ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

News Express   

BILLY CORGAN de passage à Paris en juin


Voir agenda concert.



News Express   

WILLIAM PATRICK CORGAN (Billy Corgan de SMASHING PUMPKINS) dévoile le clip vidéo de la chanson « The Spaniards »


WILLIAM PATRICK CORGAN, plus connu sous le nom de Billy Corgan, frontman de SMASHING PUMPKINS, sortira son deuxième album solo, intitulé Ogilala, le 13 octobre via BMG. Voir les détails…



News Express   

Vidéos : Billy Corgan (SMASHING PUMPKINS) et Tom Morello (RATM) partagent la scène avec Roger Waters


Le chanteur/guitariste Billy Corgan (SMASHING PUMPKINS) et le guitariste Tom Morello (RATM) ont rejoint sur scène Roger Waters (PINK FLOYD) lors du concert Music Heals, en soutien aux soldats américains blessés, qui s’est déroulé au Constitution Hall de Washington le 16 octobre dernier. Différentes vidéos amateurs du concert sont en ligne comme par exemple l’interprétation des titres « Comfortably Numb », « Forever Young » (BOB DYLAN), « Brain Damage/Eclipse » visibles ci-dessous. Obtenir les infos…



Interviews   

The Smashing Pumpkins: Billy Corgan doesn’t give up


“At some point a band stops being a band and becomes more like an institution”, says Billy Corgan in the following interview. And there’s no question of giving up on his own institution, The Smashing Pumpkins, detached from all the original musicians except himself, although he describes it as merely a “concept of a band”. Corgan is now the soul of this “concept”, and has perhaps always been.

On the occasion of the release of Monuments To An Elegy, the second-to-last album in a cycle called The Teargarden By Kaleidyscope, Corgan shares whith us his feelings regarding his band (one of the greatest symbols of 90s rock), their music and the current state of rock music. This is an artist who refuses to compromise his investment in The Smashing Pumpkins, or to bow down to those who claim that everything that could be done in rock has already been done. This is a man whose well-considered, lucid and honest words make for a fascinating read.

Read the interview…



Interview   

The Smashing Pumpkins : Billy Corgan ne renonce pas


« Au bout d’un moment, un groupe arrête d’être un groupe et devient plus comme une institution » affirme Billy Corgan dans l’entretien ci-dessous. Et c’est avec cette institution qu’est devenue The Smashing Pumpkins, détaché des musiciens d’origine à l’exception de lui-même, qu’il réduit lui même à un « concept de groupe », que Corgan est bien décidé à poursuivre la construction de son oeuvre. Il est aujourd’hui l’âme de ce « concept » et peut-être l’a-t-il toujours été.

Fort d’un nouvel opus, Monuments To An Elegy, avant dernier du cycle baptisé The Teargarden By Kaleidyscope, Corgan partage avec nous ses sentiments sur son groupe – l’un des plus grands emblèmes du rock des années 90 -, sa musique et l’état actuel des musiques rock. Un musicien, un artiste, qui se refuse au renoncement, autant en ce qui concerne son investissement dans The Smashing Pumpkins qu’au sujet de ceux qui prétendent aujourd’hui que tout ce qui pouvait être fait dans le rock a été fait. Un personnage très réfléchi, lucide et intègre, passionnant à écouter et lire.

Lire l’interview…



Vide(o)rdure   

Billy Corgan (Smashing Pumpkins) : catch et chaises musicales


On dirait pas comme ça, avec sa tête de fidèle consommateur d’anti-dépresseurs, mais Billy Corgan, leader des Smashing Pumpkins, est un mec qui sait s’amuser. Car, même si on a plus l’habitude de lui associer une esthétique aussi joyeuse qu’un dimanche gris, le gusse aime aussi voir et encourager des gens bondissant en slip coloré ou pantalon Spandex fluo sur un ring.

A tel point qu’en 2011, il a fondé sa propre ligue de catch dans son Illinois natal, Resistance Pro Wrestling, avec tout ce qu’il faut pour plaire à l’amateur de cette discipline : il y a des méchants qui font des grimaces, des gentils qui vont plaire aux enfants, des lutteurs masqués (soi-disant) mexicains, des types en costumes improbables et des femmes pour la variété (quoi, j’ai dit quelque chose qu’il fallait pas ?). Et parfois même des stars comme Jake « The Snake » Roberts (que les fans de la WWF dans les 80’s n’ont pas oublié) qui est passé avec ses bêbêtes en janvier dernier.

Mais Billy Corgan n’est pas qu’un musicien fan de catch, c’est aussi un grand gamin qui joue parfois aux chaises musicales sur un ring de catch dans une pub pour des chaises avec des catcheurs pour une chaîne de magasins de meubles de l’Illinois… Vous voyez le tableau ?

Vous allez mieux voir dans la suite…



Nouvelles Du Front   

Soundgarden : le grunge est mort, vive le Roi Animal


Puisque le grunge n’a jamais vraiment existé, il n’a jamais vraiment disparu. Rien qu’une étiquette sur un lot de bons groupes (pour le moins) de heavy-rock venus du nord-ouest des États-Unis qui avaient voulu ramener un peu de sens du riff à l’ancienne, avec parfois une touche d’esprit punk, en balayant tout ce que les années 80 et leur exubérance avaient fini par noyer sous une pluie de paillettes.

On a pleuré la mort de Nirvana mais il nous restait quand même Alice In Chains, Pearl Jam, Smashing Pumpkins et bien sûr Soundgarden, pour ne citer qu’eux. Cependant, la disparition de la tête de gondole a pas mal détourné l’attention du public et les expérimentations de formations comme Pearl Jam et les Citrouilles de Billy Corgan n’ont pas toujours aidé l’auditoire à suivre ces musiciens sur tous les terrains qu’ils ont emprunté. Et les graves problèmes de drogue puis la mort de Layne Staley d’Alice In Chains ainsi que la fin de l’histoire de Soundgarden au crépuscule des années 90 n’a rien arrangé et n’a pas empêché de croire que cette scène de Seattle ne passerait pas le cap du XXIe siècle. Mais voilà, ces derniers sont de retour ; on le sait maintenant, leur nouvel album, le premier en quinze ans, King Animal sortira le 12 novembre et s’écoute déjà via le site de NME. Alors, que reste-t-il du groupe au sortir de cette résurrection ?

On l’écoute ensemble dans la suite…



Potin   

Ha, comme le monde est petit !


Pendant que D’arcy Wretzky, ancienne bassiste de Smashing Pumkins dans les années 90, règle ses problèmes avec la justice, Billy Corgan, le leader du groupe, en a appris une bonne sur la demoiselle occupant aujourd’hui ce poste, miss Nicole Fiorentino.

Mais avant de vous en dire plus, revenons un peu en arrière. En 1993, les Smashing sortent l’album Siamese Dream avec pour illustration le portrait de deux petites filles, siamoises, devinons-nous. En 2007, Billy Corgan lançait un appel sur le web pour retrouver ces fillettes : « Comme vous le savez tous, elles étaient assez jeunes quand la photo a été prise. Pour ce que nous en savons, elles ne sont plus conjointes. » Quatre ans plus tard, il ne s’attendait probablement plus à les retrouver. Et pourtant…

Lire la suite…



  • Arrow
    Arrow
    Rival Sons + MNNQNS @ Cenon
    Slider
  • 1/3