ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Live Report   

Airbourne : lâchez les dingos !


On connaît particulièrement Airbourne pour ses performances en festival. Ceux qui ne les ont pas encore approché dans ces conditions rêvent de voir Joel O’Keefe escalader les structures de ces scènes extérieures et se lancer dans un solo à vingt mètres au-dessus du sol, au désespoir des équipes de sécurité. Mais si pour les Australiens, c’est bientôt l’été, une fois arrivés dans l’hémisphère nord, il faut bien les enfermer dans une salle. Pas de problème ! Ce ne sont pas des murs qui vont les retenir, les empêcher de montrer ce qu’ils savent faire quelle que soit l’environnement où on les envoie.

De passage dans la région lyonnaise, c’est au Radiant-Bellevue de Caluire que les hard-rockeurs sont venus poser les amplis. Une salle que les headbangueurs de Lyon connaissent bien peu. Si on a pu, comme en 2008, y voir passer des groupes comme Down ou Bullet For My Valentine au temps où on ne l’appelait que le Radiant, il s’agit de la première occasion qui est donnée aux metalleux d’assister à un show aussi électrique depuis la réouverture en janvier dernier de la salle après des travaux de rénovation qui ont permis de la hisser parmi les plus grandes de l’agglomération. L’occasion aussi de voir comment elle passera le test des déluges de watts des Australiens.

Lire la suite…



Galerie Photos   

Black Spiders @ Radiant-Bellevue, Caluire-et-Cuire, France – 13/11/2013




Galerie Photos   

Hellfest @ Clisson, France – 21/06/2013




CR De Festival   

Hellfest 2013 : fil rouge de la journée du vendredi 21 juin



L’Enfer ouvre ses portes. Ce weekend, près de 100 000 fans de metal de tous horizons sont attendus dans les flammes du Hellfest. Et notre équipe au milieu. Ainsi comme nous avons pu le faire ces dernières années, et comme nous l’avons fait récemment au Sonisphere, vous allez pouvoir le suivre en direct via ce fil rouge qui sera fréquemment mis à jour de l’ouverture des hostilités vers 10h30, jusqu’à la fin des derniers concerts vers 2h du matin !

Suivez-nous donc dès maintenant via nos trois plate-formes éditoriales – le site de Radio Metal, notre page Facebook et notre compte Twitter – pour tout savoir sur ce Hellfest 2013 et obtenir nos impressions à brûle-pourpoint. Nous vous conseillons donc de recharger cette page régulièrement car nos informations sont mises en ligne en temps réel. Par ailleurs, sachez que les live reports de ce fil rouge pourront être enrichis quelques jours après le festival et nous vous proposerons également, a posteriori de l’événement, des galeries photos entièrement consacrées aux prestations des artistes.

Lire le fil rouge…



Blow Up Your Video   

Kiss m’a (presque) tuer


Au départ, quand on voit le titre de la chanson qu’illustre ce clip, on se dit : 1°) que ça pourrait être drôle, 2°) que c’est tout ce qu’on pourrait trouver d’amusant à ce clip. « KISS Tried To Kill Me » ou, dans la langue de Desproges, « Les Bisous ont tenté de m’offrir une résidence ad aeternam entre six planches en sapin », est issu de Sons Of The North, premier album des Anglais de Black Spiders (vus ces dernières années en première partie de groupes comme Airbourne ou Monster Magnet), sorti l’an dernier (le groupe est en ce moment en train de s’astiquer les manches – de guitares – pour lui donner un p’tit frère) et on se demande pourquoi les fils d’Albion se sont sentis menacés par « The hottest band in the world ».

Une question qui passe finalement au dernier plan en regardant ce clip qui pastiche le film de 1979 The Warriors (Les Guerriers de la Nuit) mais qui, au passage, offre l’une des meilleures scène filmées avec des mimes (si vous en connaissez d’autres, je suis preneur), à placer au bas d’un podium sur lequel figurent déjà la scène finale de Blow Up d’Antonioni et ces « cons de mimes » de La Cité De La Peur, et ce malgré un éclairage à l’ampoule 50 watt. Mais, comme Red Fang dans un délire similaire, il est probable qu’ils aient claqué le budget light ailleurs…

Voir le clip…



Live Report   

Monster Magnet : à quoi vont bien pouvoir désormais servir les nouveaux albums ?


Mötley Crüe l’a fait avec Dr FeelGood, Judas Priest pour le trentième anniversaire de British Steel. Opeth s’y est prêté aussi et Metallica s’apprête à le faire avec le Black Album. Ce soir, Monster Magnet s’y colle avec Dopes To Infinity.

Mais de quoi parlons-nous exactement ? Eh bien, de jouer un album dans son intégralité en concert. Ces albums emblématiques qui ont marqué l’histoire de notre genre musical préféré ou, plus modestement, la carrière d’un groupe donnent donc lieu à une nouvelle façon d’aborder la musique live avec des tournées qui ne se basent plus forcément sur un nouvel album.

Et l’idée est plutôt intéressante, apportant curieusement, avec du vieux, un sang neuf bienvenu aux prestations live. Clairement cette idée est poussée par les nouvelles façons de consommer (de télécharger illégalement) qui obligent les artistes à tourner plus et donc à faire preuve de créativité pour toujours susciter l’intérêt du public. Ce qui semble fonctionner car la présence en nombre des fans ce soir atteste de leur appétence pour ce genre d’exercice.

Mais avant de suivre Dave Wyndorf dans un voyage musical sous acide, un trip pourrions-nous dire, laissons-nous piquer par quelques araignées noires qui ont traversé la Manche pour déverser leur hard rock de bonne facture, graisseux à souhait et teinté de stoner.

Lire la suite…



Live Report   

AIRBOURNE AU TRABENDO DE PARIS


Airbourne est-il une pâle copie d’AC/DC qui va connaître une destinée à la The Darkness ou bien un groupe à très fort potentiel ?

Ce qui est certain, c’est que le quatuor australien balance du très lourd et que ses prestations scéniques marquent les esprits… Ce fut une nouvelle fois le cas à Paris, le 2 décembre dernier, lors du deuxième passage en France du groupe après son très bon concert donné au Hellfest 2008.

The Love Machine était donc présent pour couvrir cet événement.



  • Arrow
    Arrow
    Tool @ Hellfest
    Slider
  • 1/3