ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interviews   

Armored Saint: A smashing return!


John Bush & Joey Vera - Armored Saint 2015 by Stephanie CabralAll those who know Armored Saint will agree that the band has never had the success or the recognition they deserved. And yet, both bassist Joey Vera and vocalist John Bush, the two leaders and main composers of the combo, don’t really seem to care. On the contrary, they fully appreciate their good fortune: over thirty years after their debut, they still have fans, are still able to release albums and enjoy full artistic creation. Their new album, Win Hands Down, is the epitome of musical success. Five years after La Raza, which was also lauded by the critics, the band comes back victorious.

We met the two musicians to talk about the record at length. And since Armored Saint releases are few and far between, we wanted to take the opportunity, with this very long interview, to also talk about the band’s state of mind, the way they look back on their career, the way they work, as well as Anthrax (with whom John Bush played for thirteen years), Fates Warning (Joey Vera’s other main band, which, in his own admission, helped him evolve as a musician and a composer in the 90s), and Motor Sister, Scott Ian’s new band, in which the bassist also plays.

Read the interview…



Interview   

Armored Saint : retour gagnant !


John Bush & Joey Vera - Armored Saint 2015 by Stephanie CabralTous ceux qui connaissent Armored Saint s’accordent à dire que ce groupe n’a jamais eu le succès ou la reconnaissance qu’il mérite. Et pourtant que ce soit le bassiste Joey Vera ou le chanteur John Bush, tous les deux leaders et compositeurs principaux du combo, aujourd’hui ne s’en soucient gèrent. Au contraire, ils savourent la chance qui est la leur, plus de trente ans après leurs débuts, d’avoir des fans, de pouvoir encore sortir des albums et de le faire avec une liberté totale de création. Et à l’écoute du nouvel album du combo, Win Hands Down, on ne peut qu’acquiescer et applaudir la réussite complète qu’il représente. C’est donc, comme le nom de l’opus le suggère, victorieux qu’ils reviennent, cinq ans après un La Raza lui aussi applaudi par la critique.

Nous avons rencontré les deux musiciens pour en parler de long en large. Et comme les sorties d’Armored Saint se font plutôt rares, nous avons voulu marquer le coup avec l’entretien fleuve qui suit où, en plus de l’album, on revient sur l’état d’esprit du groupe quant à sa carrière et à ses méthodes de travail mais aussi sur Anthrax, chez qui John Bush a officié treize ans durant, Fates Warning, l’autre groupe principal de Joey Vera qui, de son propre aveu, lui a permis de passer un cap dans les années 90 en tant que musicien et compositeur, ainsi que Motor Sister, le nouveau groupe de Scott Ian (Anthrax) dans lequel le bassiste officie également.

Lire l’interview…



Nouvelles Du Front   

C’est tellement facile à dire


Lorsqu’il y a plus d’un an, Anthrax annonçait le retour de Joey Belladonna au sein du groupe après moult péripéties de line-up, nos cyniques confrères de Metal Sucks avaient réalisé un exercice de style savoureux, tentant d’imaginer ce qui avait bien pu se passer dans la tête du chanteur. Il faut dire que le rapport qu’a eu le groupe avec ses chanteurs, ou du moins la communication qui en a résulté, a toujours été douteuse. Anthrax n’ayant jamais pris la peine de démentir les diverses accusations des différents chanteurs tout au long de son histoire. Et ce, dès le début avec Neil Turbin.

Joey Belladonna n’échappait pas à la règle. Mais passons. Peut-être que le groupe a fait amende honorable. Peut-être même que toutes ces accusations sont fausses. Même si cette dernière hypothèse paraît difficile à croire, l’effet de répétition ne jouant pas en leur faveur.

Lire la suite…



Interviews   

Anthrax came back for you all


No one really believed it anymore. First announced in May of 2009, Worship Music, the much awaited new Anthrax album went through a lot of turbulence. We aren’t going to re-detail everything, but here’s a brief summary of what happened, for those of you who didn’t follow the Anthrax’ saga:

April 2005 – John Bush is quietly benched to allow for a reunion of the line-up from the Among The Living era.

January 2007 – The band gets back to work without a vocalist. Indeed, Joey Belladonna decided not to go any further after the reunion tour.

December 2007 – A youngster called Dan Nelson is welcomed in the band to hold the mike and to record the album.

July 2009 – Announcement of Dan Nelson’s departure for some unknown health issues, reasons which were denied by the vocalist, and was later followed by a good old media battle.

Late 2009/Early 2010 – Return of John Bush who might, according to some sources, become the full-time vocalist once again.

Early 2010 – Scott Ian talks about lions and sparrows, but in the end, the lion goes home to its savanna, and the sparrow lands back on its branch.

