ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

Joe Satriani : l’élève, le professeur, le héros


Œuvrant depuis trente-cinq ans en tant que guitariste solo, il n’a pas fallu longtemps à Joe Satriani pour rencontrer un vrai succès populaire. A sa propre surprise : la musique instrumentale n’est pas réputée bankable. Ce succès, qu’il doit certainement, plus encore qu’à sa technique éblouissante, à son style mélodique, aussi inventif qu’efficace, lui permet aujourd’hui d’incarner le modèle même du guitar hero moderne. Pourtant, relativement modeste, prônant avant tout la discipline et le travail, et balayant le concept de « guitar hero », Joe Satriani n’a pas toujours été destiné à une telle carrière. Si la guitare a toujours été son amour, son ambition était d’abord celle de Squares, un trio éphémère de pop rock fondé à la fin des années 70, et dont il sort aujourd’hui, pour la première fois, les musiques via un Best Of The Early 80’s Demos à la fois curieux et plein de nostalgie.

C’est à l’occasion de cette sortie que nous avons plongé avec Joe Satriani dans ses jeunes années et ses débuts professionnels. Outre la période Squares, celle de transition qui a suivi, le démarrage de sa carrière solo ainsi que ses « jobs » ponctuels auprès de Mick Jagger ou au sein de Deep Purple, il est également question de Jimi Hendrix, qui lui a donné l’impulsion pour devenir guitariste et dont il est revenu il y a peu d’une tournée hommage, mais aussi de ses autres héros, mentors et professeurs. Professeur, il l’a d’ailleurs lui-même été, instruisant de jeunes guitaristes devenus, comme lui, des super stars de la guitare, à l’instar de Steve Vai ou Kirk Hammett.

Le guitariste, d’un naturel simple et agréable, a pris son temps (plus d’une heure…) pour échanger avec nous. En résulte un entretien riche, instructif et bourré d’anecdotes.

Lire l’interview…



News Express   

CHICKENFOOT dévoile le clip de la chanson « Divine Termination »


CHICKENFOOT, le groupe des ex-VAN HALEN Sammy Hagar et Michael Anthony, avec Joe Satriani et Chad Smith (RED HOT CHILI PEPPERS), sortira la compilation intitulée Best + Live le 10 mars via eOne Music. Voir les détails…



News Express   

Sammy Hagar donne des infos sur le nouvel album de CHICKENFOOT et évoque le volet business


Sammy Hagar donne des infos sur le nouvel album de CHICKENFOOT et évoque le volet business dans une nouvelle interview accordée à Ultimate Classic Rock. Comme l’a indiqué Joe Satriani, le guitariste du groupe, il y a quelques jours CHICKENFOOT a travaillé très récemment sur une nouvelle chanson qui s’intitule « Before I Die » informe Sammy Hagar. En savoir plus…



News Express   

CHICKENFOOT travaille actuellement sur un nouveau titre


Dans le cadre d’une nouvelle interview accordée à The GuitCast, le guitariste Joe Satriani est revenu sur son nouvel album Shockwave Supernova ainsi que sur le statut de CHICKENFOOT, son projet avec Sammy Hagar (ex-VAN HALEN), Michael Anthony (ex-VAN HALEN) et Chad Smith (RED HOT CHILI PEPPERS) dont il a récemment affirmé qu’un troisième album « était presque impossible ». En savoir plus…



News Express   

Joe Satriani : Un troisième album de CHICKENFOOT est « presque impossible »


Au cours d’un entretien accordé à l’émission Eddie Trunk Live de la radio SiriusXM, le guitariste Joe Satriani se montre pessimiste quant à la possibilité de voir CHICKENFOOT – comprenant également le chanteur Sammy Hagar, le bassiste Michael Anthony et le batteur Chad Smith – faire un troisième album, jugeant cela « presque impossible ». En savoir plus…



Metalanalysis   

Holy water turns fresh between Flaming Lips


Re-Machined, the tribute album to Deep Purple and their magnum opus Machine Head, will be released on September 25th via Eagle Records. Usually, for this kind of project, only one monster band is hiding amidst small-time acts, but this time, the list of big names is impressive: Santana, Chickenfoot, Black Label Society, Glenn Hughes, Kings of Chaos (with Def Leppard’s Joe Elliot, ex-Guns N’ Roses Matt Sorum and Duff McKagan, and Steve Stevens, Billy Idol’s guitarist, among other names in this big live project), and none other than Iron Maiden and Metallica at the end of the tracklist.

But the tribute is paid through imitation. No artistic risk was taken, the original score was followed academically, and no one dared crumple this precious musical heritage by giving a try at a more daring performance – nope, no exception, not even from Iron Maiden or Kings of Chaos. Of course it’s always nice to rediscover all the energy of the songs, and this album is a true racing car from the first minute to the last. But it also reeks of a quickly wrapped-up project. The feeling of déjà vu is everywhere, starting with Santana’s cover of “Smoke On The Water”, taken from his 2010 album, Guitar Heaven. Not to mention that it’s not the only cover of that song on the album, but more on that later. What’s more, on the admission of Joe Satriani himself, Chickenfoot didn’t have the time to record a cover, so the band had to rummage through live recordings from 2009 to be included on this tribute album.

