ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Live Report   

Lamb Of God : explosion de l’agneau divin


Paris est étonnamment vide en ce 18 août, un bonheur pour circuler. Pas sûr par contre que la période soit propice pour remplir une salle de concert d’autant que la semaine a été plus que riche avec DevilDriver, Orange Goblin ou Biohazard par exemple. Mais il faut croire les fans de l’Agneau de Dieu fidèles car ils ont répondu présent au passage du Resolution Tour dans la capitale, célébrant en même temps la dernière date de la tournée européenne du groupe. Et pour l’occasion, les Virginiens ont emmené avec eux des Anglais : Sylosis, groupe de trash / death, ayant trois albums à son actif dont Monolith qui date de 2012.

Pour chasser le blues du dimanche soir, cette soirée qui s’annonce heavy à souhait paraît fort appropriée, d‘autant que le Bataclan est une salle qui offre d’excellentes conditions pour assister à de beaux concerts. Ceux qui étaient présents connaissent déjà la réponse. Les autres, les vacanciers, sont invités à quitter les tongs et remettre les new-rock afin de nous suivre pour savoir si l’affiche a tenu ses promesses.

Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

Teenage Time Killer : vers un Sound City 2 ?


Dave Grohl doit décidément passer par une phase nostalgique. Après avoir réuni un beau monde autour de son projet Sound City qui fit revivre l’espace d’un album les mythiques studios californiens, on peut le voir cette fois-ci enregistrer et réaliser quelques guitares de l’une des collaborations les plus intéressantes de cette année, à savoir la réunion de Randy Blythe (Lamb Of God) et deux membres de l’historique groupe de Punk/Stoner/Heavy Corrosion Of Conformity : le bassiste-chanteur Mike Dean et le batteur-chanteur Reed Mullin. Le frontman de Lamb Of God est bien évidemment ravi de cette collaboration puisque selon ses impressions, qu’il a délivrées sur sa page Instagram, l’album Animosity de C.O.C. a été une énorme influence pour lui.

Les plus jeunes se demanderont sûrement : késako Corrosion Of Conformity ? C’est une formation qui a élaboré son univers musical dans le punk-hardcore au début des années 80, avant de développer un style propre à lui proche d’un stoner entre heavy et punk, qui influencera beaucoup des groupes comme Alice In Chains notamment, et qui connaîtra son âge d’or lors des années 90. Il faut dire que la musique jouée par le groupe à cette époque collait comme un gant au son de cette période, pas loin du grunge et du punk en plein revival, et suffisamment heavy pour intéresser les fans de metal. Corrosion Of Conformity sortira les désormais classiques « Vote With A Bullet », « Albatros », « Clean My Wounds » entre autres, et atteindront le demi-million d’albums vendus avec l’opus Delivrance, un disque sorti à l’époque où le groupe observait un virage vers le Southern Metal.

Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

Lamb Of God : Randy Blythe est libre


Fin d’une affaire judiciaire qui a donné des sueurs froides à plus d’un fan de metal et de Lamb Of God, plus particulièrement. Arrêté et inculpé le 27 juin 2012, à Prague pour homicide involontaire, accusé d’avoir causé la mort d’un de ses fans suite à un concert de son groupe en 2010 dans la capitale tchèque, le chanteur Randy Blythe, risquant jusqu’à cinq années de prison, devait connaître aujourd’hui le verdict du tribunal. Et il est finalement tombé : innocent.

L’info vient de tomber sur le site Novinky.cz, où l’on trouve une vidéo montrant Blythe s’exprimant juste avant le prononcement du jugement : « Je voudrais remercier la famille de Daniel Nosek de ne m’avoir pas attaqué par voie de presse et pour leurs mots gentils dans ce tribunal. Cette mort me désole. Daniel était un fan de mon groupe. Je n’avais aucun souhait de le blesser. Ce n’était qu’un garçon et je voudrais qu’il soit encore là. Si, à la fin, le système légal tchèque me condamne à de la prison, je ferai ma peine comme un homme. Si je reste libre, je ferai de mon mieux pour que les conditions de ce concert [en 2010] ne se retrouvent jamais que ce soit avec mon groupe ou d’autres groupes afin que les fans soient en sécurité. »

Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

Lamb Of God : Randy Blythe face à ses accusateurs


Nous sommes le 4 février, le procès de Randy Blythe, chanteur de Lamb Of God, pour homicide involontaire a commencé. Ce matin, avant de partir pour le tribunal, il a publié la photo ci-contre sur Instagram avec les mots : « Voilà, ça commence. Je suis calme, je suis prêt. Merci à tous pour vos bonnes pensées et prières. Passez une bonne journée. »

C’est donc un Randy Blythe méconnaissable, comme nous le décrit le site Blesk.cz, tiré à quatre épingles, qui est arrivé ce matin au tribunal de Prague, avec un quart d’avance. Il n’a pas adressé un mot aux journalistes, ne parlant avant la séance qu’avec son avocat. C’est aussi la première fois que le frontman est confronté au père du jeune homme, Daniel N., 19 ans au moment de son décès, qu’on l’accuse d’avoir jeté de la scène, causant sa mort, en mai 2010.

Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

Lamb Of God : Randy Blythe repasse par la case procès


Le feuilleton judiciaire de l’été redémarre. Libéré début août après cinq semaines passées en détention préventive à la prison de Pankrác (au sud de Prague, République Tchèque), et même si lui-même, ses acolytes, voire d’autres musiciens proches de Randy Blythe et de Lamb Of God ont passé des derniers mois à clamer son innocence auprès de bien des médias, le chanteur va devoir retourner face à ses accusateurs. « Après trois mois d’enquête, le procureur de la République Tchèque a décidé de poursuivre et de maintenir l’accusation contre Randy Blythe d’homicide involontaire avec volonté de causer des blessures physiques », nous apprend un communiqué de Larry Mazer, manager de Lamb Of God.

Accusé d’avoir causé la mort d’un des fans du groupe, un certain Daniel N., 19 ans, suite à un concert en mai 2010 à Prague, Blythe avait été arrêté en juin dernier alors que la formation américaine allait se produire à nouveau dans la capitale tchèque. Suite à sa libération sous caution et une fois rentré chez lui, il avait affirmé dans un communiqué : « Si cela est jugé nécessaire pour moi de le faire, je retournerai à Prague pour assister à mon procès. Bien que je maintiens que je suis à 100% innocent, et ne cesse de le dire, je ne me cacherai pas aux États-Unis, à l’abri de l’extradition et d’éventuelles poursuites. […] Je sens TRÈS FORTEMENT que, en tant qu’adulte, il serait à la fois irresponsable et immoral pour moi de ne pas retourner à Prague si je suis convoqué. Ce n’est pas une question d’argent pour la liberté sous caution. Il s’agît d’un jeune homme qui a perdu la vie. Je vais agir avec honneur et je me battrai pour nettoyer ma réputation dans ce domaine. »

Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

Affaire Randy Blythe : Terror, le soutien par l’absence


De toute évidence, Randy Blythe n’est pas encore tiré d’affaire. Malgré l’optimisme supposé des dernières déclarations de son avocat, il y a de cela une dizaine de jours, la justice tchèque n’est pas pas prête à le laisser partir (pour rappel : le chanteur est retenu à la prison de Pankrác, au sud de Prague, car il est accusé d’avoir causé la mort d’un fan lors d’un concert dans la capitale tchèque en 2010). Preuve en est dernièrement l’annulation de la tournée nord-américaine de Lamb Of God (qui aurait dû démarrer hier, 1er août) mais le groupe ne perd pas espoir et prévoit quand même de réorganiser ça l’automne prochain et compte bien participer à la Mayhem Cruise en décembre.

Mais, au fond, de l’affaire elle-même, de ce qui retarde la libération sous caution de Blythe, on ne sait rien d’autre. Le groupe se montre peu bavard sur la question. En fait, ceux qui ont l’air d’en parler le plus, ce sont les autres artistes qui, bien sûr, montrent tout leur soutien/peine/affliction, mais qui polluent aussi pas mal nos revues de presse quotidiennes pour ne rien dire qui fasse avancer le shmilblick. Mais pas un pour lancer une idée constructive sur le sujet, comme lancer un concert de soutien pour financer sa caution. Non, la dernière bonne idée d’un groupe nous vient du groupe de hardcore californien Terror qui a choisi d’annuler un de ses concerts en signe de protestation.

Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

Randy Blythe (Lamb Of God) bientôt à la maison ?


Après bientôt un mois passé dans la prison tchèque de Pankrac (au sud de Prague), le chanteur Randy Blythe de Lamb Of God aurait de nouveau une chance de retourner chez lui « dans les prochains jours ». Arrêté le 27 juin dernier, à Prague, lors du passage du groupe dans la capitale de la République Tchèque, accusé d’avoir attenté à la vie d’un de ses fans en 2010 en le jetant de la scène, il risque jusqu’à dix ans de prison pour avoir causé « des blessures ayant entraîné la mort » de Daniel N., 19 ans. Quelques jours après, le chanteur aurait dû être libéré sous caution, une caution s’élevant à 200.000 dollars (soit environ 158.000 euros, ce qui représenterait le salaire annuel de Blythe), mais sa libération fut refusée et, récemment, on appris même que cette caution avait été doublée.