Did you follow? No? It doesn’t really matter, because what’s important today is that Worship Music is about to be released. Even if the powerful John Bush’s absence might make a few sad fans, it’s undeniably pleasing to see the band back on track, ready to offer an album they’re really proud about. Proud to have made it until the end, kicking and screaming across the turmoil, uncertainties, changes, re-recordings, etc. « Even though it hasn’t sold one record yet, for me it’s still a very big success », admits Charlie Benante, drummer and iconic figure of the new-york-based five-piece, clearly relieved.

The drummer did indeed call us to explain the whole recent story of the band, and most of all, to talk about Worship Music before it finally gets into your ears.

Interview…



Interview   

Anthrax est revenu pour vous tous


Plus personne n’y croyait. Annoncé pour la première fois pour mai 2009, Worship Music, le nouvel et très attendu album d’Anthrax est passé a travers moult turbulences. On ne va pas tout re-détailler, mais voilà un petit récapitulatif, dans les grandes lignes, pour ceux qui n’auraient pas suivi la saga Anthrax :

Avril 2005 – John Bush est bien gentiment mis sur le bord de la route pour laisser place à une reformation du line-up de l’époque Among The Living.

Janvier 2007 – Le groupe se remet au travail sans chanteur. En effet, Joey Belladonna refuse d’aller plus loin que la tournée de reformation.

Décembre 2007 – Intégration d’un petit jeunot répondant au nom de Dan Nelson pour combler le vide au poste de chanteur et enregistrer l’album.

Juillet 2009 – Annonce du départ de Dan Nelson pour d’obscures raisons de santé, raisons démenties par l’intéressé, le tout suivi d’une bonne bataille médiatique des familles.

Fin 2009/début 2010 – Retour sur scène de John Bush qui pourrait, d’après certains communiqués, devenir permanent.

Début 2010 – Scott Ian évoque des histoires de lions et de moineaux, mais finalement le lion décide de retourner dans sa savane et le moineau revient sur sa branche.

Ouf, vous avez suivi ? Non ? Ce n’est pas grave car ce qui importe aujourd’hui c’est que Worship Music est sur le point de sortir. Même si l’absence du puissant John Bush fera sans doute des ronchons, cela fait indéniablement plaisir de voir le groupe de retour sur les rails, prêt à offrir un album dont il n’est pas peu fier. Fier d’en être parvenu à bout à travers les tumultes, les incertitudes, les changements, les réenregistrements, etc. « Même s’il n’a pas encore été vendu à un seul exemplaire, pour moi c’est tout de même un très gros succès », avoue Charlie Benante, batteur et figure incontournable du combo new-yorkais, visiblement soulagé.

Ce dernier nous a en effet appelé pour faire le point, comprendre l’histoire récente et surtout parler de Worship Music avant qu’il n’atterrisse enfin dans vos écoutilles.

Entretien…



Nouvelles Du Front   

Ces nymphos de chez Anthrax


Un soir, alors qu’on parlait d’Anthrax, notre Fucktoy national m’a dit : « l’histoire avec Belladonna et Bush, ça me fait penser à un mec qui quitte sa femme pour une autre, mais qui souhaite retourner avec elle après coup tout en gardant l’autre sous le coude. Et quand il se fait larguer par l’une, il essaye de revenir vers l’autre, sans succès ! ». En ce qui concerne les relations humaines, Scott Ian et ses compères sont des ados attardés.

Si vous avez suivi l’actualité du metal de ces derniers mois, vous avez forcément entendu parler du soap opera autour de la relation d’Anthrax avec ses chanteurs. L’incroyable valse à laquelle on a pu assister ces derniers mois s’est conclue récemment par l’officialisation du retour de Joey Belladonna. Et dans le cas présent, l’emploi de l’adjectif « incroyable » n’a rien de galvaudé : combien d’entre vous ont suivi les différents rebondissements de cette affaire sans se dire « c’est pas possible, c’est une blague! » ?

Et malgré le fait que cette première véritable confirmation officielle semble avoir mis fin à ces péripéties à court terme, il est naturel de douter de la stabilité de la formation à long terme.



News From The Front   

Those nymphos from Anthrax


One evening, as we were talking about Anthrax, our mythical Fucktoy told me: « this story with Belladonna and Bush, it makes me think of a guy who leaves his wife for another woman, but who then wishes to come back to her while he’s sitting on the other one just in case. And when one of the two women dumps him, he tries to come back to the other, in vain! ». When it comes to human relationships, Scott Ian and his partners in crime are just like teenagers.

If you’ve followed the metal scene news in the last few months, you’ve most certainly heard some stories about the relationship between Anthrax and its singers: a real soap opera. The last month’s pussyfooting recently led to Joey Belladonna’s official return. For once, the use of the adjective « incredible » is not excessive. How many of you have followed this story’s developments without thinking « can’t be, it’s a joke! »?

Even if that first official confirmation seems to have put an end to these incidents in the short term, one can’t help questioning the stability of the band in the long term.



  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3