ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

News Express   

Max et Igor Cavalera vont célébrer les vingt ans de l’album Roots (SEPULTURA) sur scène


Les anciens membres de SEPULTURA Max Cavalera (guitare/chant) et Igor Cavalera (batterie) vont célébrer les vingt ans de l’album Roots en le jouant en intégralité à la fin de l’année lors d’une tournée nord-américaine. Lire la suite…



News Express   

Igor Cavalera à propos de SEPULTURA : « Ils sont finis »


Interrogé par Loud TV au Hellfest pour savoir si selon lui SEPULTURA devrait s’arrêter, le batteur Igor Cavalera (CAVALERA CONSPIRACY, ex-SEPULTURA) a répondu par l’affirmative : « Ouais, je le pense… [rires] Ils sont finis. [Rires] Je veux dire que moi et Max, nous jouons les choses que nous avons écrites ensemble à l’époque, et c’est tout. Ce sont ça les racines. » Ceci rejoint une précédente déclaration où il estimait que les membres actuels de SEPULTURA « détériorent la marque du groupe auprès des fans ».



News Express   

Igor Cavalera : Les membres actuels de SEPULTURA « détériorent la marque du groupe auprès des fans »


Au cours d’un entretien à AntiHero Magazine le batteur Igor Cavalera affirme que les membres actuels de SEPULTURA « détériorent la marque SEPULTURA auprès des fans en faisant des tournées et en continuant à le faire sans que [lui] et [le guitariste-chanteur] Max [Cavalera]«  soient là. Lire la déclaration…



News Express   

Le batteur Igor Cavalera « espère vraiment » une reformation du line-up classique de SEPULTURA


Interrogé par Metal Wani sur l’éventualité d’une réunion avec le line-up classique de SEPULTURA effectif à la fin des années 80/début des années 90 – et comprenant les frères Cavalera, Andreas Kisser (guitare) et Paulo Xisto Pinto Jr (basse) – le batteur Igor Cavalera a indiqué « espéré vraiment » une reformation de cette version de SEPULTURA. En savoir plus.



Interviews   

Cavalera Conspiracy: The brutal brothers


Max Cavalera is in Olympic shape, and good luck to you if you want to keep up with his crazy rhythm! Not only does the man lead all the projects he takes part in, but three of them delivered an album in the space of a year: Soulfly released Savages, Killer Be Killed created their first record, and now Cavalera Conspiracy is releasing a third album, Pandemonium. He did warn us the last time we talked: even without a single riff written, he had a precise idea what this album was going to sound like. It was to be inspired from grindcore, “very brutal, very aggressive, and fast”. Those same three words come back all the time in this new interview. Too bad for those (starting with his brother Igor) who have to deal with his “dictatorship” during recordings: Max is commander-in-chief and his vision is law. At least it proves that trust is still going strong between the two brothers, and that they’re closer now than ever. Actually, the only innocent victims are their immediate neighbors, and the cops who had to come pounding on the door…

Max tells us all about the very “underground” creation of the album, his motivations, and the musical relationship he’s had with Igor ever since they were children. And to think he’s already planning Soulfly’s tenth album next year…

Read the interview…



Interview   

Cavalera Conspiracy : les brutal brothers


Quelle forme le Max Cavalera ! Il faut pouvoir tenir son rythme, lui qui chapeaute en leader tous ses projets et qui aura fourni pas moins de trois albums avec trois formations différentes en un an de temps : Savages de Soulfly, le premier album de Killer Be Killed et désormais le troisième opus de Cavalera Conspiracy intitulé Pandemonium. Et il nous avait prévenu la dernière fois : avant même d’écrire un riff, il avait une idée déjà bien précise en tête de ce que cet album allait être, en l’occurrence inspiré du grindcore, « très brutal, très agressif et rapide. » Trois termes qui reviennent sans arrêt au cours de la nouvelle interview qui suit. Et tant pis pour le frangin Igor qui a dû supporter son « dictat » au cours de l’enregistrement, Max est le commandant de bord qui détient LA vision. Ça prouve en tout cas la véritable confiance qui règne entre les deux frères, plus proches que jamais. En fait, c’est surtout tant pis pour le voisinage et la maréchaussée venue frapper à la porte…

Max s’étend avec nous sur la conception très « underground » de l’album, ses motivations et la relation musicale qu’il entretient avec Igor, remontant jusqu’à leur enfance. Et dire qu’il prévoit déjà le dixième album de Soulfly pour l’année prochaine…

Lire l’interview…



Nouvelles Du Front   

Cavalera Conspiracy : le futur White Stripes du grind ?


