ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

News Express   

Nick Augusto (ex-TRIVIUM) rejoint DEVIL YOU KNOW en tant que batteur de tournée


DEVIL YOU KNOW a recruté Nick Augusto (ex-TRIVIUM) en tant que batteur de tournée. Le groupe démarre ce vendredi une tournée avec HATEBREED et DEVILDRIVER.



News Express   

CORROSION (avec Nick Augusto, ex-TRIVIUM) propose un nouveau titre en écoute


L’ex-batteur de TRIVIUM Nick Augusto a lancé son nouveau projet, CORROSION, qui comprend également Christopher Cussell (guitare, BEFORE THE MOURNING), Tommy Hjelm (chant/basse, INSENSE) et Martin Rygge (guitare, INSENSE). Un premier EP enregistré par Jason Suecof (TRIVIUM, CHIMAIRA) sortira le 27 mars via Mas-Kina Recordings et le morceau « Prone To Dreams » s’écoute ci-dessous. Ecouter le titre…



News Express   

Nick Augusto (ex-TRIVIUM) intègre ORBWEAVER


Alors qu’il s’est récemment lancé dans son projet CORROSION, le batteur Nick Augusto (ex-TRIVIUM) a également rejoint le groupe ORBWEAVER dont fait partie le chanteur/guitariste Randy Piro (ex-GIGAN, ex-HATE ETERNAL). ORBWEAVER est actuellement en phase de pré-production de son nouvel album, provisoirement intitulé Hexagram 23, au Shadowlit Studios de Miami.



News Express   

CORROSION (avec Nick Augusto, ex-TRIVIUM) propose un nouveau titre en écoute


L’ex-batteur de TRIVIUM Nick Augusto a lancé son nouveau projet, CORROSION, qui comprend également Christopher Cussell (guitare, BEFORE THE MOURNING), Tommy Hjelm (chant/basse, INSENSE) et Martin Rygge (guitare, INSENSE). Un premier EP enregistré par Jason Suecof (TRIVIUM, CHIMAIRA) devrait prochainement sortir et le morceau « Machine Says No » s’écoute ci-dessous. Ecouter le titre…



Interviews   

Trivium doesn’t want to catch the wave


If the previous album Shogun (2008) was a great success by the way it would stick into your head (is it even humanly possible to get bored from “Throes Of Perdition”?), Trivium’s new album, which just came out on Tuesday via Roadrunner Records, In Waves, isn’t an album full of singles. If some songs do have catchy choruses, like “Built To Fall” which will probably drive a few people completely insane, this album is less accessible, but by no means is it not as good.

Matt Heafy insists on that: this album goes beyond the music, to being a full piece of visual art with both the artwork and the music videos, but also the way the musicians are going to look on stage. The whole thing is darker than what Trivium has done in the past, but there’s no way they are going to explain why. As a huge fan of David Lynch, Matt sees art as something very personal, and will not even force his own interpretation on anyone, meaning there will be as many interpretations as there will be listeners.

Matt is very proud and sure of himself when it comes to the alternative approach they have with this In Waves album, compared to most of the metal scene which is, according to him, in a rut.

His opinions are further developed in this interview. Among the discussed topics are the departure of former drummer Travis Smith and the contribution of newcomer Nick Augusto, the way the band communicates about their art and also, of course, today’s favorite topic in the metal scene: Lady Gaga.

Interview…



Interview   

Trivium ne veut pas surfer sur la vague


Si son prédécesseur Shogun (2008) était une réussite par sa qualité d’accroche (est-il humainement possible de se lasser d’un tube comme « Throes Of Perdition » ?), le nouvel album de Trivium qui est sorti ce mardi chez Roadrunner, In Waves, n’est pas un disque à singles. S’il contient ses quelques morceaux à refrains, dont ce « Built To Fall » qui en rendra sans doute certains complètement fous, il est un disque moins abordable mais non moins réussi.

Matt Heafy insiste là dessus : il s’agit d’ailleurs, plus que de musique, d’une œuvre visuelle à part entière comprenant l’artwork, une série de clips, mais aussi le look qui sera arboré sur scène par les membres du groupe. L’ensemble est plus sombre que ce que Trivium a pu faire par le passé, en revanche, hors de question de révéler pourquoi. En grand fan de David Lynch, Matt voit la perception de l’art comme très personnelle et n’imposera aucune interprétation, pas même la sienne. Des interprétations, il y en aura donc autant qu’il y a d’auditeurs.

Matt est par ailleurs très fier et très sûr de lui concernant la démarche alternative que constitue ce In Waves par rapport à une scène metal qui, selon lui, tourne en rond.

Des opinions développées en détails dans la présente interview. Parmi d’autres sujets abordés, le départ de l’ancien batteur Travis Smith et l’apport du petit nouveau Nick Augusto, le rapport du groupe à sa communication et bien entendu, le sujet préféré du moment sur la scène metal : Lady Gaga.

Cliquez ici pour lire l’interview…



  • Arrow
    Arrow
    Alice Cooper @ Paris
    Slider
  • 1/3