ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

Eric Singer (Kiss) : le fan sous le maquillage


Eric Singer - KissKiss, le groupe auto-proclamé le plus grand au monde, fête depuis l’année dernière les quarante ans de son tout premier opus sorti en 1974. Et comme avec Kiss les fêtes peuvent durer longtemps, très longtemps, la tournée se poursuit cette année avec notamment un passage au Zénith de Paris le 16 juin prochain. A l’occasion de cette venue dans l’Hexagone, nous avons eu l’occasion de parler au batteur Eric Singer, le membre qui a roulé le plus longtemps sa bosse au sein de Kiss, comme il le précise lui-même, en dehors des irremplaçables Gene Simmons et Paul Stanley, mais qui avant tout est aussi un fan qui ne cache jamais son enthousiasme d’avoir la chance de jouer pour « les meilleurs fans au monde » avec un groupe dont il a acheté le premier album au moment de sa sortie et qu’il allait voir en concert lorsqu’il avait tout juste seize ans.

Le respect envers le groupe, les fans mais aussi les membres passés est partout dans l’entretien qui suit. Ce qui ne l’empêche pas de parler franchement lorsqu’il s’agit d’évoquer l’ombre du line-up original qu’on a (trop souvent) tendance à faire planer au-dessus du groupe ou les polémiques sur des histoires de maquillage. Eric Singer est sincère, expansif et sait trouver les arguments. En tout cas le batteur semble motivé par une vraie passion pour le groupe, même s’il n’occulte pas la réalité du business, et ne serait pas contre donner un successeur à l’album Monster sorti en 2012, n’en déplaise à Paul Stanley…

Lire l’interview…



Potin   

Pendant que la Faucheuse fait son marché, Radio Metal prend commande


Tandis que mes collègues pleurent hypocritement (il faut bien l’avouer) la mort de Steve Lee, laissez-moi vous dire la vérité (et tant pis si le Doc a pour credo : « Quoi ? La vérité ? Mais on s’en moque de la vérité ! » ; ceci étant la version tout-public). Voilà comment s’est déroulée cette découverte : Metalo s’est précipité du haut de la mezzanine, hurlant à qui veut l’entendre : « Steve Lee est mort ! Steve Lee de Gotthard est mort ! ». Spaceman s’est figé un moment puis a repris l’engloutissement de son sandwich, le Doc est resté le nez collé à son clavier puis Metalo est allé écrire son article.

Je vous avoue que des nouvelles comme celle-ci, c’est du pain béni pour nous. Avant la hyène et le vautour, le journaliste est le premier des charognards. Tant que le corps est encore chaud, avant que les premières mouches viennent pondre dans les chairs, les journalistes se battent déjà pour avoir le morceau de choix : le scoop ! Le pompon ! La piñata ! Le jackpot ! L’occasion d’être le premier à offrir au monde la triste nouvelle. Et par bonheur, dans le monde du metal, d’autres sont déjà sur la liste pour continuer à offrir du grain à moudre à notre moulin. Suivez-moi dans le supermarché des drames à venir, je vais vous montrer notre petite liste de commissions.

Lire la suite…



  • Arrow
    Arrow
    Mass Hysteria @ Transbordeur
    Slider
  • 1/3