ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

CR De Festival    Live Report   

Le Motocultor 2017 : l’édition des fans !


Le Motocultor est l’un des festivals metal les plus importants de France. Sa notoriété ne cesse de grimper et les affiches deviennent de plus en plus alléchantes. Cette année fêtait le dixième anniversaire du festival, néanmoins cette affiche a failli ne pas voir le jour. En effet, le festival a du mettre en place un système de financement participatif afin d’assurer l’édition 2017. L’appel a été entendu car plus que ce qui était nécessaire a été récolté, en conséquence le fest a pu se tenir. Et l’organisation ne s’est pas moquée de son public avec The Devin Townsend Project, Kreator, Opeth, Candlemass, 1349 et tant d’autres groupes pour trois jours de beau temps. Affrontant le froid de la nuit et la chaleur du jour, enchaînant les concerts sous les tentes, on a vécu un magnifique Motocultor avec des moments uniques.

La première journée de cette dixième édition ouvre sur un groupe que l’on aura le plaisir de voir régulièrement dans nos salles : Aluk Todolo. La formation de Grenoble nous avait déjà impressionné en première partie d’Oranssi Pazuzu en avril dernier et on les retrouvera en décembre en première partie de Wolves In The Throne Room. Toujours dans son optique de jouer leur album Voix en entier, l’ambiance du concert est hypnotique et la musique unique. Même si, c’est un fait, on était tout de même mieux dans l’obscurité d’une salle plutôt que sous un simple chapiteau à midi en Bretagne ! L’expérience dans une salle est en fait bien plus marquante que toutes autres expériences, même si dans les yeux du batteur et le jeu du guitariste on retrouve la même passion, les mêmes mouvements du corps et les yeux révulsés.

Lire la suite…



News Express   

Leif Edling travaille sur une nouvelle chanson de CANDLEMASS


Leif Edling travaille sur une nouvelle chanson de CANDLEMASS qui sortira au début de l’année prochaine a indiqué le musicien dans un message posté sur Facebook. En savoir plus…



Interview   

The Doomsday Kingdom : ici repose Leif Edling…


Cela fait maintenant un petit moment que Leif Edling se fait discret autant dans les médias que sur scène, et pour cause le Doomfather est victime depuis quelques années de fatigue chronique, communément appelé « burn-out ». Obligé de se terrer chez lui, souvent dans le silence, avec un minimum d’activité, il n’en a pas pour autant mis de côté sa créativité, c’est même un besoin vital pour lui. Voilà comment il nous a tout de même gratifié de deux albums d’Avatarium – avec un troisième à venir -, d’un EP de Candlemass et aujourd’hui d’un album avec son nouveau projet The Doomsday Kingdom.

C’est donc avec un vrai plaisir que nous avons pu nous entretenir avec lui dans le cadre de la promo de ce dernier disque, un album né dans les catacombes de Paris et de son amour pour le heavy metal traditionnel, mais également marqué par son état de santé au sujet duquel il est aujourd’hui en mesure de nous rassurer. Et évidemment, nous en profitons également pour faire le point sur son groupe de toujours, Candlemass.

Lire l’interview…



Interview   

Candlemass : trente ans de doom metal épique


Mats "Mappe" Björkman - Candlemass 1986On peut difficilement faire plus underground que le début de carrière de Candlemass ! En effet, son tout premier album, Epicus Doomicus Metallicus, sorti en 1986, a été conçu dans un vieux studio mal foutu, froid et humide, situé dans les sous sols d’une station de métro de Stockholm. Trente ans plus tard, pourtant, celui-ci a pris une aura unique, vénéré par les doomsters, chantant en transe le « Earth to earth. Ashes to ashes. And dust to… Earth to earth… » du mythique « Solitude » d’ouverture. Sans conteste, avec le sans titre de Black Sabbath (1970), évidemment, puis celui de Pentagram (1985) ou le Psalm 9 de Trouble (1985), l’un des piliers massifs du doom.

Trente an plus tard, l’album n’a pas pris une ride et suscite toujours autant de passion chez les amateurs, dépassant même le cadre du doom pour voir sa sphère d’influence s’étendre sur le metal en règle général. Afin de marquer l’anniversaire, nous avons profité d’avoir le guitariste et membre fondateur de Candlemass Mats « Mappe » Björkman au téléphone, à l’occasion de la sortie de l’EP Death Thy Lover, pour faire un bond de trente ans en arrière et revenir sur la genèse, et son contexte, de cet album fondateur.

