ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

Le manifeste de Watain


« Je veux être capable de communiquer avec les gens, nous avons des choses à dire, ce n’est pas qu’une question d’obscurité ineffable » : venant d’un groupe à l’ésotérisme aussi revendiqué que Watain, le propos aurait de quoi surprendre. Il faut dire que les Suédois se sont fait une place dans la scène black metal grâce à leur sens de l’atmosphère et leur agressivité mélodique à la Dissection certes, mais aussi grâce à leur imagerie ténébreuse et leur satanisme professé. Auraient-ils, après près de vingt-cinq ans d’existence, mis de l’eau dans leur vin (de messe) ? Ce n’est pas de ça qu’il est question, nous explique Erik Danielsson, chanteur, bassiste et compositeur principal du groupe : son septième album, The Agony & Ecstasy Of Watain, propose du Watain dans son essence la plus pure et n’a absolument rien à cacher.

Aimable et loquace, Danielsson nous répond avec franchise en sirotant un verre de vin : de la genèse de ce dernier album au style de vie des musiciens en temps de pandémie, il évoque son histoire et sa manière d’appréhender son art. Et il s’agit toujours finalement de définir, redéfinir et expliciter ce qu’est l’entité Watain…

Lire l’interview…



Interview   

Watain : vingt ans à nourrir le feu


Rien ne semble pouvoir freiner les Suédois de Watain : depuis leurs débuts il y a vingt ans, le succès du trio infernal n’a cessé de prendre de l’ampleur, jusqu’à dépasser les limites du seul monde du black metal. Le tout en s’autorisant toutes les expérimentations possibles, lorgnant volontiers du côté du rock le plus accrocheur, et sans jamais édulcorer son message, un satanisme théiste à la Dissection clairement revendiqué. Plus que tout autre groupe, il incarne les fantasmes qui tournent autour du black metal : est-ce de l’art ou du (sang de) cochon ? Pour Erik Danielsson, le leader du trio, la question ne se pose même pas : Watain est une entité dotée d’une volonté propre, incorruptible, comme le prouve un Trident Wolf Eclipse brutal et sans compromis.

Avec lui, nous sommes revenus sur la genèse de cet album qui en dépit de l’urgence qui en émane, s’est un peu fait attendre, mais aussi sur le parcours accompli par le groupe, qui fêtera en 2018 ses 20 ans. Réfléchi, ne perdant jamais une occasion d’emprunter les fanfaronnades de son personnage de scène mais pouvant aussi faire preuve de sensibilité et d’une certaine mélancolie, il nous parle de son parcours, de la trajectoire du groupe, de perte et d’espoirs déçus, et surtout, encore et toujours, de ce qu’est Watain.

Lire l’interview…



Interviews   

Watain: artefact of their own philosophy


Fundamentally, Watain is a band which doesn’t care about what anyone else thinks of its art. At least, there is no way that this external vision could distract the Watain trinity from its objective. In the following interview, Eric Danielsson explains his deep respect towards a few founding fathers of the metal genre such as Motörhead or Iron Maiden which have kept the same recipe for decades without worrying about what people may think. However, unlike these bands, the Swedes are vowed to pushing further the boundaries of their music. This quest is both personal and spiritual since the band plays to voice its own conception of spirituality and religion. Indeed, Watain undeniably knows what it is doing and is proud to have successfully sailed its boat to where it is today. Besides, Danielsson doesn’t hesitate to express his satisfaction regarding the creative force that animates the band nowadays.

For the Swedes, Watain is a band with substance, vowed and driven by ideas. Thus, the band leader reacts to the sayings of one Ghost’s Nameless Ghoul, whom we interviewed a few weeks ago and described the two bands as similar, and gives his opinion of the band which he considers, unlike Watain, an entertainment. Danielsson also comments on his new musical experimentations, which lead The Wild Hunt to be more diversified than ever but also, paradoxically, more approachable, without having actually meant it.

Read the interview…



  • Arrow
    Arrow
    Arch Enemy @ Lyon
    Slider
  • 1/3