ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Potin   

Ozzy Osbourne : prendrez-vous votre billet pour un ‘Crazy Plane’ ?


C’est bien connu : Ozzy Osbourne n’a pas que de bons souvenirs avec les avions ou des machins qui volent en général. C’est tout de même à cause d’un avion qu’il a frôlé la mort en 1982 quand un de ces engins a heurté son tour-bus de plein fouet. C’est aussi ce même avion qui lui a arraché l’un des meilleurs guitaristes qu’il ait connu : Randy Rhoads. Et pour ce qui est du reste des machins volants, nous ne vous dirons que deux choses : « colombe » et « chauve-souris ».

Alors, pourquoi vouloir appeler un aéroport, celui de Birmingham exactement, ville d’origine du Madman et de Black Sabbath par la même, « Ozzy Osbourne Airport » ? C’est l’idée assez saugrenue qu’a eu le patron de la maison de disque Big Bear Music, spécialiste d’artistes originaires de la région de Birmingham, Jim Simpson.

Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

Black Sabbath marque un trait d’union à Birmingham


L’annonce d’un concert outre-atlantique, au festival Lollapalooza, en août prochain, nous donnait déjà pas mal d’espoir, nous permettant, au moins, de deviner que l’état du guitariste Tony Iommi (atteint d’un lymphome) progressait dans le bon sens pour prévoir un tel voyage. Une vraie dose d’espoir.

Et c’est aussi ce que semble nous dire l’affiche du troisième concert de l’année de Black Sabbath, reprenant le visuel de l’album Never Say Die, le dernier album de Black Sabb’, époque Ozzy, sorti en 1978, signifiant de ce côté-ci de la Manche : « Il ne faut jamais désespérer ». Avant le Download, les papas de notre genre tant aimé se permettent un petit concert de chauffe, intime, à Birmingham comme annoncé aujourd’hui par le groupe : « Pour préparer sa performance immensément attendue en tête d’affiche du festival Download de cette année, Black Sabbath annonce un concert intime à domicile à l’O2 Academy de Birmingham samedi 19 mai. Ce concert sera le premier du groupe à Birmingham en treize ans. »

Lire la suite…



Potin   

Ozzy Osbourne : symbole de la « réussite envers et contre tout »


Indubitablement, l’une des plus grandes réussites d’Ozzy Osbourne, c’est d’être resté en vie. Avoir su survivre pendant plus de la moitié de sa vie dans un état second (on pourrait même imaginer un tiers état dans son cas…), avec tous les comportements à hauts risques vers lesquels cela peut conduire, montre déjà une aptitude hors du commun à dépasser des choses et des événements face auxquels n’importe quel autre être humain aurait flanché, ou pire.

Mais tout aussi digne d’admiration que cette anomalie biologique est sa réussite au sein de la société humaine. Artistiquement, il est reconnu comme un emblème de tout le monde du metal et, plus généralement, comme une icône du rock, et n’a jamais cessé d’attirer les foules en quarante ans. Socialement, il est passé de la plus basse couche sociale qui se trouve en Angleterre, avec un avenir qui se résumait à ouvrier spécialisé (et sans doute le chômage à la première crise qui passe) ou délinquant de seconde zone avec une mort – probablement aux alentours de sa quarantième année – assurément due à l’alcoolisme, à un immense confort matériel (avec villa à Los Angeles et tout le toutim) et une glorieuse carrière internationale.

Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

A l’avant-garde ou à la bourre ?


En début d’année, on ne pouvait pas dire que l’Angleterre s’est montrée fière d’être le berceau du metal, ou du moins de certaines personnalités populaires dans le milieu sidérurgique. Dani Filth, Lemmy et Slash pouvaient retourner faire la queue pour un hommage sur leur terre natale. Ce n’est pas qu’ils en aient besoin mais les demandes de fans ont tout de même été négligées, voire purement méprisées par les administrations locales.

Heureusement, la ville de Birmingham et sa région, le Black Country, vont réparer ça et se déclare – et à raison – « foyer du metal » en organisant tout une série d’expositions au cours de l’été consacrées à ses turbulents et chevelus rejetons.

Lire la suite…



  • Arrow
    Arrow
    Mass Hysteria @ Transbordeur
    Slider
  • 1/3