ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

Dark Buddha Rising et la dilatation de l’esprit


Après la parenthèse The Waste Of Space Orchestra, projet réalisé avec leurs comparses d’Oranssi Pazuzu pour l’édition 2018 du Roadburn, les Finlandais de Dark Buddha Rising sont de retour avec leur septième album en date, Mathreyata. Avec leur mélange étourdissant de drone/doom et de musique psychédélique et leur esthétique ésotérique, ils se sont taillé une place sur mesure dans l’underground, où leur production prolifique et singulière leur a assuré en une dizaine d’années un statut presque littéralement culte. Pour savoir ce qui se cache dans les esprits à l’origine de cette musique obscure et psychotrope, nous avons discuté avec V. Ajomo, le guitariste du quintet.

Posé et réfléchi, il est revenu avec nous sur la genèse de ce dernier opus, et en a profité pour lever le voile sur le processus de création d’un groupe qui donne la part belle à l’improvisation, au collectif et à l’intuition. « On doit atteindre l’obscurité dans la lumière pour voir la source même de la lumière », explique-t-il : laissez votre ego et la réalité telle que vous la connaissez à la porte, et plongez dans un monde fait de géométrie sacrée, d’états de conscience modifiés et d’illuminations paradoxales…

Lire l’interview…



Chronique   

Dark Buddha Rising – Mathreyata


On ne sait pas trop ce qu’il y a dans l’eau à Tampere en Finlande, mais en tout cas, la ville est devenue ces dix dernières années le haut lieu des hybridations les plus étourdissantes entre psychédélisme et metal extrême. Que le mélange penche plutôt du côté du rock progressif (Hexvessel, Atomikylä), du space rock (Polymoon), du black metal (Oranssi Pazuzu), du doom (Dark Buddha Rising) ou de tout cela à la fois (The Waste Of Space Orchestra), l’atmosphère est toujours planante et sombre, et la créativité manifestement sans limites. Parmi cette effervescence, Dark Buddha Rising se distingue par sa productivité (ses six premiers albums sont sortis sur huit ans seulement) et par son ésotérisme inquiétant fait de géométrie occulte, de drones hypnotiques et de mélopées angoissantes. De quoi se tailler une réputation de maîtres de l’obscurité. Après des débuts hyperactifs, le septième opus du groupe se faisait attendre (Inversum, dernier album en date, est sorti en 2015), mais pas d’inquiétude : contrairement à ce que pouvait laisser supposer la réédition des premiers disques chez Svart sous le nom The Black Trilogy – tout un programme –, l’inspiration est loin d’être tarie. Occupés un temps avec The Waste Of Space Orchestra, projet où ils joignaient leurs forces à celles de leurs camarades d’Oranssi Pazuzu, ils reviennent avec un Mathreyata dans la droite lignée de ses prédécesseurs.

En savoir plus…



News Express   

DARK BUDDHA RISING dévoile le clip vidéo de la nouvelle chanson « Sunyaga »


Le groupe de doom psychédélique finlandais DARK BUDDHA RISING sortira son nouvel album, intitulé Mathreyata, le 13 novembre 2020 via Svart Records. En savoir plus …



  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3