ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

Slayer : les deux visages d’une machine ébranlée


Dans son prochain numéro du mois d’août, Guitar World, dans un hommage au défunt Jeff Hanneman, a donné la parole aux membres de Slayer (propos rapportés par Metal Insider). Tom Araya, dernier membre d’origine avec King et frontman du combo, a, a contrario de son collègue très catégorique sur le sujet depuis des semaines, exprimé son actuel ressentis vis-à-vis du groupe. Et ce dernier n’est pas là pour rassurer les fans quant à la solidité du pont qu’il y a entre le groupe et son futur. Alors que Kerry King apparaît indéboulonnable sur ses positions (« Je ne pense pas que nous devrions jeter l’éponge rien que parce que Jeff n’est pas là »), Araya fait preuve de pessimisme que certains nommeraient réalisme.

Sans Hanneman, « après 30 ans, ce serait littéralement comme tout recommencer » affirme le chanteur. Et aujourd’hui plus que jamais, Slayer se trouve en équilibre sur un fin rebord encore un peu plus amoindri suite à l’éviction/départ de Dave Lombardo. D’un côté, l’avenir, de nouvelles réussites (ou échecs) mais indéniablement, de nouvelles épreuves pour le combo. De l’autre, la fin d’un groupe survivant actuellement à travers King et Araya.

Lire la suite…



Potin   

Tom Araya a réponse à tout


Disons-le tout de suite : ce qui suit concerne un outil bête et inutile mais tellement in-dis-pen-sable ! La preuve : ici, à la rédaction de RM, on ne s’en passe plus et nous avons déjà dû en faire usage au moins une centaine de fois chacun depuis que nous l’avons découvert aujourd’hui.

Leurs créateurs le promeuvent comme suit : « Vous avez passé une mauvaise journée ? Quelqu’un vous a emmerdé ? Laissez Tom Araya de Slayer canaliser votre frustration ! » L’idée étant sans doute que le fameux cri du frontman de Slayer sur « Angel Of Death » (extrait de Reign In Blood, comme vous le savez tous) est certainement ce qu’il y a de plus proche du cri qui, en vous, ne demande qu’à exploser. Et ça peut aussi très bien casser les pieds à ce « quelqu’un qui vous a emmerdé » s’il est toujours à votre portée.

Mais cela a aussi d’autres fonctions, comme simplement se marrer en répétant frénétiquement ce cri en appuyant sur le bouton jusqu’à n’en plus pouvoir. Tom Araya, lui, ne s’épuisera jamais, et vous, vous aurez bien rigolé. Autre utilisation possible, à l’instar des fameuses boules magiques auxquelles vous posez une question en attendant une réponse miraculeuse, sachez que vous pouvez ainsi poser n’importe quelle question à Tom Araya et il aura toujours la meilleure réponse possible. On a essayé. Ça marche à tous les coups et on ne s’en lasse pas.

Ca se passe par là.



Nouvelles Du Front   

Trente ans de headbanging, c’est sûr, ça fait mal


Il est déjà parfaitement connu du public metal que si Tom Araya (Slayer) ne fera plus jamais faire de moulinets sur scène à son épaisse chevelure, c’est parce que, après plus de vingt années passées à faire l’hélicoptère soir après soir, sa nuque a tout naturellement hurlé « stop ». Aujourd’hui c’est au tour d’un autre frontman emblématique du fameux Big Four d’avoir les cervicales qui flanchent.

Nous apprenions hier, grâce à une déclaration faite à l’occasion du concert du Big Four au Yankee Stadium de New York le 14 septembre dernier, que Dave Mustaine doit bientôt subir une importante intervention chirurgicale.

Dans une interview accordée à Rolling Stone qui s’est déroulée au cours du même événement, il nous en apprend plus sur son état exact, à quel point il a mis sa santé en danger rien que pour monter sur scène ce jour-là, et combien il avait foi en Dieu (rappelons que Dave Mustaine est ce qu’on appelle communément un « reborn christian », d’où un discours toujours plein de ferveur religieuse) pour sortir debout de ce concert.

Lire la suite…



CR De Festival   

Sonisphere 2011 : compte-rendu de la journée du samedi 9 juillet


La première édition du Sonisphere français vient de se tenir à Amnéville les 8 et 9 juillet. Un véritable événement car pour la première fois de l’Histoire le Big 4 représenté par Metallica, Megadeth, Slayer et Anthrax se produisait en France. Mais durant deux jours ce sont bel et bien vingt artistes (Slipknot, Airbourne, Dream Theater, Gojira, Mastodon, Papa Roach, Loudblast et beaucoup d’autres) qui ont arpenté les planches des scènes Saturn et Apollo. Après des reportages aux Greenfield, Hellfest et Main Square, voici le quatrième volet de nos aventures estivales avec la seconde journée du Sonisphere qui a eu lieu le samedi 9 juillet. NB : le live report de la journée de vendredi est également disponible.

C’est la deuxième année consécutive que le concept du Sonisphere est associé au Big 4, à tel point qu’on pourrait parler de Big 4 Fest. Un concert de Metallica en France, où qu’il soit, c’est déjà vendeur, alors pour un concert de Metallica, Slayer, Megadeth et Anthrax… L’édition française a eu une saveur particulière, Scott Ian (Anthrax) étant absent pour cause d’accouchement (de son épouse, hein !) et Jeff Hanneman (Slayer) étant en pleine mutation pour devenir Spiderman.

Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

Jeff Hanneman est un battant


Depuis que nous avons appris la grave infection qu’a subi le guitariste de Slayer Jeff Hanneman, nous n’avions guère de nouvelles sur l’évolution de son état de santé. Par chance, en raison du premier concert du Big Four (rappel : réunissant Anthrax, Megadeth, Metallica et Slayer – non, mais franchement, vous ne le saviez pas ?!) aux États-Unis, et plus précisément à Indio (dite la « ville des festivals »), dans le sud de la Californie, samedi dernier (23 avril) le site du L.A. Weekly a interviewé quelques-uns des membres des quatre groupes et ont eu la bonne idée de demander à Kerry King et Tom Araya des nouvelles de leur pote et si on le verrait au concert.

Lire la suite…



  • Arrow
    Arrow
    Judas Priest @ Vienne
    Slider
  • 1/3