ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

Crowbar : un oeil sur son quotidien, le point sur l’avenir


Il est des musiciens que nous prenons toujours plaisir à croiser. C’est le cas notamment de Kirk Windstein, maître à penser de Crowbar et guitariste de Down. Lorsque nous avons décidé de tailler le bout de gras avec Windstein à l’occasion du Motocultor Festival, il était accompagné de son bassiste Pat Bruders. Bassiste qui s’avère être également aujourd’hui le nouveau venu dans la famille Down, en remplacement de Rex Brown. Un sujet que l’on abordera d’ailleurs plus longuement dans un article ultérieur.

Au sein de la rédaction nous blaguons souvent sur le fait qu’à chaque fois que nous rencontrons Kirk Winstein, il paraît avoir tout juste été réveillé : des cernes sous les yeux, un regard vitreux, quelques bâillements, etc. Peut-être, d’ailleurs, n’est-ce pas qu’une apparence car lui même avoue : « On est un peu fatigués mais ça va. On a eu un long trajet en bus, hier, presque quatorze heures ! On était en Allemagne. Demain, on joue à Paris et après, on rentre à la Nouvelle-Orléans. » « Comme on n’a pas eu un seul jour de repos, on est en lambeaux » ajoute Bruders. Il faut dire que les conditions de voyage ne sont pas toujours évidentes en tournée. Les budgets pour ces dernières ne sont, de toute évidence, pas les mêmes pour Down et Crowbar et ces derniers sont donc arrivés en Bretagne par le biais d’un modeste van, à défaut du confort d’un véritable bus. « On essaie de dormir et de manger du mieux que l’on peut selon les circonstances. Dans un van, c’est dur de dormir presque debout : on n’a pas de tour-bus dans lequel tu peux bien te reposer » explique Bruders.

Pourtant, les deux lascars se montrent très chaleureux et ont, malgré la fatigue, hâte d’en découdre sur scène comme l’affirme Windstein : « On a joué deux semaines non-stop, mais bon, on est prêt à se défoncer sur scène ! La bière est bonne, soit dit en passant. » Avec un esprit toujours positif et volontaire, Crowbar ne semble pas vraiment être un groupe très exigent – si ce n’est, pour l’anecdote, un batteur qui aime surtout les repas chauds – et maniéré : tout ce que Windstein et sa bande semble vouloir, c’est rencontrer les fans et se la donner sur scène. « Voir la réaction des fans à la séance de dédicace et pendant le show nous donne vraiment de l’énergie » confirme Bruders.

Lire la suite…



  • Arrow
    Arrow
    Judas Priest @ Vienne
    Slider
  • 1/3