Read more…



Metalanalyse   

Pas de fumée sur l’eau sans lèvres en feu


Re-Machined, l’album-hommage à Deep Purple et à leur opus magnum Machine Head, sortira le 25 septembre chez Eagle Records, affichant une brochette de noms comme on n’en trouve que rarement sur ce genre de projet où, le plus souvent, un mastodonte se planque au milieu des souris : Santana, Chickenfoot, Black Label Society, Glenn Hughes, les Kings of Chaos (composé de Joe Elliot de Def Leppard, les ex-Guns N’ Roses Matt Sorum et Duff McKagan et Steve Stevens, guitariste de Billy idol qui ne sont que quelques noms d’un plus important projet live), et rien moins qu’Iron Maiden et Metallica en bout de tracklist.

Mais un hommage par l’imitation. Aucune prise de risque artistique, on suit la partition avec une fidélité des plus académiques, pas question de froisser l’héritage musical par une interprétation trop osée – et non, ni Iron Maiden ou les Kings Of Chaos ne font exception. Bien sûr, on a plaisir à retrouver toute l’énergie de ces titres et de cet album qui va à cent à l’heure de la première à la dernière minute mais ça sent aussi le vite emballé. Venant appuyer cette impression : le déjà-vu. Déjà vue, par dessus tout, la reprise de « Smoke On The Water » par Santana qui n’est qu’extraite de son album Guitar Heaven de 2010 et qui fait doublon avec une autre reprise du même titre (dont nous reparlerons plus bas). Vite emballé aussi car pas le temps non plus, surtout pour Chickenfoot (de l’aveu même de Joe Satriani), d’enregistrer une reprise, alors on va chercher dans des enregistrements live de 2009 pour faire partie de cet hommage.

Lire la suite…



Galerie Photos   

CHICKENFOOT @ L’OLYMPIA, PARIS, FRANCE – 16/01/2012




Interview   

Chickenfoot : Le red rocker et son cocktail explosif


Après avoir eu le plaisir de s’entretenir avec Joe Satriani et Michael Anthony, en écoutant Sammy Hagar parler il devient évident pourquoi ces musiciens ont cherché à monter un groupe ensemble. Ils ont le même enthousiasme, le même côté bon enfant sans prise de tête et la même intention de réaliser de bonnes chansons, sans toutefois occulter le plaisir et le fun car, autrement, tout du moins pour eux, ça n’a pas de sens : « On peut s’amuser plus parce qu’on n’a pas besoin de faire semblant d’être d’excellents musiciens » résume Sammy Hagar qui avoue se marrer en regardant Satriani jouer parce qu’il « est tellement bon que ça en devient drôle ». On peut dire que ces mecs se sont bien trouvés !

Parler avec le Red Rocker a permis d’approfondir quelques thématiques liés à Chickenfoot déjà abordés avec ses collègues mais aussi d’autres sujets. L’un de ceux-ci est clairement politique et a finalement été assez peu abordé par les autres médias. Sur les titres « Three And A Half Letters » et « No Change », Hagar évoque en effet, au moyen de paroles poignantes, le thème de la crise et de sa déception des gouvernements. C’était donc une bonne occasion de lui proposer de développer sa vision du contexte sociopolitique actuel.

En revanche, il est assurément impossible de passer outre le sujet Van Halen. L’ex-chanteur du groupe n’a jamais eu sa langue dans sa poche lorsqu’il s’agissait d’évoquer l’inactivité de son ancienne bande, alors à la veille de la sortie de leur nouvel album, dont le single Tattoo a déjà été dévoilé, il fallait bien recueillir son sentiment. Et, encore une fois, il ne mâche pas ses mots ! « Si tu n’a rien de bon à dire sur quelqu’un, autant ne rien dire » affirme Sammy en réponse à l’une de nos premières questions. Force est de constater que ce précepte ne s’applique pas encore au sujet Van Halen. Mais qui peut lui en vouloir de nous répondre, avec sincérité qui plus est ? Pas nous, bien évidement…

On vous laisse découvrir tout ceci dans l’entretien qui suit…



Interviews   

Chickenfoot: rockstars just wanna have fun


They’re back! Barely two years after their first album and a tour, Chickenfoot are back with a new album called III. The least we can say is that the quartet of super rockstars has a hell of a lot of motivation, and where there’s motivation, there’s life. The Get Your Buzz On DVD released between the two albums drove the point home regarding the viability of the band by showing four smiling musicians having fun and using the songs from their first album as an excuse to embark on crazy jams.

There’s no doubt the songs from this new record, even if they’re a little more polished, will serve as a good foundation for the new tour: “We realized the new songs give us a good basis for improvisation”, says Joe Satriani, the band’s prestigious guitarist – even if drummer Chad Smith won’t be able to join his mates on all the dates because of his commitment to the Red Hot Chili Peppers. His temporary replacement, Kenny Aronoff, was introduced in the hilarious video shot for the single “Big Foot” – and we have to say that the band still works wonderfully with the man with the shaved head and the Satch-y sunglasses.

At any rate, one thing’s certain: Chickenfoot know they have a rare thing called chemistry, and they certainly don’t want to ruin this.

We offer you a double interview with guitar hero Joe Satriani and former Van Halen bass player Michael Anthony, who told us all about this state of mind and more.

Read the interview…



  • Arrow
    Arrow
    Alice Cooper @ Paris
    Slider
  • 1/3