ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interviews   

Devin Townsend : the wisdom of the fool


“Wise” is not the first word that comes to mind when talking about Devin Townsend. All of us would have gone for adjectives like “eccentric”, “off the trolley”, or even plain old “crazy”. And it would only be legitimate, since his music is undeniably eccentric, in more than one respect.

Being the humble guy that he is, Devin Townsend could tell you himself: he’s like everybody else, and like everybody else, he sometimes has weird ideas. But unlike most, he welcomes them fully. Being crazy and having a strong taste for eccentricity are two different things – and Devin describes his own eccentricity as simple honesty. The problem is not that his honesty is on the margins of society; rather, it reminds us of the “craziness” that we all harbor and have been taught to refrain, or, more generally, of certain truths that we refuse to see. In this respect, Devin Townsend is not crazy. Nor is he incoherent, or even on the fringe.

More than anything, he’s extremely wise. It shows everywhere in this interview, and in all the other. His wisdom is in his restraint, in his refusal to acknowledge other people’s opinion (without disregarding it), and in his decision to seize the day and forget that everything could come to an end one of these days. And even that wasn’t always the case, because wisdom happens when we take into account the inherent instability of the human race.

Read the interview.



Interview   

Devin Townsend : la sagesse du fou


« Sage » n’est pas le premier mot qui vient à l’esprit lorsqu’on parle de Devin Townsend. On aurait tous le réflexe d’utiliser des adjectifs tels que « excentrique », « déjanté », voire même fou. Et ce serait bien légitime, car excentrique, sa musique, à bien des égards, l’est incontestablement.

Humble comme il est, il pourrait vous le dire lui même : Devin Townsend est quelqu’un comme les autres, avec des idées parfois bizarres comme on en a tous, à l’exception près qu’il les assume pleinement. Il y a une différence entre être fou et avoir un goût prononcé pour l’excentricité. Une excentricité que Devin décrit comme étant simplement de l’honnêteté. Une honnêteté qui dérange non pas parce qu’elle est marginale mais peut-être bien parce qu’elle nous rappelle cette « folie » que nous avons tous en nous et que la société nous apprend à réfréner ou bien, de manière générale, certaines vérités que nous refusons d’admettre. A ce titre, Devin Townsend n’est ni fou, ni incohérent, ni en marge de la société.

Ce qu’il est par dessus tout, c’est extrêmement sage. Une sagesse qui s’exprime à chaque instant dans cette interview, comme dans les autres. La sagesse de la retenue, la sagesse d’ignorer – non sans la respecter – l’opinion d’autrui, ou encore la sagesse suprême de profiter du moment présent en sachant oublier que tout cela peut un jour s’arrêter ; même si, pour ce dernier point, par exemple, ça n’a pas toujours été le cas, car tout ceci se fait en prenant en compte la part de flou et d’instabilité inhérente au fait d’être humain.

Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

A quand le Devin Townsend effervescent en pharmacie ?


Inutile d’en refaire une couche sur l’intense rythme de création de Devin Townsend ces dernières années. Car le temps de s’en extasier ou d’en débattre, il est déjà sur autre chose. En l’occurrence, alors qu’à peine nous commençons à prendre du recul sur ce que représentaient Deconstruction et Ghost, Townsend s’apprête à sortir, le 24 septembre prochain (le 18 en Amérique du Nord), son nouvel album Epicloud.

Il vient d’en révéler la pochette (ci-contre) ainsi qu’un premier extrait de l’introduction de l’album, « Effervescent », en écoute ci-dessous. Un trailer contenant, comme d’habitude, la dose d’humour que l’on connaît à Devin Townsend.

Lire la suite…



  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3