ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

Bon Jovi : quand un groupe n’est plus qu’une simple affaire de copains


Deux millions de dollars ! Pour Richie Sambora, fidèle guitariste de Bon Jovi depuis près de trente années, cette somme, qui pour le commun des mortels apparaît aujourd’hui plus que jamais faramineuse, ne serait ni plus, ni moins, que la somme qui aurait dû lui être versée, chaque mois, lors de la récente tournée de Bon Jovi. Aurait.

Car voilà ce que rapporte le site Hollywood Reporter, parlant ici de ce qui pourrait être « le plus sale divorce de l’histoire du rock ». OK, il ne faut pas non plus abuser et on y va mollo sur le sensationnalisme. Or si Sambora qui pour rappel, est absent de la tournée de Jon Bon Jovi depuis le printemps dernier (pour raisons personnelles), a effectivement réclamé une telle somme par mois ainsi que vingt pour-cent des profits fait tout au long de cette tournée (rien que ça !), on peut comprendre que l’homme au grand coeur ait ici flairé l’embrouille mettant son fidèle comparse sur la touche.

Quand un groupe n’est plus qu’une simple affaire de copains ! Les tensions montent, et l’histoire du rock l’a déjà prouvé : divisions (Guns N’ Roses, Queensrÿsche…) ou combos jouant encore ensemble pour raisons financières plus qu’humaines (Aerosmith ?). Cachées derrière de beaux sourires se cachent parfois de tristes réalités. Et dans l’histoire d’un groupe, celles-ci sont financières… bien trop souvent.

Lire la suite.



Potin   

Les potins de Miss Claudia : le repos du guerrier mérité au bord de la piscine


AVERTISSEMENT : Le mois dernier, pour la première compilation mensuelle des potins de Miss Claudia, la rédaction, par souci de relever le niveau à l’entrée, avait entièrement modifié l’introduction de l’article. L’explication avancée auprès de l’auteure : elle est nulle en préliminaires. Forcément, elle l’a mal pris. Alors, pour nous faire pardonner, on lui a lâché la bride pour ce mois. Bonne lecture.

Mes amours, on est maintenant début août et j’ose espérer que tout le monde a bien profité de ce caniculaire mois de juillet pour parfaire son bronzage en lisant ses potins. Bien sûr vous avez tous pensé à votre crème solaire parce que ta petite peau elle est fragile mon petit, et le soleil c’est un peu comme un pédophile. Il parait gentil mais dès que t’as le dos tourné…

Ah, j’entends dans le fond des réclamations. Les aoûtiens ont l’air mécontents. Comment ça, vous n’êtes pas encore partis en vacances ? Vous avez peur de ne pas avoir de potins métalliques à lire sur la plage ? Mais enfin mes chéris, vous pensiez vraiment que j’allais vous laisser entretenir votre cancer de la peau sans potins ?!

Voici donc, pour les aoûtiens, et aussi pour les autres, parce que je vous aime tous très forts, les potins de juillet.

Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

Bon Jovi, le récidiviste


L’hiver dernier, on apprenait que Jon Bon Jovi, pour sa tournée mondiale Because We Can, avait fait le choix de ne pas dévaliser le portefeuille de ses fans en cassant considérablement le prix de ses places de concerts. Des prix descendus jusqu’à une quinzaine d’euros, soit moitié moins cher que certains billets pour des groupes à la notoriété moitié moindre. Cependant, cette politique n’est pas adoptée sur toutes les gammes de places et sur chaque date de la tournée avec notamment des billets aux alentours des 150 euros pour la seule date proche des frontières françaises, c’est-à-dire en Suisse. Pourtant, quel que soit le prix des billets, une tournée de Bon Jovi reste plus que rentable. Comme le rapporte le site d’information généralistes 20 Minutes, la tournée de Bon Jovi en 2010 s’est avérée plus que rentable, plafonnant à une hauteur de 200 millions de dollars, passant ainsi devant les tournées de U2 ou de Lady Gaga.