Lire l’interview…



Interview   

Candlemass conjure la malédiction


Mats "Mappe" Björkman - CandlemassLe dernier album de Candlemass, Psalms For The Dead, tout aussi savoureux qu’il puisse être, a laissé un arrière goût amer en ayant été annoncé comme l’ultime album du groupe. Le bassiste Leif Edling expliquait en février 2012, alors que l’album ne sortait pas encore avant plusieurs mois, vouloir « arrêter avant de devenir trop vieux et sortir des albums à moitié boiteux » et « lentement disparaître sous le soleil couchant avec [leur] dignité intacte », ce qui n’apaisait pas forcément les fans, dans l’incompréhension d’une décision qui survenait après une série d’albums encensés par tous, et qui avaient largement adopté l’excellent Robert Lowe en tant que frontman des Suédois. Frontman par ailleurs remercié puis remplacé par Mats Levén – celui-là même qui officiait dans Krux avec Edling et a posé sa voix sur certaines démos de Candlemass – pour assurer les concerts. Et si les fans ont donc pu se consoler en retrouvant Candlemass sur les planches, les mystérieux problèmes de santé de Leif Edling, qui se sont révélés être de la fatigue chronique, ainsi que la multiplication des projets (Avatarium et plus récemment Doomsday King), n’étaient pas là pour redonner espoir quant à l’avenir des maîtres du doom.

Ce qui nous emmène à aujourd’hui où, pour célébrer les trente ans du premier et fondateur album Epicus Doomicus Metallicus, Candlemass sort non seulement une compilation rétrospective, Behind The Wall Of Doom, mais également un inattendu EP, Death Thy Lover, qui entérine la place de Levén au sein du groupe. Que doit-on voir derrière cette démarche ? Candlemass serait-il en train de revoir ses plans ? Nous avons discuté avec le guitariste rythmique Mats « Mappe » Björkman qui nous fait l’état des lieux et le point sur l’histoire récente de Candlemass pour mieux comprendre ce qui s’est passé ces dernières années. L’occasion aussi de revenir sur l’état de santé de Leif Edling, parmi d’autres sujets.

Lire l’interview…



News Express   

Les guitaristes Mats Björkman et Lars Johansson évoquent l’avenir de CANDLEMASS


Lors d’un entretien qu’il nous a accordé la semaine dernière, le guitariste et fondateur de CANDLEMASS Mats « Mappe » Bjorkman a évoqué l’avenir du groupe et la possibilité d’enregistrer un successeur à Psalms For The Dead, sorti en 2012 et originellement censé être l’ultime album de CANDLEMASS. En savoir plus…



Chronique   

Candlemass – Death Thy Lover


Candlemass - Death Thy Lover2016 est une année remarquable dans la carrière des légendes du doom de Candlemass : en effet, elle marque les trente ans de leur premier album, Epicus Doomicus Metallicus, que l’on peut classer sans trop d’hésitation dans les albums les plus marquants de l’histoire du metal. Une année à marquer d’une pierre blanche, donc, ce que les Suédois ont fait sous la forme de Behind The Wall Of Doom, un coffret composé de trois cds, deux dvds ainsi que d’un livre de 92 pages, et surtout d’un nouvel EP, Death Thy Lover, prévu pour le début du mois de juin, alors même que Leif Edling, bassiste et compositeur principal du groupe, avait suggéré à la sortie de leur dernier album, Psalms For The Dead, en 2012, qu’il serait leur dernier. En plus de trente ans d’une carrière bien remplie, cet EP vient aussi couronner la collaboration du groupe avec le chanteur Mats Levén (connu pour son implication dans de nombreux groupes, notamment Therion) qui les accompagne en live depuis 2012, a chanté sur certaines de leurs démos au tout début de leur carrière, mais n’avait jamais enregistré avec le combo (en dehors d’une reprise d’Entombed pour le split Candlemass vs. Entombed en 2013). Death Thy Lover symbolise donc bien des choses, et ses quelques vingt-six minutes sont bien plus qu’un simple avant-goût d’un éventuel album à venir.

Lire la suite…



News Express   

CANDLEMASS dévoile une lyric vidéo pour la nouvelle chanson « Death Thy Lover »


CANDLEMASS dévoile une lyric vidéo pour la nouvelle chanson « Death Thy Lover ». Celle-ci apparaît sur son prochain EP, intitulé Death Thy Lover, prévu le 3 juin prochain via Napalm. Un EP qui célébrera les 30 ans du groupe. Voir la vidéo…



News Express   

CANDLEMASS : détails du nouvel EP Death Thy Lover


CANDLEMASS dévoile les détails de son nouvel EP intitulé Death Thy Lover. Il sortira le 3 juin prochain via Napalm Records. La tracklist et l’artwork signé Erik Rovanperä sont visibles ci-dessous. Voir les détails…



News Express   

CANDLEMASS : nouvel EP en juillet


CANDLEMASS a annoncé via sa page Facebook que son nouvel EP 4 titres ne sortirait pas avant juillet chez Napalm Records : « Vous allez donc devoir être encore un peu patient. Mais très bientôt nous mettrons en ligne un nouveau teaser pour combler un peu cette attente. »



  • Arrow
    Arrow
    Anathema @ Lyon
    Slider
  • 1/3