ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Galerie Photos   

Altar @ Hellfest, Clisson, France – 18/06/2017




News Express   

CORONER : les premiers détails du coffret Autopsy ; un nouvel album pour 2017


CORONER sortira son coffret Autopsy le 23 septembre. En savoir plus…



News Express   

CORONER prépare un nouvel album et un DVD


Lors d’une interview accordée à Guitariste-Metal.fr le 18 octobre dernier, les membres de CORONER confirment qu’ils souhaitent sortir un nouvel album. Un DVD est également prévu. « Un nouvel album est en préparation. […] Nous aimerions également sortir un DVD, une sorte de documentaire. Le film se déroulera jusqu’au départ de Marquis, il y aura vraiment beaucoup de contenu, comme des sessions de concerts mais également nos premiers titres joués en concert, en 1985. C’est spécial, c’est vraiment quelque chose que nous sortons pour les fans ! » explique le guitariste Tommy Vetterli.



Galerie Photos   

Sylak @ Saint Maurice de Gourdans, France – 10/08/2014




CR De Festival    Live Report   

Sylak Open Air 2014 : le ciel peut attendre


Il est un vieil adage du festivalier disant simplement ceci : « festival pluvieux, festival heureux ». Comme une variante du « faire contre mauvaise fortune bon cœur », pour trouver de la joie même dans les désagréments, comme de la flotte pendant tout un weekend censé s’annoncer festif. Mais quand la météo annonce des intempéries sur la région pendant la moitié du weekend… Mais la vraie météo, c’est par la fenêtre qu’elle se voit et, de ce côté, après l’amoncellement de nuages noirs, les cordes. Quand ça tombe en plein milieu du weekend : alea jacta est. Quand c’est avant même d’y aller, les troupes peuvent se sentir les jambes lourdes dès avant de sentir la boue sous les semelles. Mais à mort ces cogitations fatalistes, le soleil vient d’envoyer un signe, une éclaircie signifiant : « fais pas ta chochotte et fonce ».

C’est parti ! L’autoradio crache le son le plus virulent qu’il puisse ingérer tandis que la gomme avale le bitume direction Saint-Maurice de Gourdans, petite ville de l’Ain à trente kilomètres de Lyon, qui avait encore récemment tout du patelin calme pour tous les habitants du canton et qui devient chaque été depuis maintenant quatre ans une zone de déflagration sonore et le nouveau camping de milliers de headbangueurs de la région Rhône-Alpes mais aussi de bien au-delà : Alsace, Bourgogne, région PACA et même des Anglais sont repérés sur le parking ou dans la foule. Le petit festoche local prend de l’ampleur. On l’avait déjà deviné avec une affiche mettant en tête d’affiche le fer de lance du metal français (Gojira), l’un des fleurons du thrash européen (Coroner) et le bras droit d’une légende (Phil Campbell). Et les chiffres seront aussi parlants : 6000 festivaliers sur tout le weekend contre 4500 l’an dernier. Alors qu’est-ce qu’on attend ? On entre ?

Lire la suite…



Interviews   

Triptykon: black is black


There is a form of wisdom in the words of Thomas Gabriel Fischer, aka Tom Warrior, the leader of Hellhammer, then Celtic Frost, and now Triptykon – a band which, as its name suggests, is a kind of final phase in the triptych that was the frontman’s artistic life. It’s the kind of lucid wisdom that allows one to see the reality of the world in minute detail, without trying to run from it – or not right now, at least. “I’m more afraid of remaining on this planet that I’m to choose the other option…”, he says with great honesty. The liberation of death holds a prime place in his thoughts, his music, and his spirituality. And when he talks about it, he does so with incredible softness, his voice controlled, almost down to a whisper, and friendly. There’s something comforting in his speech, but also something heart-rending when he brings up darker, more intimate thoughts.

Dark thoughts are precisely at the heart of his new album, Melana Chasmata, released four years after the band’s first record. The result of “a very complex gestation periode”, the record is all at once deep, carefully thought out, and striking. In the future we might even call it a masterpiece, even if Tom Warrior doesn’t even see himself as “a good musician” and doesn’t give his music “too much importance”

Read the interview…



Interview   

Triptykon : noir c’est noir


Difficile de ne pas voir une certaine forme de sagesse dans les mots de Thomas Gabriel Fischer, alias Tom Warrior, leader de Hellhammer, puis Celtic Frost et aujourd’hui Triptykon qui, comme son patronyme l’insinue, boucle une sorte de triptyque dans la vie d’artiste du frontman. Une sagesse lucide, qui voit la réalité du monde, souvent cruelle, dans ses moindres détails, sans la fuir… Tout du moins pas encore. « J’ai plus peur de rester sur cette planète que de l’autre option… » nous avoue-t-il avec une grande franchise, la mort libératrice ayant une place importante dans ses pensées, dans sa musique, dans sa spiritualité. Tout ça il nous en parle avec une vraie douceur dans sa voix, parlant d’un ton extrêmement posé, presque susurré, et amical. Il y a quelque chose de réconfortant à l’entendre parler et en même temps poignant lorsqu’il entre dans certaines pensées noires plus intimes.

