ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

Backyard Babies remonte quatre à quatre les marches du rock n’ roll


Backyard Babies by Ville Juurikkala

Il est clair qu’on ne se rend pas toujours compte que faire vivre un groupe au niveau professionnel peut être éreintant. Voir tous les jours, pendant des mois, sur scène, dans l’espace confiné d’un van ou dans les chambres d’hôtels, toujours les mêmes têtes peut finir par porter sur les nerfs. Et la cohabitation peut naturellement vaciller. Sans même parler de l’inspiration qui peut s’éroder dans la routine ou de la volonté de se construire une vie – familiale, par exemple – à côté de la musique. Tout groupe – surtout lorsqu’il n’a pas changé de line-up depuis vingt-cinq ans – semble avoir besoin à un moment ou un autre d’une respiration et laisser ses membres vaquer à d’autres occupations pour se ressourcer. Six ans que Backyard Babies a disparu des écrans radars avant de réapparaître cette année, alors qu’en 2009 le guitariste Dregen disait que « si la pause durait un an, ce serait un grand maximum. » Comme quoi il y avait un réel besoin de prise de recul que les membres du groupe ne contrôlaient pas totalement.

Mais voilà, les quatre compères sont enfin de retour pour délivrer leur rock n’ roll festif des plus efficaces avec leur nouvel opus Four By Four, et les fans peuvent se réjouir d’avoir évité le pire, à savoir, un split du groupe, comme nous en parle Nicke Borg, le chanteur-guitariste de la bande, ci-après. Nous sommes donc très largement revenus sur ce long hiatus, mais aussi et surtout sur le retour, pour comprendre comment le groupe a mûri et quel état d’esprit l’anime aujourd’hui.

Lire l’interview…



  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3