ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

Monte le son ! Ils parlent de metal à la télé !


Après un été particulièrement mouvementé médiatiquement parlant, autant dire que le petit écran, pour s’attaquer à nouveau au cas du metal, allait devoir y aller à pas prudents. M6 en a fait les frais, à juste titre dans un certain sens, avec un Zone Interdite, moins coup de poing que camouflet, qui n’avait de percutant que son titre tant son contenu s’est avéré aberrant. La bouillasse erronée servie à la ménagère n’avait pas été digérée par certains qui l’avaient alors bien fait comprendre. Donc quand l’émission Monte Le Son, sur France 4 (à qui l’on devait déjà d’avoir diffusé en 2011 le documentaire « Le Metal expliqué à ma mère »), a annoncé que son émission du 16 novembre consacrerait un reportage à la musique metal, de nombreuses mâchoires ont commencé à crisser, quand bien même celui-ci semblait voué à défendre la cause métalleuse en mettant « à mort les clichés » qui collent aux basques des metalheads, tel ce chewing-gum sous sa semelle que l’on n’ose même plus enlever, tant il a tendance à y revenir tout seul.

Mais il faut avouer que Monte Le Son a finalement respecté son contrat initial : se débarrasser des clichés faciles. Pour se faire, Charline Roux, dans « L’enquête de la semaine », plutôt que de partir avec son argumentaire pré-écrit, a donné la parole à quelques uns des acteurs du milieu metal hexagonal : Sylvain Quimène (chroniqueur sur Le Mouv’), Nicolas Giraudet (alias Niko Jones, frontman de Tagada Jones, et tourneur chez Rage Tour) et les membres d’un des groupes de metal français les plus respectés : Mass Hysteria. Des personnes qui parlent en connaissance de cause et dont le point de vue sur ce milieu est, de facto, plus juste puisque vu de l’intérieur. Or, démonter tous les clichés qui entourent le metal n’est pas chose aisée, surtout (comme on pouvait s’y attendre) en seulement quelques minutes de traitement.

Voir ce reportage et lire la suite.



Blow Up Your Video   

Les grindeux jouent (aussi) à World Of Warcraft


Leng Tch’e. Ne vous y trompez pas : derrière ce nom sonnant comme une spécialité extrême-orientale à base de thé et fleurant bon la fleur de lotus se cache en réalité une ancestrale méthode d’exécution chinoise aussi connue sous le nom (bien porté) de « mort des milles coupures ».

C’est aussi le sobriquet que s’est donné ce groupe de grind belge (flamand, pour être précis) qui a sorti son dernier album Hypomanic l’an dernier et qui vient de publier ce clip pour le titre « Totalitarian » extrait de cet opus et sur lequel on peut aussi entendre Barney Greenway de Napalm Death. Les fans de grind vont apprécier. Les amateurs de fées et de licornes, moins.


Mais le plus intéressant (à mon goût) ne se trouve pas dans le clip mais dans son making-of.

Lire la suite…



Blow Up Your Video   

Tout y est


Par le biais du présent article, nous saluons Pathfinder pour sa démarche louable de rassembler en un seul clip et un seul titre l’intégralité des clichés associés au metal symphonique. Avec – même – un bout de heavy aussi. Tant qu’à faire…

Désormais, il y aura un « Avant Pathfinder » et un « Après Pathfinder ». Car vous pourrez maintenant présenter la vidéo de ce titre « The Lord Of Wolves », extrait de l’album Beyond The Space Beyond The Time (prévu pour le 29 avril 2011) et dire « Tu vois, le heavy symphonique, c’est ça » :

Lire la suite…



  • Arrow
    Arrow
    Alice Cooper @ Paris
    Slider
  • 1/3