Et de pensées noires il est question dans son nouvel album, Melana Chasmata qui arrive quatre ans après le premier disque de sa nouvelle formation, après une période « de gestation très complexe ». Le résultat est une oeuvre profonde, travaillée, saisissante. Un chef d’oeuvre l’appellerons-nous sans doute à l’avenir, même si lui-même, Tom Warrior, se considère modestement « même pas (comme) un bon musicien ! » et ne donne « pas tant d’importance » à sa musique…

Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

Le Sylak avance de deux têtes


Au terme de sa troisième édition, le Sylak Open Air, en août 2013, à Saint-Maurice de Gourdans (Ain), avait confirmé qu’il avait construit une base solide pour devenir le festival metal qui manquait au sud-est de la France. Encore très loin d’un Hellfest (mais étant donné l’aura de celui-ci, qui souhaite le supplanter ?), il est néanmoins en bonne voie d’être au moins, dans un avenir assez proche, l’équivalent d’un Motocultor mais sans marcher sur ses plates-bandes : chacun étant dans une zone géographique symétriquement opposée, malgré une programmation l’un comme l’autre en août (après deux premières éditions du Sylak début septembre), leur éloignement permet à chacun de rester un festival très régional.

Le caractère régional, c’est justement ce qui se lisait sur la première affiche du Sylak en 2011 avec en haut de l’affiche des groupes originaires du sud, voire sud-est de la France (Punish Yourself et Dagoba), le reste étant grandement constitué avec l’écurie metal rhône-alpine (Benighted, Kells, God Damn…). 2012 fut l’année des premières têtes d’affiche internationales (Hatesphere, Napalm Death) mais aussi avec quelques darons de la scène française comme Tagada Jones et Loudblast. 2013 était la confirmation de la recette avec des journées plutôt ciblées : samedi gros rock qui tâche (Nashville Pussy, Eyehategod, Valient Thorr, etc.) et dimanche hardcore (Biohazard, Agnostic Front, Downset…) avec Eluveitie apportant au milieu la touche folk/pagan, genre particulièrement populaire. Et c’est finalement avec un retour à quelque chose d’à la fois régional et international que le Sylak frappe un grand coup pour ces premières têtes d’affiche de son édition 2014 : Gojira, originaire du sud-ouest, les Basques ne sont plus seulement une curiosité française mais ont acquis leur place au centre de l’attention du monde du metal ; et Coroner, les Suisses (des voisins, quoi) ont un statut culte que leur retour a confirmé il y a trois ans, notamment sur la scène du Hellfest 2011.

Lire la suite…



Galerie Photos   

Motocultor Festival @ Theix, France – 18/08/2012




Interviews   

Coroner and the questions on their future


For the third time in as many years, we’ve had the pleasure of meeting Tommy Vetterly, Coroner’s guitarist. The first time, he was accompanying his delicious wife Nina in 69 Chambers during Hellfest 2010 and seemed filled with uncertainty regarding his band’s future. The second time, after his memorable performance at Hellfest 2011, his main feeling was relief at seeing that the band had achieved their stage reunion successfully. This time, Vetterli greeted us with a surprised look and a warm smile when we met him once again at the Motocultor festival (French festival) one sunny afternoon. This time, his face showed confidence, pleasure, and possibly pride, before the night’s show.

This year, however, instead of interviewing the band’s guitarist a third time to get news from Coroner and their projects for the future, we asked for another member’s opinion. In this instance, the other member was vocalist/bassist Ron Broder, also known at the time as Ron Royce.

Only a couple of hours before they were to tread the boards at the Motocultor festival, we met Broder near the prefabricated building that doubled as the band’s trailer. Hands shaking, he was trying to roll a cigarette. “I’m still very nervous before I go on stage”, he explains. That’s the moment a slightly inebriated man chooses to make an appearance. A fan of the Swiss trio, he expresses all the gratitude he feels towards the band, which, according to him, has changed his life. The man screams, waves about and asks us to take his picture with Broder, who seems touched by this declaration but also looks uncomfortable and shy. To relax a little and finally roll that bloody cig, he offers us to sit down and chat.

Read this interview.



  • Arrow
    Arrow
    Greta Van Fleet + Vola @ Paris
    Slider
  • 1/3