ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

On Nous Prend Pour Des Cons   

Poser des mots sur l’Amour


Hier avec Metalo on se marrait bien en écoutant Amaranthe. En effet cette musique pleine de mélanges (r&b, trance et metal sous la même chapelle : c’était donc possible !) égaie au plus haut point nos journées. Attention nous respectons ceux qui écoutent ce groupe (on le fait nous-mêmes donc bon…) ainsi que tous ceux qui en sont fans (même si nous ne partageons pas vous goûts, nous vous respectons !). Avec cet article je veux simplement discuter avec vous de musique et d’amour : deux thématiques qui nous sont chères et qui, de surcroît, constituent le cœur de notre engagement.

Je ne supporte plus tous ceux qui m’expliquent que l’Amour, en musique comme dans la vie, est une chose inexplicable. Oui j’en ai ras-le-bol de tous ces gens qui affirment à longueur de journées en réponse à mes perfides questions : « Pourquoi j’aime cela ?! Olalala mais c’est vachement dur à dire… Tu sais il y a des choses inexplicables…J’aime bien et c’est comme ça… ».

Comme si l’Amour était finalement une sorte de fatalisme indéfinissable venu de nulle part !

Lire la suite…



Interview   

Whitesnake : une simple question d’amour… et de Häägen-Dazs


« Je vous préviens, à partir de maintenant, je ne veux plus transcrire que les interviews de légendes du rock qui parlent comme mes CD d’apprentissage de l’anglais au collège et qui appellent Spaceman « my love » !!!! » dixit Saff, traductrice pour Radio Metal. Ce à quoi, soit dit en passant, l’Animal a répondu : « Nous prenons en compte tes exigences mais nous n’en avons évidemment rien à carrer. Tu te taperas donc du sac à bière allemand. », en lui transférant l’interview de Tankard à traduire.

Ah, l’amour ! S’il y a bien un thème qui a été abordé, usé voire piétiné en musique, c’est bien celui là. Et s’il y a bien un groupe qui a fait de l’amour son thème de prédilection, c’est bien Whitesnake et son légendaire – pour reprendre le terme employé à raison par Saff – frontman David Coverdale. Prenez n’importe quel album de Whitesnake et constatez le nombre de chansons contenant le mot « love » dans leur titre (je vous ai déjà mâché le travail : en tout on en compte vingt-quatre) ou abordant le thème de l’amour. Sur le papier s’en est presque caricatural. Mais là où la magie opère, c’est qu’à l’écoute on y croit et on se laisse emporter. Tout comme Lemmy peut se permettre de porter des santiags blanches immaculées sans avoir l’air ridicule – bien au contraire – David Coverdale peut se permettre de parler abusivement d’amour et encore être pris au sérieux. A vrai dire, en écoutant et réécoutant inlassablement Forevermore, le nouvel album de Whitesnake, une évidence m’a sauté aux oreilles : David Coverdale est probablement l’homme au monde qui prononce avec le plus de sincérité et de perfection le mot « love ». A l’instar de Lemmy et son irrésistible manière de grogner « rock’n’roll! ».

Et ce qui est flagrant lorsque l’on taille la bavette avec Sir David Coverdale, c’est justement que cet homme a de l’amour à revendre. Et pour cause, à la veille de ses 60 ans, l’ex-Deep Purple affiche une forme et un moral lumineux, presque contagieux tellement le personnage respire la sympathie, la classe et l’amabilité. Avec une telle force d’esprit il n’est pas étonnant que le chanteur parviennent encore aujourd’hui, près de quarante ans après le Burn de Deep Purple, à réaliser de grands albums et de grandes chansons. Forevermore en est la preuve éclatante, tout autant que son prédécesseur Good To Be Bad. Le plaisir est là, palpable et communicatif. David nous avoue d’ailleurs : « je continuerai l’aventure Whitesnake jusqu’à ce que mes genoux ne fonctionnent plus. » Espérons qu’il connaisse un bon orthopédiste !

Mesdames, messieurs, l’entretien avec David Coverdale, c’est par ici…



  • Arrow
    Arrow
    Tool @ Hellfest
    Slider
  • vendredi, 20 septembre 2019 à 17:18
    ETHS : les détails du DVD The Ultimate Show
    vendredi, 20 septembre 2019 à 14:23
    Klone : embarquement immédiat
    jeudi, 19 septembre 2019 à 19:04
    Alice Cooper : un méchant qui vous veut du bien
    jeudi, 19 septembre 2019 à 16:48
    Steel Panther – Heavy Metal Rules
    vendredi, 13 septembre 2019 à 16:46
    Korn – The Nothing
    1/3