ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

News Express   

Biff Byford (SAXON) a écrit toutes les chansons pour son nouvel album solo


Le chanteur Biff Byford (SAXON) a écrit toutes les chansons de son nouvel album solo indique le frontman. L’orientation de ce disque sera plus rock’n’roll et classic rock que les compositions de SAXON.



News Express   

Biff Byford (SAXON) a sept chansons écrites pour son nouvel album solo


Le chanteur Biff Byford (SAXON) a sept chansons écrites pour son nouvel album solo indique le frontman dans une interview accordée à Rock Talk With Mitch Lafon. L’orientation de ce disque sera plus rock’n’roll et classic rock que les compositions de SAXON.



Interview   

Saxon : l’énergie d’un bélier


Biff Byford - SaxonDepuis bientôt quarante ans, Saxon trace sa route, telle une voiture bélier à laquelle rien ne résiste. Toujours là, fidèle au poste pour venir nous abreuver d’une nouvelle salve de heavy metal, dans un fin équilibre de tradition et de modernité. Et vingt-et-un albums après ses débuts, être en mesure de pouvoir revenir avec des opus de la trempe de ce Battering Ram, il y a de quoi se dire que les vieux briscards du metal ont encore de beaux jours devant eux, au plus grand bonheur des fans qui s’agglutineront encore et encore contre les crash barriers, dégoulinants de sueur, les poings levés… C’est à eux que cet album est avant tout dédié. Car l’une des forces de ces Anglais, c’est aussi cette relation d’échange d’énergie qu’ils peuvent entretenir avec leurs fans, n’hésitant pas à leur consacrer certains de leurs hits.

Nous avons récemment rencontré Biff Byford qui nous parle du nouvel album, de sa conception, de l’implication du producteur Andy Sneap, de certaines thématiques, etc. Il fait aussi avec nous le point sur son album solo, dont certaines chansons sont finalement passées dans le camp Saxon. Mais tout d’abord, quelques nouvelles plus que rassurantes du batteur Nigel Glockler…

Lire l’interview…



Interviews   

Biff Byfford: a slightly Norman Saxon


Biff Byford. 61 years on the clock and still on the road. 160 concerts with Saxon in 2011 (God knows what the grand total amounts to since the band started out in the 70s), and still the man boasts a legendary voice, that you could recognize among a thousand others.

What I’m always interested in when I meet artists from my own generation is how they put up with life on tour. Sleeping in the tourbus? “It’s a nightmare at my age!” says Biff in an aside. With every new interview, I also discover a new sensibility in terms of cuisine: “I miss French food”, he says. Also, everyone has a different way of keeping up with the pace: “Rest. That’s the key to feeling well”. But I always sense the same tenderness towards the younger generation, even when Biff says with a smile, on the subject of alcohol: “Young people are stupid!”.

Watch the interview…



Heavy Metal Food    Interview   

Biff Byford : un Saxon un peu Normand


Biff Byford. 61 ans au compteur et toujours sur la route. 160 concert avec Saxon en 2011 (allez savoir combien au total depuis leur formation dans les années 70) et toujours cette voix légendaire, reconnaissable entre mille.

Ce qui m’intéresse toujours lorsque je rencontre des artistes de sa génération, c’est de savoir comment ils appréhendent la vie en tournée. Dormir dans le bus ? « C’est un cauchemar à mon âge! » me déclare Biff en aparté. Je découvre aussi à chacune de mes entrevues une sensibilité différente lorsqu’on parle de cuisine : « La nourriture française me manque » me dit-il. De même, chacun a son truc pour tenir le rythme. « Le repos. C’est le secret pour se sentir bien ». Mais je perçois toujours la même tendresse de leur part vis-à-vis de la jeune génération, même lorsque Biff assène tout sourire, en parlant d’alcool : « Les jeunes sont stupides! ».

Voir et lire l’interview…



Potin    Radio Gaga   

C’est l’histoire d’une rencontre


Encore Lady Gaga sur Radio Metal ! Vous devez commencer à vous dire qu’on le fait exprès, que ça nous plaît de mélanger les genres (pour ne pas dire les torchons et les serviettes), de provoquer. En effet, ça nous plaît. Ça nous fait même bien marrer de parler de Lady Gaga dans nos colonnes. Je pense même qu’on y prend goût. D’abord parce que dans le comportement de la Gaga, on trouve un peu (beaucoup) de nous-même, à savoir ce désir d’élargissement des horizons, les nôtres et les vôtres et ensuite, par provocation (un peu).

Car oui, on doit avouer qu’on aime faire râler une partie de notre lectorat qui va s’offusquer… Non, pas lui : la partie reptilienne de son cerveau. Vous savez, cette partie qui gère nos bas instinct et qui, dans un français approximatif, dénoncera la présence de l’icône pop postmoderne dans un article pas « TRVE du tout ».

Qu’entends-je ? Comment ? Radio Metal s’adonne à un tel racolage ? Eh bien, oui ! Nous nous adonnons au racolage hyper-actif, nous sommes les Promeneuses du Champ de Vénus du metal, les biatches d’acier, les prostiputes électriques qui montent à onze !

Bon, maintenant que nous avons avoué notre vie dissolue, que vient foutre Lady Gaga sur notre magnifique site (on ne dit jamais assez à quel point il est magnifique, il ne s’en porte que mieux ainsi) ?

Lire la suite…



  • Arrow
    Arrow
    Trivium @ Villeurbanne
    Slider
  • 1/3