pas peur de dire « J’aime »


On parle beaucoup de talents français en ce moment et de la meilleure façon de les révéler ou de les récompenser. Mais la première victoire que mérite un groupe, un très bon groupe a fortiori, c’est d’avoir droit à un bon coup de projecteur braqué sur lui pour que le public ne voit que lui. Par exemple, en période de Victoires de la Musique, dans les colonnes du Plus du Nouvel Obs, on a pu voir passer la chronique de Thomas Gouritin, co-fondateur de Time To Blast, qui nous offrait en réaction aux nommés (Lou Doillon, BB Brunes, Raphaël et Skip The Use) en meilleur album rock de l’année lors de la cérémonie officielle sa contre-liste des nommés avec, dans le lot, 6h33 & Arno Strobl et leur concept-EP Giggle, Garlands, & Gallows, sorti l’an dernier, et qui était disponible gratuitement un mois durant en téléchargement. Un EP que vous avez donc téléchargé à ce moment-là parce que vous êtes des gens très malins, n’est-ce pas ?

En tout cas, même si ni 6h33, ni aucun autre groupe de cette liste n’a eu de Victoire de la Musique cette année, on ne saurait faire autrement qu’aller dans le même sens. D’abord parce qu’on suit 6h33 depuis un moment, ayant découvert leur talent en 2011 dans notre émission High Hopes. Ensuite parce qu’Arno Strobl est lui-même un important découvreur de talents qu’on doit applaudir pour ce qu’il fait notamment avec la compil’ gratuite Combat Nasal. Et enfin parce qu’ensemble ils font de très bonnes choses (et on retient notre enthousiasme parce qu’on est déjà pas loin de tomber dans l’éloge), comme ce tout nouveau clip pour la chanson « I Like It », extraite de leur EP.

A voir dans la suite…



Interview   

6:33 et Arno Strobl : nains, clowns, spaghettis et industrie du disque


Il vous reste moins de 24 heures pour télécharger gratuitement et légalement l’EP de 6:33 & Arno Strobl, Giggles, Garlands & Gallows. Un disque de trois chansons pour 25 minutes de musique – sans surprise quand on connaît le passif d’Arno – déjantée.

L’ex-Carnival In Coal (entre autres…) et désormais journaliste musical et responsable de l’initiative Combat Nasal, a choisi de participer pleinement le temps d’un EP au travail de ce groupe français dont la musique ne dépaysera pas les amateurs de Faith No More, de Mr Bungle ou, justement, de Carnival In Coal. L’homme a cependant hésité, car il souhaitait se faire connaître pour autre chose, étant donné la diversité de ses goûts. Comme l’on pouvait s’y attendre au vu de cette association plus que cohérente, à l’écoute d’un tel album, une seule réaction possible, qui fut d’ailleurs celle exprimée dans les studios de Radio Metal à la première écoute de l’EP : « Je ne comprends rien à ce que j’écoute, mais c’est coooool ! ».

Cet EP disponible durant un temps limité gratuitement en format digital, sortira d’ici quelques mois sur un support physique avec des titres supplémentaires. Une habile manière de faire du teasing, dans un contexte de bouleversement de l’industrie de la musique, dont les différents acteurs tâtonnent pour trouver des moyens alternatifs de se développer, de se diffuser et de vivre, tout simplement.

Un entretien fleuve dont les ramifications nous ont naturellement conduit à l’actualité musicale d’Arno, à sa compilation Combat Nasal et évidemment à des considérations culinaires indispensables pour comprendre réellement son œuvre et celle de 6:33.

Lire et réécouter l’interview…



  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3