ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

News Express   

Le batteur Fredrik Andersson quitte AMON AMARTH


Le batteur Fredrik Andersson quitte AMON AMARTH informe le groupe sur sa page Facebook. « AMON AMARTH et le batteur Fredrik Andersson ont décidé de se séparer après dix-sept ans. Fredrik a joué un rôle important dans le développement d’AMON AMARTH depuis qu’il a rejoint le groupe en 1998 et nous lui souhaitons le meilleur pour le futur. Nous sommes actuellement dans le processus d’écriture de notre nouvel album mais pour l’instant il n’y a pas de remplaçant à annoncer » explique le combo.



Interviews   

Amon Amarth in Heavy Metal Food: the Food of the Gods



In the kingdom of Ásgard, do you think Odin stuffed Big Macs down his throat while the Valkyries drank some Slim Fast? That the valorous Einherjars finished a pots of Nutella before great battles? They had strong arms to hold a mug of mead and a boar haunch in each hand, in the evening, during their gargantuan meals. Cheers! The food of the gods still exists today. You won’t find it in hypermarkets or in fast food restaurants. It’s in our farmers stalls! Those men and women who bend over backwards in the fields to try to survive the agribusiness and large-scale food retailing. So if you want to feed as the gods do, if you want to be as strong as Odin’s warriors, as well built as Valeria, go buy your food in farmers markets. It’s a healthy act as well as a political statement.

Stay Hungry. Stay Metal.
Gilles LARTIGOT « The Heavy Metal Cook »

Interview conducted on August, 18th, 2011 at the Club Soda in Montréal (Québec)



Heavy Metal Food    Interview   

Amon Amarth dans Heavy Metal Food : la nourriture des dieux



Pensez-vous qu’au royaume d’Ásgard, Odin se goinfrait de Big Mac et que les Valkyries buvaient du Slim Fast ? Que les valeureux Einherjars se pourfendaient les babines avec du Nutella avant les grandes batailles ? Ils avaient des bras puissants pour tenir chope d’Hydromel et cuisse de sanglier dans chaque main, le soir, lors de leurs repas gargantuesques. Santé ! La nourriture des Dieux existe encore de nos jours. Elle ne se trouve pas dans les rayons des hypers ni dans les Fast Food. Elle se trouve sur les étals de nos paysans ! Ces hommes et ces femmes qui courbent l’échine dans nos campagnes pour essayer de survivre à la puissance industrielle de l’Agro-Business et de la grande distribution. Alors si tu veux te nourrir comme les dieux, si tu veux être fort comme un guerrier d’Odin, si tu veux être charpenté comme Valéria, va faire tes courses dans nos marchés paysans. C’est un acte santé et un vrai acte politique.

Stay Hungry. Stay Metal.
Gilles LARTIGOT « The Heavy Metal Cook »

Visionner et lire l’interview…



  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3