ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

Periphery à 360 degrés


Se prendre une année rien que pour travailler sur un album est un sacré luxe. Presque inimaginable même, à une époque où le disque n’a plus la valorisation qu’il avait il y a quelques décennies et où tourner est devenu le moyen numéro un de subsistance pour les artistes. Sauf que certains parviennent tout de même à contourner la règle, grâce à leur capacité d’adaptation au monde nouveau, et à s’offrir ce luxe. Periphery, avec son nouvel opus IV: Hail Stan, est un des rares exemples.

En décidant de libérer son agenda pendant une année et de travailler sur son album « jusqu’à ce qu’il soit fini », Periphery démontre qu’il est encore possible de mettre la création au tout premier plan. Periphery délivre l’album qu’il voulait, audacieux, hétéroclite et sans compromis. Progressif, rentre-dedans, mélodique, brutal, électrique et électronique, IV: Hail Stan est tout à la fois. Il incarne le caractère touche-à-tout d’un groupe qui à partir d’une plaisanterie en vient à créer son propre label ou d’un coup de tête lance son propre camp estival. Nous en parlons avec le guitariste Jake Bowen.

Lire l’interview…



Interview   

Periphery s’est divisé pour mieux se rassembler


Voilà un groupe qui évolue depuis ses débuts en procédant par étapes significatives, franchissant de nouveaux paliers à chaque album, que ce soit musicalement ou dans les méthodes même de conception de ses œuvres. Fondé au départ par le guitariste Misha Mansoor, réputé auparavant pour ses contribution sur SoundClick et divers forums, Periphery a progressivement vu ses autres membres prendre part à la création musicale pour devenir aujourd’hui, avec son nouveau double album Juggernaut, une entité pleinement et équitablement collaborative. Et par lien de cause à effet, sans doute que s’ils n’avaient pas ainsi joint leurs forces, cet opus ne serait pas devenu aussi imposant qu’il se révèle aujourd’hui. Sans doute aussi que l’expérience de Clear, un EP très particulier sorti l’année dernière où chaque musicien devenait directeur exécutif d’une chanson initiée puis développée en s’inspirant d’une même base, a contribué à faire ressortir et conforter les talents qui composent le groupe.

C’est en tout cas ce que nous explique Jake Bowen, l’un des trois guitaristes du sextet, au cours de l’entretien qui suit. Et il ne fait aucun doute aujourd’hui sur les ambitions artistiques de Periphery, qui s’impose, de fait, en leader.

Lire l’interview…



  • Arrow
    Arrow
    Dana Fuchs @ Massy
    Slider
  • 1/3