ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

Dropkick Murphys : marathoniens du punk-folk


Dropkick Murphys a vingt ans. Et là où beaucoup de groupes sautent sur l’occasion de célébrer leurs anniversaires, ou ceux de leurs albums, les Bostoniens ont préféré, au contraire, attendre le début de l’année suivante pour sortir 11 Short Stories Of Pain & Glory, leur nouvel opus. En vingt ans, certains ont aussi le temps de se perdre dans des errances musicales, plus ou moins fructueuses, ou de changer radicalement de style. Ce n’est pas le genre de ces américains-là, qui se revendiquent fidèles à eux-mêmes et à leurs racines, bien que sans cesse élargissant leur horizon musical.

Sur ces onze histoires que le groupe nous propose, certaines sont plus ou moins engagées, plus ou moins personnelles, mais toujours écrites avec les tripes et le cœur, car pour Al Barr, « c’est ça le punk », comme il s’est plu à le répéter dans les lignes qui suivent. Il faut dire qu’entre les événements personnels qu’il nous relate ici, et ceux qui ont touché tout le groupe, notamment les attentats du marathon de Boston, ville chère à leur cœur, les musiciens ont eu suffisamment de matière pour parler de la douleur. Quant à la gloire, pour Al Barr, ce n’est ni plus ni moins que cet album lui-même, alors qu’un successeur se profile déjà à l’horizon pour la fin de l’année !

C’est donc avec un frontman heureux malgré les obstacles et la douleur, plein d’espoir malgré le contexte international, et plein de reconnaissance pour les fans, que nous nous sommes entretenus, exactement une semaine après le tremblement de terre qu’ont été les élections américaines de novembre dernier, auxquelles il ne manquera pas de faire référence.

Pour rappel, le groupe sera de passage en France à la fin du mois. Voir l’agenda concert.

Lire l’interview…



  • Arrow
    Arrow
    Anathema @ Lyon
    Slider
  • 1/3