Et c’est via ce même article de 20 Minutes que l’on apprend la récidive du combo, qui, pour permettre à ses fans espagnols souffrant fortement de la crise (avec une Espagne dont le taux de chômage est supérieur à 25%, où un jeune Espagnol sur deux se retrouve sans travail) a de nouveau bradé ses places de concerts. Comptez moins de 40 euros pour un concert de Bon Jovi. Enfin, il fallait compter…

Lire la suite.



Potin   

Enfoiré de Bon Jovi !


Je vous échange un billet pour Les enfoirés contre un pour un concert de Bon Jovi. Allez, soyez pas vaches, c’est pour la bonne cause. Alors, personne n’en veut d’une place pour le concert des Enfoirés ? Je vous comprends, au fond, qui a envie de voir chanter Mimie Mathy et Patrick Timsit ? Les Restos du Cœur sont – malheureusement – devenus extrêmement importants (nous connaissons tous une personne, qu’on le sache ou non, qui a eu besoin d’eux un jour et, par chance, ils étaient là) mais il est tout de même dommage que ce soit avec une musique aussi atroce qu’ils tentent de lever des fonds. Par conséquent, l’œuvre de charité entreprise par Jon Bon Jovi n’est que plus plaisante… au moins pour nos oreilles.

Jon Bon Jovi est le directeur de la JBJ Soul Foundation, association à but non lucratif qui s’est donné pour mission de venir en aide aux plus démunis, pauvres et sans abris, aux États-Unis et, depuis le 19 octobre dernier, cette fondation s’occupe aussi de calmer leur faim en ayant ouvert Soul Kitchen, à Red Bank dans le New Jersey, parce que, comme le dit si bien le chanteur en interview : « Les barrières des langues nous séparent, l’économie nous sépare, parfois nos métiers nous séparent, et, ce dont tout le monde a besoin, c’est manger, et c’est un endroit où tout le monde peut venir manger et se sentir à l’aise. »

Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

Bon Jovi : une solution politique ?


Radio Metal va maintenant vous parler de politique. « Oh la la (comme dirait le Sonisphere quand il parle de l’édition française à venir sur Twitter) attention les clichés » doivent penser certains parmi vous. Oui mais là les internautes qui ont dans la tête que Radio Metal est orienté politiquement vont être déçus car on va vous parler de Barack Obama ce qui est cool. Car Barack Obama EST cool pour beaucoup d’entre vous comme le démontre l’emballement qu’il a suscité au moment de son élection. Bilan : comme Barack Obama est intrinsèquement cool, Radio Metal est également vachement cool de vous en parler. Vous comprenez ?

Le Président des Etats-Unis a nommé Jon Bon Jovi au sein d’un « conseil pour les solutions communautaires » destiné à « mobiliser la société civile en faveur d’objectifs de la présidence américaine, a annoncé la Maison-Blanche » selon le Figaro. Le but étant de « mobiliser des personnes influentes dans les secteurs privé, du bénévolat et de la philanthropie pour aider à progresser sur des objectifs politiques clés ».

Bon Jovi est très investi dans l’humanitaire, notamment auprès des sans-abris, et cette mission doit probablement être un immense honneur pour lui. Solliciter les rockeurs pour des causes nobles est assez fréquent car leur impact sur la jeunesse, notamment en termes d’identification, est très important. Pour être artiste il faut avoir la foi en soi ce qui nécessite une part d’ego important. Mais lorsqu’on se sert de son nom à des fins philanthropiques pour aider l’autre : chapeau bas ! Bien sûr cette action est aussi très bonne pour « l’image » de l’artiste (oui on sait !) mais malgré tout beaucoup de nos contemporains (qui ont les moyens financiers et qui pourraient en faire profiter les nécessiteux) se contrefichent des problèmes sociaux… alors saluons l’engagement de Jon Bon Jovi.



  • Arrow
    Arrow
    Alice Cooper @ Paris
    Slider
  • 1/3