Que va devenir Cavalera Conspiracy ? Plus que jamais, la question se pose. Après s’être occupé du cas Soulfly, Max Cavalera revient enfin aux affaires sur ce side-project, avec son frère Iggor à la batterie, à la courte discographie. Discographie qui pourrait très bientôt être allongée d’un troisième opus, comme l’a évoqué Max il y a quelques temps, en parlant de sa vision très personnelle de ce futur album : « J’adore ce genre de choses comme Wormrot, Nails et Pulling Teeth. Super lourd avec des chansons d’une minute et une sorte de Napalm Death old-school […] Je pense que nous allons le sortir. Et puis nous allons vraiment choquer le monde avec ça […] Il est toujours bon de faire quelque chose de nouveau, quelque chose d’excitant. J’ai pensé à l’idée du grindcore quand je regardais ma collection de musique, et j’ai pensé : ‘Je n’ai jamais fait un album grindcore. OK, eh bien c’est peut-être temps d’en faire un ? OK, nous allons le faire avec Cavalera [Conspiracy]… OK, allons-y.’ »

Et par sa couleur musicale, Cavalera Conspiracy pourrait aisément faire une petite incartade par la case grind sans trop dépayser ses fans. Du moins, les fans de Max Cavalera et de son passé chez Sepultura. Car du vieux death de Sepultura, en passant par le thrash groovy de Cavalera Conspiracy, jusqu’au grind, il n’y a pas un si grand écart. Mais Iggor transmet une vision des choses profondément différente.

Lire la suite…



Live Report   

La conspiration dévoilée


Après un passage au Hellfest dimanche, Cavalera Conspiracy posait ses valises ce lundi 20 juin du côté du Bataclan de Paris pour défendre son nouvel album Blunt Force Trauma, accueilli de façon mitigée.

La réunion des frères Cavalera, de nombreuses années après leurs méfaits au sein de Sepultura attire toutefois les fans que l’on peut schématiquement diviser en deux clans : les nostalgiques des années 90, pour qui les Arise ou Beneath The Remains restent les pierres angulaires d’un certain metal et qui veulent reprendre une bonne claque par ces riffs assassins, et ceux qui attendent de voir ce que les années passées ont apporté au discours des frangins épaulés de nouveaux musiciens.

Si les attentes avaient été importantes vue l’excitation suscitée par cette réunion, les albums ne les avaient pas comblés. Après une setlist très variée au Hellfest, puisant dans les vieux Sepultura comme dans ses deux albums, on attend de voir comment Cour de Cassation défendra son nouveau bébé sur scène.

Lire la suite…



CR De Festival   

Hellfest 2011 : le fil rouge du dimanche 19 juin


Du 17 au 19 juin 2011, nous vous proposons un fil rouge en direct du Hellfest. Ce dernier se déroule à Clisson sous trois jours et réunit 80 000 personnes. Morbid Angel, Rob Zombie, In Flames, Coroner, Scorpions, Ozzy Osbourne, Kyuss Lives ! font partie des principales attractions de ce festival. Mais ils ne sont pas les seuls puisque près de 120 groupes sont présents au Hellfest. Un live report intégral de l’événement en instantané sans oublier des séquences backstages exclusives avec les artistes : voilà ce que vous propose Radio Metal durant ces trois jours de metal à Clisson.

C’est parti pour le fil rouge de la journée du dimanche 19 juin. Pour voir l’avancée de notre reportage, il vous suffit de recharger la page. Dans le but d’avoir une navigation optimale pour la lecture de ce fil rouge nous vous conseillons vivement d’utiliser le navigateur Firefox. Retrouvez également les fils rouges du jeudi 16, vendredi 17 et samedi 18 juin.

Lire la suite…



Interviews   

Some news from Igor « Who Swallows Rats »


In his words, Igor Cavalera is just like his drums playing on the Cavalera Conspiracy’s last album: straightforward and without any ornamentation. This interview is really the proof that you don’t need to be excessively talkative to deliver an interesting speech.

It’s with a respectable sincerity that he answered our questions about the recording of the last album, the evolution of his way of playing as well as the tricky question about the relationship with Sepultura. You will notice the character’s composure, a quite unusual characteristic within a metal scene crammed with communicative people. From time to time, it is good!

And it is exclusively across these lines that he announces the creation of a new project with his brother, a revolutionary project related to the circus world presenting in particular a very dangerous show dealing with swallowing rodent.

Click here to read more…



  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3