ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

Hellyeah fait sa déclaration


Tom Maxwell - HellyeahHellyeah est inarrêtable, telle une machine de guerre aux rouages réglés comme une pendule, le groupe américain avance sans temps mort, enchaînant tournées et passages en studio pour produire un nouvel opus tous les deux ans et ne jamais se faire oublier. Ce qui n’est pas sans inconvénient comme nous l’explique le guitariste Tom Maxwell qui avoue avoir abordé l’écriture du nouvel album Unden!able avec une certaine amertume, en raison de cette cadence infernale. Mais comme souvent, les frustrations nourrissent l’oeuvre de l’artiste et peut-être que si les choses avaient été autrement, l’opus n’aurait pas eu la même poigne voire la même fraîcheur.

Une fraîcheur certainement, en partie, apporté par le bassiste Kyle Sanders et le guitariste Christian Brady qui inaugurent leur premier album avec Hellyeah, mais aussi et surtout Kevin Churko, reconduit au poste de producteur, qui a visiblement beaucoup fait pour pousser le groupe sur de nouveaux terrains et inspirer le noyau dur constitué du légendaire batteur Vinnie Paul, du chanteur Chad Gray et donc de Tom Maxwell qui nous explique tout ceci ci-après.

Lire l’interview…



News Express   

La tombe de Dimbag Darrell vandalisée ?


La tombe du célèbre guitariste Dimbag Darrell aurait peut-être été vandalisée par des (ex)membres du groupe de death/thrash/black NUCLEAR HELLFROST. En effet un message haineux a été posté sur Instagram par ce qui s’apparente être l’ex-chanteur du groupe pré-cité. « Je déteste Pantera… avec passion. Et ce comme le reste de mon groupe. Donc alors qu’on était en tournée en route vers le Texas on a rendu visite à cet idiot de Dimebag Darrell, on a craché sur sa tombe, volé une paire de chaussures de cowboys et j’ai écrit « PD » sur sa tombe » indiquait ce message qui a depuis été effacé. En savoir plus…



Nouvelles Du Front   

John Perez (Solitude Aeturnus) évoque la mort de Mike Scaccia


Un artiste est un créatif généralement capable de mettre une large part de sa sensibilité personnelle dans son art. Souvent un artiste partage ses sentiments pour se sentir moins seul et pour lutter contre l’adversité (ses démons, ses rancœurs, ses questionnements etc.). Dans notre univers, cela passe avant tout par la composition et les paroles de chansons mais, comme rien n’est cloisonné dans la vie, la volonté de partage de l’artiste peut évidemment passer par d’autres supports.

John Perez, le guitariste du groupe de doom Solitude Aeturnus, a ainsi publié le communiqué suivant mis en ligne sur le site Blabbermouth concernant la récente disparition du guitariste de Ministry et de Rigor Mortis, Mike Scaccia (photo). Comme c’est souvent le cas lorsqu’une figure du style nous quitte, certains artistes s’expriment sur la mort du musicien concerné. Mais comme ces jolis témoignages sont généralement passés sous silence par les médias musicaux, il nous paraissait au contraire intéressant de vous faire partager la part d’humanité d’un John Perez qui parle avec sincérité et émotion de son pote disparu. Ce dernier ayant beaucoup contribué à la création de la scène thrash texane au cours des années 80.

Lire la suite…



Interviews   

AN INDECENT INTERVIEW WITH BLAZE BAYLEY


Interviewing Blaze Bayley is, by essence, a rather indecent business – for, in order to understand and analyze his work, you have to ask him terribly indiscreet questions. And the man answers with great honesty, not trying to hide his vulnerability, his voice shaking, and sometimes leaving heavy silences stretch, as if trying to keep himself from letting himself go. The kind of conversation you conclude with a big knot in your stomach.

We therefore talked about discouragement – the main subject of the song “One More Step”, where Blaze seems to be tearing his heart out to sing –, depression and even suicide, an option he’s already considered several times. Most notably, the former Iron Maiden singer told us more than once over the course of the interview that he was “an underground artist”, like some sort of mantra. On a more concrete note, we talked about his latest album, The King Of Metal, on which he expresses his extreme devotion and his gratitude towards his fans – the only thing that makes being away from his family bearable. This album was also an opportunity to pay a sincere homage to Dimebag Darrell (Pantera), whom he liked as a musician and as a person with an exemplary way of life. He also addressed the question of his separation with the former members of his band with great humility.

And because a funny comment was very much needed, he concluded with a saying of his own invention, supported by Paul Di Anno’s hair evolution: “When you give up Iron Maiden, you give up your hair”.

Click here to read the interview…



Nouvelles Du Front   

Voilà pourquoi le retour de Pantera est envisageable



« J’aime tous ces mecs. Ce serait un honneur. Comment pourrais-je dire non ? Dans cette éventualité, je donnerais le meilleur de moi-même pour les rendre fiers ».

Voici les propos de Zakk Wylde présents dans l’échange récent qui s’est tenu entre le journaliste Nicki Gostin du Billboard et lui-même à propos d’une éventuelle reformation de Pantera avec le célèbre chanteur-guitariste de Black Label Society à la place de Dimebag Darrell.

On en parle ci-dessous…



Interview   

Entretien impudique avec Blaze Bayley


Une interview de Blaze Bayley est par nature impudique. Car pour comprendre et analyser son œuvre, il faut lui poser des questions terriblement indiscrètes. Questions auxquelles cet homme blessé répond franchement, ne cachant pas sa vulnérabilité, la voix parfois tremblante et faisant parfois de longs et lourds silences comme pour s’empêcher de trop se laisser aller. Le genre de discussion duquel on sort avec une boule au ventre.

