ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

Cro-Mags attaqué en coulisses par un ancien membre : c’est hardcore !


Plantons le décor : c’est un beau vendredi soir à New York, une soirée idéale pour une soirée hardcore au Webster Hall, à Manhattan, avec quelques darons du genre : Sick Of It All, Vision Of Disorder et Cro-Mags pour ne citer que les têtes d’affiches du CBGB Festival – événement qui rendait hommage au mythique club fermé depuis 2006. Vision Of Disorder a terminé son set, ça va être au tour de Cro-Mags de cramer les planches, mené par John Joseph McGowan, seul membre d’origine de la formation présent ce soir. Mais, en fait, non. Il y a un autre membre-clé de l’histoire tumultueuse du combo new-yorkais dans la salle et il n’est pas venu pour apprécier la musique…

Un témoin a raconté au site Hornsuprocks : « Je lui ai parlé dehors, quelques minutes avant que ça arrive et je savais que quelque chose allait mal se passer. Dehors, il avait l’air complètement cinglé… Tout ce que j’ai su ensuite, c’est qu’il était dans la zone VIP à poignarder des gens ! »

Lire la suite…



Interview   

Wednesday 13 évoque la renaissance de Murderdolls


Dommage que cette interview ait été réalisée avant les évènements de fin janvier dernier ayant conduit à l’arrêt prématuré d’un concert de Murderdolls à Bordeaux et à une série de justifications douteuses dignes des méchants politiciens corrompus des films américains, soutenues par les larbins de service sans cervelle joués dans le cas présent par les fans aveugles (enfin, les fans quoi) du groupe. Cela aurait été l’occasion d’essayer d’en savoir plus. Cela dit, il y a fort à parier que Wednesday 13 ne serait pas rentré dans la polémique. A l’instar du très agréable Will Hunt (Black Label Society / Evanescence, etc.), il est pragmatique (amusez-vous à compter le nombre de fois où il dit « qui sait ? ») et pacifique. Les conflits et la polémique, ça ne l’intéresse pas – vraiment pas – contrairement à toute une frange de la population qui s’en passionne sans pour autant l’assumer. Ainsi, quand vient le moment de répondre aux virulentes critiques d’un de ses anciens collègues, Acey Slade, tout en se défendant, il ne réplique pas plus que ça.

Il est en revanche bavard sur le processus de composition du duo qu’il forme avec Joey Jordison et nous explique pourquoi le nouvel album Women And Children Last est à ce point à part pour Murderdolls. S’il déteste n’avoir rien à faire, il ne prévoit en général pas plus loin que six mois à l’avance. La question de l’avenir de Murderdolls, qu’il faut concilier avec l’éventualité d’un retour de Slipknot, s’est néanmoins posée.

Enfin et surtout, nous ne pouvions pas ne pas aborder avec lui cette épouvantablement pas drôle vidéo du Mad Manager.

C’est ici que ça se passe !



  • Arrow
    Arrow
    Alice Cooper @ Paris
    Slider
  • 1/3