ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

Moonspell : le papillon bat encore des ailes


Les années 90 ont été de grandes années d’expérimentations pour bien des groupes de metal. Pour certains, les ténors du genre qui ont connu leurs années fastes dans la décennie précédente, il s’agissait de s’adapter à une nouvelle ère pour essayer de survivre. Pour d’autres, c’était tout simplement une manière de suivre un vent de liberté artistique. C’est particulièrement ce qui s’est passé au crépuscule des années 90 avec la scène gothique européenne : Paradise Lost, My Dying Bride, Septicflesh et Moonspell ont tous sorti quasiment la même année un album plutôt expérimental teinté d’électronique. Celui qui a poussé le bouchon le plus loin est sans doute la bande à Fernando Ribeiro avec le controversé The Butterfly Effect.

The Butterfly Effect est un album déconcertant, c’est certain, mais aussi très cohérent : l’mprévisibilité qui caractérise sa musique et a imprégné sa conception fait directement écho à sa thématique sur la théorie du chaos – on ne peut plus d’actualité avec la crise du Covid-19 que l’on traverse vingt après. Alors qu’il est désormais réhabilité aux yeux de nombreux fans, nous avons profité de la réédition de The Butterfly Effect cette année pour revenir avec Fernando Ribeiro sur l’histoire d’un des albums les plus singuliers, intrigants, voire fascinants, du genre.

Lire l’interview…



Interview   

Trivium ne capitule pas


La période inédite que l’on vit actuellement, avec la crise sanitaire, a chamboulé beaucoup de choses, en particulier dans l’industrie du divertissement au sens large. C’est un euphémisme. Depuis que le marché du disque s’est effondré, sans que les services de streaming comblent la perte, les tournées étaient devenues la principale source de revenu des musiciens. L’annulation de toutes les tournées et tous les festivals à travers le monde a donc été un véritable coup de massue qui pourrait bien rebattre les cartes à différents niveaux. En attendant, les artistes doivent se montrer créatifs et innover. Si les concerts en ligne commencent à émerger, avec A Light Or A Distant Mirror diffusé le 10 juillet dernier, Trivum est sans conteste le groupe qui, à ce jour, a mis en place l’événement le plus abouti en la matière.

Nous avons joint Paolo Gregoletto, le bassiste-parolier du groupe d’Orlando, pour faire avec lui le bilan de l’expérience. Il partage avec nous les dessous et son vécu de l’événement, et nous donne son sentiment sur la crise actuelle et les perspectives d’avenir, selon lui, pour le groupe et l’industrie dans son ensemble.

Lire l’interview…



Interview   

Hellfest : l’enfer du Covid-19


On ne voulait pas y croire mais au fond, on savait depuis déjà plusieurs semaines que ce serait inévitable : l’année 2020 sera une année blanche pour les festivals d’été, dont le mastodonte des musiques extrêmes, le Hellfest, qui a été le premier à officialiser son annulation ; une année noire pour la musique et la culture en général qui risque gros face à la crise sanitaire du Covid-19 dont on ne sait quand elle prendra réellement fin.

C’est la première fois en quatorze ans – dix-huit si l’on compte son ancêtre le Furyfest – que le « festival de l’enfer » est contraint de garder portes closes. Les implications financières et humaines sont énormes, avec des répercussions au-delà du festival lui-même.

Dans l’entretien qui suit, Ben Barbaud, fondateur du festival, revient longuement sur le déroulement des événements et la gestion en interne de la crise. Un échange riche et instructif qui lève le voile sur les enjeux de cette annulation, les difficultés auxquelles l’équipe du festival a fait face et va faire face dans les mois et années à venir, mais aussi son état d’esprit à la fois rationnel et solidaire. Des premières semaines de confinement aux efforts qui seront demandés à l’avenir aux artistes, en faisant un petit détour par l’« affaire » Manowar qui a secoué l’édition 2019, comme à son habitude, Ben Barbaud est sans filtre et généreux en précisions.

Lire l’interview…



  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3