On aurait pu plaisanter sur l’inflation du prix de sa libération et se demander si la République Tchèque ne cherchait pas à faire son budget 2013 sur le dos du chanteur – oui, on y a pensé mais redevenons sérieux un instant – mais il s’avère que cette augmentation qu’on allait tourner en ridicule était d’un ridicule voulu puisqu’il s’agirait d’une mesure pour empêcher Blythe d’échapper à la justice tchèque tant que l’enquête n’aurait pas plus avancé.

Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

Lamb Of God : Randy Blythe libéré sous caution


Vendredi dernier tombait cette nouvelle : Randy Blythe, chanteur de Lamb Of God, avait été arrêté à Prague le 27 juin pour « atteinte à la santé avec conséquence mortelle » sur un fan de son groupe lors d’un de leurs concerts dans la capitale tchèque. Déconcerté par cette annonce majeure, allant même jusqu’à être reprise par des médias généralistes, le monde du metal se retrouvait alors partagé entre un soutien inconditionnel à l’égard de Blythe – et ce même en considérant qu’il avait pu attenter à la vie d’un homme – et les « bourreaux sans pitié », envoyant le frontman du groupe chéri à la potence, oubliant toute présomption d’innocence.

Les informations communiquées étaient alors minimalistes. Aucun communiqué officiel n’ayant été donné, un groupe discret, l’attente de plus amples informations était essentiel afin d’y voir plus clair sur cette affaire qui comportait encore de nombreuses parts d’ombre.

Lire la suite.



Nouvelles Du Front   

Randy Blythe (Lamb Of God) inculpé pour homicide involontaire à Prague


Voilà de quoi nous surprendre en cette fin de semaine avec cette information qui n’a pas traîné à faire le tour du Net : Randy Blythe, chanteur de Lamb Of God a été inculpé mercredi 27 juin à Prague pour « atteinte à la santé avec conséquence mortelle » sur un fan du groupe. En effet, selon les dires de la police tchèque, Randy Blythe aurait été pris dans une rixe avec un spectateur qui serait monté sur scène lors d’un concert du groupe à Prague en 2010. L’info provient du quotidien tchèque Dnès.

Le chanteur a été arrêté par les forces de l’ordre dans la capitale de la république tchèque la veille d’un concert de Lamb Of God qui devait avoir lieu au club « Rock café » de Prague le jeudi 28 juin. Le concert a, bien évidemment, été annulé.

Lire la suite.



Nouvelles Du Front   

Lamb Of God : Randy Blythe n’a plus de temps à perdre avec Twitter


Lamb Of God vient de connaître un cataclysme sans précédent dans son histoire : Randy Blythe vient de quitter… Twitter ! Eh oui, c’est une catastrophe. C’est donc pour ça qu’on en parle. Le peuple du metal est en deuil.

Ses derniers mots ont été (ici retranscrits grâce au relais de ce message par le compte Twitter Lamb Of God News le 19 mai avant que Blythe supprime son compte) : « Après quelques heures sans Twitter sur mon téléphone, je me sens bien mieux. Bien que je crois que les réseaux sociaux peuvent être utilisés de manière positive, je crois aussi, que c’est en grande partie, une gigantesque perte de temps. Plus spécialement pour moi. C’est du genre addictif et j’ai certainement une personnalité qui s’y prête. Par conséquent, je me casse de là. Si vous voyez quelqu’un sur Twitter ou Facebook qui se fait passer pour moi, n’y croyez pas car je n’ai jamais été sur Facebook et dans trois minutes je ne serai plus sur Twitter. Ce fut sympa de vous rencontrer tous. Je ne vous souhaite que du bien. Maintenant, je vais aller lire un bon livre. »

Ça s’est passé le weekend dernier. Si vous voulez envoyer des fleurs virtuelles au défunt compte Twitter de Randy Blythe, ce n’est pas possible, il n’y a plus d’adresse où les expédier. Mais cette élimination était-elle nécessaire ? Fallait-il en venir à une solution aussi extrême ? Le chanteur aurait aussi bien pu arrêter de se connecter, laissant son Twitter en friche. Un silence radio soudain dont on ne parlerait peut-être même pas. Ses 24 000 « followers » auraient sans doute mis quelques temps avant de s’apercevoir de cela ; parce qu’ils ne suivent pas que lui et qu’un tweet de moins de 140 caractères, ça peut déjà tellement passer inaperçu que son absence ne doit pas être si notable.

Lire la suite…



  • Arrow
    Arrow
    Mass Hysteria @ Transbordeur
    Slider
  • 1/3