ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

J’ai dix ans…


A dix ans, on a la vie devant soi.

Dix ans, c’est le temps qu’il aura fallu à l’Amphi Festival pour devenir un des festivals allemands de référence au sein des scènes gothique et industrielle. Démarré en 2005 à Gelsenkirchen, avec une quinzaine de groupes et 4 500 visiteurs, le petit festival a bien grandi (et déménagé à Cologne) pour accueillir les 16 000 festivaliers quotidiens qu’il attire désormais. Un anniversaire qui se fête en grande pompe cette année avec la fine fleur des groupes appréciés par nos voisins allemands : Eisbrecher, Apoptygma Berzerk, Front 242 (qui avaient dû annuler son apparition en 2012), Die Krupps, Hocico ou en encore les étoiles montantes que sont Unzucht et Lords Of The Lost.

Depuis l’année dernière, une croisière sur le Rhin fait office de préchauffe pour le festival : la soirée « Call The Ships To Port » (ça ne vous rappelle pas un morceau de Covenant ?). Deux groupes, 1 000 personnes, un bateau : pour une fête inoubliable. Cette année, le raz-de-marée sera assuré par Suicide Commando et Project Pitchfork. Ce sont au total plus de 40 artistes qui se produiront à un rythme d’enfer au Tanzbrunnen les 26 et 27 juillet prochain. Depuis quelques années, le festival est complet à partir du mois de juin : il faut donc vous dépêcher pour obtenir les derniers billets.

Lire la suite…



CR De Festival   

Amphi Fest 2012 : Elégance, mannequinat et bonne musique.


L’Amphi Fest est le genre d’événement que vous devriez faire au moins une fois dans votre vie. Cologne accueille en effet chaque année le must de la scène électro-indus internationale pendant deux jours. Cette année The Sisters Of Mercy, Combichrist ou DAF se produisaient par exemple sur les deux scènes (une indoor, la Staatenhaus, et l’autre en plein air, la Main Stage) situées au bord du Rhin. Comme à son habitude, le fest a eu la bonne idée d’aménager un espace « plage » avec des transats et des canapés adaptés. Avec la jolie vue sur le centre ville de Cologne situé de l’autre côté du fleuve, difficile de ne pas apprécier ces conditions idéales. D’autant plus que le soleil a été au rendez-vous les 21 et 22 juillet derniers.

Il faut par ailleurs savoir que l’Amphi Festival est jugé par certains fans d’électro-indus comme un festival « commercial ». Notamment parce que nombre d’artistes qui s’y produisent sont largement reconnus dans le milieu. Ce constat démontre que l’indus est une scène musicale qui connaît, avec ses puristes, les mêmes problématiques que n’importe quel autre style constamment soumis aux jugements de ses propres fans, parfois apôtres de la sacro-sainte doxa « 100% underground ». Pourtant l’Amphi Fest vaut largement le déplacement. Si vous avez suivi notre couverture en direct sur Twitter, vous savez que nous avons senti du parfum partout autour de nous pendant deux jours (bon, on exagère un peu… mais quand même !), avons vu des filles incroyablement belles, sans oublier, bien entendu (et heureusement car c’est le plus important), des concerts formidables de groupes souvent méconnus en France qui se produisent en conséquence très peu dans l’Hexagone.

L’Amphi Fest est un événement qui propose du spectacle sur scène comme en dehors. Et c’est pour cette raison que nous avons choisi d’y revenir après notre première couverture l’année dernière. Après les comptes-rendus du Power Prog And Metal Fest, du Sonisphere Espagnol, du Nancy On The Rocks, du Download, des Métallurgicales, du Hellfest, du Graspop, du Main Square , du Sonisphere France et du Rock d’Ay, Radio Metal vous propose son live report illustré de l’Amphi Fest 2012.

Lire la suite.



  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3