ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Blow Up Your Video   

Avec Rammstein, le clip de surf rock devient agressif


J’ai dix minutes pour vous convaincre que le nouveau clip de Rammstein est génial même si je pense que ce ne sera pas difficile.

Le nouveau – et très attendu – clip de Rammstein est génial parce qu’il a été réalisé par Jonas Akerlund qui fait déjà des clips fantastiques en général pour des artistes très divers mais toujours les meilleurs dans leur genre.

Ce clip de ‘Mein Land’ est aussi génial car il met en opposition deux époques et, malgré le fait que l’une d’elles soit plus « flamboyante » que l’autre, il ne faudrait pas se tromper sur laquelle est la plus décadente des deux. En 1964, époque à laquelle ce clip cherche à nous installer, aux États-Unis en particulier, la sexualité des jeunes était tellement bridée, tellement réprimée par la morale, que l’érotisme sous-jacent à tous les rapports homme-femme ne pouvait qu’en être plus violent dans leur concrétisation (tel un volcan qui couve son éruption) et il serait naïf de penser que sous des dehors proprets, même la bande de gendres idéals que représentaient les Beach Boys (auxquels on ne peut que penser en regardant cette vidéo) ne profitait pas de la profusion de groupies. Et cela me paraît parfaitement illustré dans ce clip où, entre quelques innocents grattages de guitares et boogie-woogie sur la plage, on sent une sorte de férocité sexuelle et que met très bien en image la bonne bouille de Till Lindeman. Tout ceci étant mis en opposition avec notre époque, bien qu’elle paraisse plus sulfureuse, où les pulsions y sont vécues plus directement, comme une épuration par le feu.

Lire la suite et voir la vidéo…



Nouvelles Du Front   

C’est tellement évident


Cela ne m’étonne pas du tout que Brett Stowers déclare à Noisecreep « avoir plus en commun avec les Beach Boys qu’avec Dream Theater » en répondant à une question sur la dimension progressive de Fair To Midland, le groupe dont il est le batteur. « Mais je pense que tout est dans la manière dont on définit le prog. Nous avons coutume d’utiliser une structure de chanson assez basique, old-school, mais nous tentons de le faire d’une manière singulière et créative » précise le musicien.

Lire la suite…



  • Arrow
    Arrow
    Tool @ Hellfest
    Slider
  • vendredi, 20 septembre 2019 à 17:18
    ETHS : les détails du DVD The Ultimate Show
    vendredi, 20 septembre 2019 à 14:23
    Klone : embarquement immédiat
    jeudi, 19 septembre 2019 à 19:04
    Alice Cooper : un méchant qui vous veut du bien
    jeudi, 19 septembre 2019 à 16:48
    Steel Panther – Heavy Metal Rules
    vendredi, 13 septembre 2019 à 16:46
    Korn – The Nothing
    1/3