ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Galerie Photos   

7 Weeks @ Petit Bain, Paris, France – 09/12/2016




Interview   

7 Weeks : hybride à deux têtes


7 Weeks 2016

7 Weeks ne s’est jamais astreint à faire avancer sa carrière en ligne droite et s’est autorisé des détours. Les parenthèses musicales peuvent très bien rester ce qu’elles sont à l’origine, soit des expériences éphémères. Mais il arrive que certaines influent sur la trame majeure d’une discographie, telle une quête secondaire de jeu vidéo vous ramenant sans que vous vous y attendiez à l’histoire principale. Pour 7 Weeks, ces dernières années il y a eu le récent EP acoustique Bends et il y avait surtout eu en 2012 leur plus inattendu travail sur un ciné concert pour le film Dead Of Night, dont nous vous avions beaucoup parlé dans ces colonnes, qui les avait amenés vers des terrains musicaux inclassables qu’ils n’auraient probablement pas foulés naturellement, du moins pas aussi vite dans leur carrière ni aussi abruptement.

Pour la sortie de leur nouvel album, nous avons voulu entendre de quelle manière ces parenthèses ont pu altérer leur récit et comment le fait de travailler, parfois sous la contrainte, sur des influences inattendues a pu stimuler la créativité d’un groupe si spontané. Et au-delà du contexte purement musical de l’album, nous avons voulu analyser avec le chanteur Julien Bernard son contexte humain. En effet, les difficultés de stabilité de line-up ont fait de 7 Weeks un duo, entouré (pour l’instant) de musiciens de tournée, avec ce que cela implique notamment en termes d’écriture.

Lire l’interview…



News Express   

7 WEEKS dévoile le clip vidéo de la chanson « January »


7 WEEKS sort son nouvel album, intitulé A Farewell To Dawn, le 21 octobre via OverPowered Records. Voir les détails…



Interview   

7 Weeks pose une nouvelle borne sur sa route


Ils avaient déjà confirmé leur évolution l’an dernier avec leur album Carnivora suite à une expérience déterminante : les ciné-concerts autour du film Dead Of Night, dont une trace fut gravée sur disque avec un album sorti fin 2011. Depuis lors, ils ont fait vivre ces nouvelles compositions sur les scènes de France et même d’Europe et, en septembre dernier, ont finalement déposé leurs bagages au Domaine des Sédières, en Corrèze, pour mettre déjà sur bande, en dix jours, cinq nouveaux titres, censés représenter l’état d’esprit de 7 Weeks à ce carrefour, entre deux albums, entre deux tournées.

Bends est le titre de cette nouvelle borne placée sur la route des Limougeauds, un EP déjà disponible depuis octobre aux concerts du groupe et bientôt partout ailleurs (le 5 décembre via Klonosphere / Season Of Mist). Un EP qui entérine leurs choix artistiques de ces dernières années, avec toujours ce rock/metal lourd qui soigne ses ambiances mais qui s’est aussi bien éloigné de leur stoner d’origine. Mais un EP, c’est court et, pour en parler plus longuement, Julien Bernard, chanteur et bassiste du groupe, sera notre invité ce soir dans Anarchy X.

Un entretien qui démarrera à 20H30 et vous pourrez comme d’habitude participer à l’émission sur le chat de Radio Metal, en appelant au 09 77 21 75 22 (Skype : radiometal) ou en postant vos commentaires sur les réseaux sociaux ou évidemment sur le chat.



Live Report   

7 Weeks et Triggerfinger enflamment le Kao


La vie est faite de principes. Nombreux, variés, souvent exigeants, ils nous aident à rester sur la bonne voie, à faire les choses dans l’ordre, à respecter la logique et le bien commun. Qu’on les aime ou non, ils sont là, omniprésents et déterminés à nous tourmenter si on les occulte ou les néglige. Néanmoins, tous ne s’apparentent pas à une pénible fissure anale uniquement destinée à nous procurer un sentiment de bonne conscience, grand dieu non ! Bien au contraire, se plier à certains principes peut se révéler une perpétuelle jouissance, libre de presque tout effort ou contrainte. Aussi lorsqu’un concert monstrueux est programmé près de son domicile, un principe simple et existentiel s’applique, y aller ! Au diable la flemme, la peur du froid ou le porte monnaie anémique quand il suffit de s’envoyer un bon café, d’enfiler son bonnet et de louer la propriété corporelle de sa petite sœur pour s’offrir une tuerie auditive qui restera à jamais gravée dans ses petits tympans.

