ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview    Nouvelles Du Front   

Trust : « Je peux te dire que demain, on entre en studio et on envoie du riff ! »


Trust, Téléphone et Noir Désir, voilà trois groupes qui ont porté l’espoir de voir la culture du rock, le vrai, le dur, celui qui tache, s’enraciner en France. Les deux derniers ne sont plus et on les voit mal – respectivement pour des raisons différentes – revenir nous botter l’arrière train comme jadis.

Reste donc Trust. Alors forcément, c’est avec un plaisir immense que l’on a reçu il y a quelques jours sur notre antenne Nono, le guitariste emblématique de la formation, à l’occasion de la sortie de son premier album solo. Qui plus est, quel plaisir de retrouver le six-cordistes sur un album aussi enthousiasmant et où il fait jouer la magie de son instrument comme jamais ! Mais bien évidemment, nous ne pouvions manquer de parler de Trust, un des rares groupes français à avoir eu un impact international (Anthrax s’en souvient encore), et surtout de son avenir. Alors, voilà une session de rattrapage pour ceux qui n’ont pas été jusqu’au bout du long podcast encore disponible ici (deux heures d’entretien tout de même).

Mais avant de parler de ce que Trust a en réserve, Nono évoque d’abord son passé et plus particulièrement les débuts du groupe. Le sommet de la carrière du combo est d’ailleurs vite atteint avec un tube aujourd’hui ancré dans toutes les mémoires : « Antisocial ». Pourtant Trust n’est jamais parvenu à réitérer l’exploit. Venez lire les explications de Nono…



Nouvelles Du Front   

« Peut-être que nous chanter Antisocial en Français ???? »


Voilà ce que vient d’affirmer le groupe Anthrax via son Twitter. Les membres du combo américain font ici référence à leur futur passage en France, le 9 juillet prochain, lors du Sonisphere qui se tiendra à Amneville. En pleine crise économique, le peuple du metal pourra donc hurler sa colère sur le titre « Antisocial » avec la reprise d’Anthrax (interprétée peut-être en français donc !) dans le cadre du Sonisphere. Et ce quelques jours seulement après avoir communié au son de l’original, à savoir Trust, qui jouera uniquement des morceaux de ses trois premiers albums au Hellfest.

Bon et sinon vous noterez l’information principale de cet article : les Anthrax parlent mal le français. Remarquez, grammaticalement ils s’en sortent pas si mal et puis, après tout, ce petit accent américain ne revêt-il pas un certain charme ?

NB : pour partir en bus (avec pass + camping si vous le désirez) au Sonisphere ou au Hellfest, profitez d’une réduction de 5% avec le code « radiometal » uniquement valable quand vous faites vos démarches sur le site de notre partenaire avec le logo Radio Metal présent en haut de la page.



Song For The Deaf   

Dithyrambe, la rebellion du lyrique


Merci à Morgor pour nous avoir fait découvrir cette pépite. La présentation MySpace parle d’elle-même : « Débarquées dans le monde contemporain après 257 ans et trois mois de cryogénisation dans une crevasse des alpes, Dame Bérénice de la Trouffinière et Dame Culnégonde de la Garde Montée, comtesses de leur état, découvrent le punk et le disco… ». En savoir plus sur le MySpace de ce duo « classique décalé ».

Respect pour la réussite d’un exercice loin d’être évident. A l’inverse, on se souvient notamment de l’inutile et poussive adaptation opéra de Bohemian Rhapsody (déjà particulièrement épique et surchargée à l’origine) par Bruce Dickinson et Montserrat Caballe. Nos deux comtesses font ici preuve d’un véritable esprit rock n’roll, que ce soit dans leurs goûts musicaux que dans leur démarche de déformation grossière de la musique classique. Preuve en est ce « Antisocial », repris de manière certes personnelle, mais tout aussi rebelle que dans sa version d’origine.

Comme dirait Animal (encore une preuve de l’étrangeté de son anatomie) « j’en ai les trompes de fallope qui frémissent ! ».



  • Arrow
    Arrow
    Mass Hysteria @ Transbordeur
    Slider
  • 1/3