ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

W.A.S.P. : l’évangile selon saint Blackie


Blackie Lawless - W.A.S.P.Après avoir passé la barre des trente ans de carrière en 2012, W.A.S.P. nous avait un peu inquiétés, car jamais il n’avait pris autant de temps pour délivrer un nouvel album, Babylon étant sorti il y a déjà six ans. Ça sentait fort le relâchement voire la fin de carrière. Mais il faut croire qu’on s’inquiétait pour rien car tout s’explique, entre la tournée des trente ans, un souci de santé et une volonté de ne pas aller plus vite que la musique pour aboutir à un album de qualité. C’est en tout cas ces raisons que l’incontournable chanteur-guitariste Blackie Lawless évoque et développe dans l’entretien ci-après pour expliquer les délais. Mais surtout, nous voilà rassurés avec un Golgotha enthousiasmant et qui tend à corroborer les propos du leader sur le soin et le temps qu’il dit prendre avec ses collègues pour élaborer ses chansons. Et puis, « Je ne vois pas vraiment de fin », avoue-t-il en évoquant le futur de W.A.S.P.. Bonne nouvelle pour les fans !

Car, dans notre discussion, nous ne nous sommes pas simplement arrêtés sur le nouvel album mais avons aussi profité que cette année marque les trente ans du premier album de W.A.S.P. pour revenir un peu sur la vision que Blackie a de l’histoire du groupe, et en particulier un changement qu’il a opéré, scindant sa carrière en deux. Il s’agit de sa prise de conscience vis-à-vis de l’impact positif que pouvait avoir sa musique sur les gens, décidant ainsi d’abandonner les paroles gratuitement sulfureuses au profit d’un discours plus réfléchi et mature. Et au cours de ces dernières années, ceci a pour beaucoup été motivé par sa foi retrouvée – les thèmes bibliques étant de grandes sources d’inspiration sur Golgotha, tout comme c’était déjà le cas sur Babylon – et dont il nous livre le cheminement.

Lire l’interview…



  • Arrow
    Arrow
    Mass Hysteria @ Transbordeur
    Slider
  • 1/3