Oui, tout ça pour dire que lorsque l’on a appris la venue de Triggerfinger et 7 Weeks au Ninkasi Kao, l’agenda s’est pris un méchant coup de crayon dans la face…

Lire la suite.



Chronique   

7 Weeks – Bends


Il était une fois dans le centre de la France, un groupe de jeunes musiciens jouant du stoner. Naturellement, ils suivent la voie de certains groupes fondateurs du genre, se plaçant dans la filiation de Kyuss ou Queens Of The Stone Age (le second descendant déjà, comme chacun le sait, du premier) mais voilà qu’un beau jour une chose, une expérience particulière (appelons-la Dead Of Night), va tout changer et faire du jeune groupe provincial d’un genre déjà bien labouré un combo à surveiller impérativement sur la scène française (en attendant l’impact international). Il était évident après Carnivora, sorti l’an dernier, que 7 Weeks s’était ouvert un monde de liberté créative lui permettant d’être là où tout le chemin déjà parcouru n’était plus absolument déterminant pour la suite, que seul l’avenir dicterait son orientation. Et, si tôt après, les voilà déjà de retour avec de nouvelles compositions réunies en un nouvel EP, Bends, pour se rendre compte de la façon dont le groupe jouit aujourd’hui de ce nouveau terrain.

Lire la suite…



News Express   

7 WEEKS : détails et extrait du nouvel E.P


7 WEEKS sortira début octobre chez Season Of Mist / Klonosphere un E.P de 5 titres intitulé Bends et déjà proposé en précommande. Un nouveau morceau baptisé « Sparks » est également disponible en téléchargement gratuit sur Dropify. Ci-dessous, la pochette réalisée par Gilles Estines et les dates de la tournée automne hiver 2014. En voir plus.



Galerie Photos   

Hellfest @ Clisson, France – 21/06/2013




CR De Festival   

Hellfest 2013 : fil rouge de la journée du vendredi 21 juin



L’Enfer ouvre ses portes. Ce weekend, près de 100 000 fans de metal de tous horizons sont attendus dans les flammes du Hellfest. Et notre équipe au milieu. Ainsi comme nous avons pu le faire ces dernières années, et comme nous l’avons fait récemment au Sonisphere, vous allez pouvoir le suivre en direct via ce fil rouge qui sera fréquemment mis à jour de l’ouverture des hostilités vers 10h30, jusqu’à la fin des derniers concerts vers 2h du matin !

Suivez-nous donc dès maintenant via nos trois plate-formes éditoriales – le site de Radio Metal, notre page Facebook et notre compte Twitter – pour tout savoir sur ce Hellfest 2013 et obtenir nos impressions à brûle-pourpoint. Nous vous conseillons donc de recharger cette page régulièrement car nos informations sont mises en ligne en temps réel. Par ailleurs, sachez que les live reports de ce fil rouge pourront être enrichis quelques jours après le festival et nous vous proposerons également, a posteriori de l’événement, des galeries photos entièrement consacrées aux prestations des artistes.

Lire le fil rouge…



Live Report   

7 Weeks : le stoner s’élève sur scène


Quiconque a assisté en festival ou lors d’autres évènements à une prestation de stoner a pu voir sur les côtés de la scène d’autres groupes de stoner en train de profiter du concert, de soutenir leurs potes. C’est ainsi que nous avons pu, par exemple, voir les membres de Kylesa en train d’apprécier le set de Kyuss ou les membres de Corrosion Of Conformity en train de headbanguer sur du Down, où Down s’exciter pendant la prestation des Melvins au Hellfest 2011.

La scène stoner se caractérise par un son authentique et par une forte solidarité entre les groupes. Pas de concurrence entre eux, juste une passion commune pour la vibration, le gros son et le partage avec le public. Le stoner est d’ailleurs l’un des styles de metal qui met le moins en avant la technicité instrumentale et qui se concentre sur l’essentiel : l’impact du riff.

Et cette solidarité, nous avons eu l’occasion de la voir aussi sur la scène française. Le 8 mars dernier, le Ninkasi Café proposait une date coup de cœur gratuite, le Stoner Rise, avec à l’affiche Loading Data, Mudweiser et 7 Weeks. Un mini festival itinérant sans tête d’affiche, puisque l’ordre des groupes changeait selon les villes, afin que chacun puisse se faire plaisir.

Lire la suite..



  • Arrow
    Arrow
    Dream Theater @ Paris
    Slider
  • 1/3