Nous avons donc parlé de découragement – notamment abordé sur la chanson « One More Step » sur laquelle on dirait que Blaze s’arrache le cœur pour la chanter -, de dépression et même de suicide, une option qu’il a envisagée à plusieurs reprises. Fait marquant, l’ancien chanteur d’Iron Maiden répète à plusieurs reprises au cours de cette interview : « Je suis un artiste underground », comme une sorte d’invocation. Sur des thématiques plus concrètes, nous avons abordé son dernier album en date, The King Of Metal, sur lequel il exprime son extrême dévotion et sa gratitude envers ses fans, qui sont la raison pour laquelle il supporte d’être à ce point éloigné de sa famille. Un album sur lequel il rend un hommage sincère à Dimebag Darrell (Pantera) qu’il appréciait en tant que musicien, mais aussi pour son mode de vie exemplaire. C’est avec humilité qu’il répond à la polémique concernant sa séparation avec les anciens membres de son groupe.

Comme une note humoristique s’imposait vivement, il conclut sur un adage de son invention et qui semble se vérifier quand on voit l’évolution capillaire de Paul Di Anno : « Si tu renonces à Iron Maiden, tu renonces à tes cheveux. »

Cliquez ici pour découvrir cet échange…



Song For The Deaf   

Dimebag en skate et en musique



Ça aurait dû nous mettre la puce à l’oreille cette réédition 20e anniversaire de l’album Vulgar Display Of Power de Pantera, mais ça fait quand même vingt ans que cet album est sorti… C’était pourtant évident. Mais encore fallait-il y penser… Parce qu’à force de voir passer chaque année des rééditions anniversaire de Machin ou Truc, on en oublie le mécanisme gâteau et bougies. Mais d’autres, heureusement, n’oublient pas pour autant le réflexe cadeau. Bon, pas forcément du cadeau complètement gratos pour nous autres mais il y a quand même de la pochette surprise.

Il y avait, pour commencer, ce titre bonus, « Piss », présent sur cette réédition accompagné du clip qui va bien avec. Mais voilà un p’tit supplément qui va nous donner encore plus envie, en cette année 2012, de fêter ces vingt ans de « Walk », de « This Love » ou de « Fucking Hostile », comme on avait fêté l’an dernier vingt ans de Black Album de Metallica, de Nevermind de Nirvana, ou de Use Your Illusion des Guns ‘N Roses. Sorti tout droit des archives précieusement conservées par la petite amie de Dimebag Darrell, Rita Haney, voilà que débarque un tout nouveau morceau inédit du défunt guitariste.

A découvrir dans la suite…



Nouvelles Du Front   

Rita Haney (la petite amie de Dimebag Darrell) s’exprime à propos des problèmes relationnels entre Vinnie Paul et Phil Anselmo


Pour continuer sur notre lancée de ce mardi 23 août qui respire bon l’authenticité, voici la traduction d’une information sur laquelle nous sommes tombés ce matin. Il s’agit de larges extraits d’une interview accordée par Rita Haney à Mark Carras de RockMyMonkey TV dans le cadre du Rockstar Energy Drink Mayhem Festival. Le nom de Rita Haney ne vous est pas forcément connu et c’est normal puisqu’elle était la petite amie de longue date de « Dimebag » Darrell Abbott, le célèbre guitariste de Pantera et Damageplan assassiné sur scène le 8 décembre 2004.

Vous pouvez voir les éléments principaux de leur discussion ci-dessous. Rita évoque notamment le pardon nécessaire de Vinnie Paul à Phil Anselmo. Vinnie Paul, le frère de Dimebag et batteur de Damageplan, ayant fait le choix de ne plus parler au chanteur de Down car il le tient en partie responsable de la mort de Dimebag. Et ce à cause des déclarations par presse interposée qui avait eu lieu entre Phil et Dimebag avant la mort de ce dernier.

Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

Dimebag Darrell Abbott


Je ne savais pas trop comment intituler cet article alors je me contente d’un simple « Dimebag Darrell Abbott » parce que ce nom est une somme de symboles à lui seul. Des symboles qui appartiennent désormais à notre imaginaire car Dimebag Darrell Abbott nous a été enlevé par un mélange de bêtise, de folie et d’absurdité. Dimebag était un admirable guitariste mais surtout un sacré jouisseur, toujours là à faire des con*eries avec ses potes de Pantera puis Damageplan. C’est en tout cas l’image qu’il me reste de lui, mon souvenir.

D’ailleurs nos posters de Pantera ne représentaient-ils pas notre homme se trimbalant constamment avec une canette de bière à la main ? Pfffff… quelle infinie injustice que cette disparition. Mais enfin, je n’ai pas la volonté de vous faire pleurer en cette soirée, juste vous faire partager mon ressenti : il est bien évident qu’entendre, prononcer ou écrire les trois termes que son Dimebag Darrell Abbott fait vraiment quelque chose à bon nombre d’entre nous… actu ou pas.

Lire la suite…



Live Report   

Batman contre Pantera


Dans la vie, on a besoin de modèles pour avancer, de gens qui défrichent le terrain et ouvrent la voie. Ces personnes peuvent appartenir au domaine du réel ou de l’imaginaire. Eh bien, le festival du Batmaz a réuni les deux genres. Avec Batman, bien évidemment, mais aussi Dimebag Darrell à qui a été rendu ce soir-là un triple hommage.

Le festival Batmaz, c’est d’abord une salle, le 412, paumée dans le petit bled de Marange-Silvange en Lorraine, et trois groupes avec les Skulls From Hell, Taste Of Hell et Addicted. Une affiche sympathique pour une soirée d’enfer. C’était il y a un mois…

Lire la suite…



  • Arrow
    Arrow
    Tool @ Hellfest
    Slider
  • 1/3